www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Actualités et actions locales 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
19 décembre 2012

Informations officielles sur les mesures de rentrée 2013 : ce sera 20 postes en plus pour toute l’académie...

Après que la répartition académique des créations de postes ait été dévoilée par le Monde.fr ce matin, nous venons de recevoir les documents préparatoires au CTM du 20 décembre.

D’où le communiqué de presse suivant...

Dialogue social : Méthode à revoir

Ce matin, la presse vient de dévoiler la répartition académique des dotations de postes pour la rentrée 2013 alors que l’instance officielle (Comité technique ministériel) doit l’examiner demain 20 décembre. A cette heure, le ministère n’a toujours pas transmis ces informations aux organisations syndicales siégeant au CTM.

Les couacs s’accumulent. Le SNUipp-FSU avait déjà regretté de prendre connaissance du projet stabilisé de Loi d’orientation et de programmation de l’Ecole sur les sites d’information en ligne, puis de découvrir l’agenda des chantiers éducatifs de la Refondation (revalorisation salariale ou métier d’enseignant) sur les ondes.

A l’heure où le dossier des rythmes scolaires patine faute de clarifications et de préparation solide, la Refondation pour une meilleure réussite des élèves tant attendue par la communauté éducative se trouve fragilisée. Aujourd’hui, le dialogue social érigé en méthode pour la Refondation de l’Ecole par le ministre de l’Education nationale a du plomb dans l’aile. Il n’est pas trop tard pour redresser la barre et créer les conditions d’un dialogue serein et constructif pour faire avancer l’Ecole.

PNG - 98.4 ko
carte postes 2013

20 postes à se répartir entre la Creuse, la Corrèze et la Haute-Vienne.

Certes la mécanique de suppression est rompue. Certes il y a des créations de postes. C’est mieux. Mais, chez nous, c’est aussi décevant tant les manques se font cruellement sentir :
- manque chronique de remplaçants dont le nombre devrait être augmenté de 60 pour qu’il n’y ait plus de problème...
- les "moyens provisoires" accordés aux écoles à la faveur des surnombres sont nécessaires et donc à pérenniser, en les organisant parfois de meilleure façon (au minimum 18 postes)
- plusieurs écoles sont à effectifs maximum
- reconstitution des RASED supprimés depuis 5 ans et maillage complet du territoire
- reconstitution de la BFC (Brigade Formation Continue) (au moins 10 postes)
- ...

Certes tout ne peut pas se faire en 1 année, mais à ce rythme-là, qu’allons-nous constater sur le terrain... ?

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.