www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Actualités et actions locales 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
12 décembre 2012

Circulaire plus de maitres que de classes : Des améliorations obtenues par le SNUipp-FSU

Suite à l’audience au ministère concernant le projet de circulaire sur la mise en œuvre du dispositif « plus de maîtres que de classes » nous avons reçu une nouvelle version. Un certain nombre de réécritures reprennent nos remarques et propositions.

Point sur lesquels nous avons été entendus

- « Plus de maîtres que de classes », RASED, difficulté scolaire

Nous avions souligné que l’écriture de la circulaire laissait planer le doute sur les intentions du gouvernement quant à l’avenir des RASED et sa mise en concurrence avec le dispositif « plus de maître que de classe ». Dans l’introduction la phrase suivante a donc été ajoutée suite à notre intervention :« Le dispositif ne se substitue pas aux aides spécialisées, qui gardent toute leur pertinence pour les élèves en grande difficulté ».

Dans les objectifs la mention à la prévention et à la remédiation de la difficulté scolaire subsiste, mais celle de la prise en charge de la grande difficulté scolaire est supprimée.

Nous avons défendu que le dispositif devait viser à faire évoluer les conditions d’exercice du métier pour permettre une meilleure prise en compte des besoins des élèves et assurer la réussite de tous. Si l’idée de lutter d’abord contre la difficulté scolaire persiste, il y a la volonté affichée de faire évoluer les pratiques : « grâce à des situations pédagogiques diverses et adaptées ».

De même, « la prise en charge des groupes d’élèves se fait désormais en fonction de leur besoin » et non des compétences comme dans la première version.

- Nous avions des craintes suite aux diverses déclarations publiques que le dispositif soit circonscrit au cycle 2 centré sur le CP et le CE1. Aussi dans la partie objectif nous avons demandé et obtenu que le dispositif soit effectif tout au long de la scolarité. (ce qui impacte les déclarations dans le rapport annexé au projet de loi sur la refondation de l’école qui semble le restreindre aux premières années de la scolarité obligatoire).

- Nous avons aussi été entendus sur les besoins de formation : « Les enseignants affectés à ces écoles ainsi que les équipes pédagogiques des écoles concernées bénéficieront d’une formation préalable. » De même la notion de formation « continue » a été rajoutée, comme nous l’avions demandé. Reste maintenant à l’exiger et l’obtenir dans les plan départementaux de formation.

Les compétences attendues pour le seul maître surnuméraire ont été supprimées et à notre demande l’engagement de l’équipe enseignante est mise en avant.

Des points à éclaircir

Sur la Pérennité des dispositifs, il est fait mention d’engagements pluriannuels sans préciser si c’est le moyen ou le personnel qui est visé.

Sur les Nominations, la rédaction du projet initial laissait clairement la place à des recrutements sur postes à profil. Suite à notre intervention le texte a évolué positivement. Pourtant une ambiguïté subsiste. Ainsi les « DASEN veilleront lors de l’affectation à la cohérence entre les nominations et les conditions du poste sollicité. » Nous nous adressons au ministère sur ce point pour lever toute ambiguïté qui pourrait permettre localement aux DASEN de profiler ces postes.

La version définitive de la circulaire paraitra officiellement en janvier comme directive aux DASEN. Ce cadrage national doit servir de point d’appui pour les sections lors des discussions avec les DASEN pour leur mise en œuvre lors des opérations de carte scolaire.

 

18 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.