www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Actualités et actions locales 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 mai 2013

Belle mobilisation en ce 1er mai !

Le SNUipp-FSU, avec la FSU, a appelé à la manifestation ce mercredi 1er mai.

Comment envisager ne pas manifester en ce jour de fête du travail ? Et singulièrement dans le contexte actuel...

Dans notre département, l’unité syndicale a singulièrement été mieux réalisée qu’au plan national puisque FSU, CGT, Solidaires mais aussi UNSA et CFTC ont défilé sous la même banderole sur laquelle était écrit "Paix et Progrès Social, Partout et pour Tous". Au plan national, FSU, CGT et Solidaires ont défilé ensemble alors que CFDT, CFTC et UNSA n’ont pas défilé...

Sous un ciel clément, plus de 2 000 personnes ont défilé ce mercredi dans nos rues, démontrant ainsi que l’heure n’était pas à la soumission et au renoncement. La mise en place de diverses réformes, notamment le projet de loi sur l’ANI s’attaquant au code du travail, font partie des explications de ce succès.

La politique d’austérité comme seule traitement de la crise, dont on n’a de cesse de nous rabattre les oreilles en omettant bien d’insister sur le fait qu’elle renforce les inégalités, qu’elle augmente les richesses des plus riches, ceux-là seuls dont on peut dire qu’ils sont privilégiés. Parce que ce mot de privilégiés, dans la fonction publique, on nous l’a servi mainte et mainte fois. Alors que même le précédent président admettait que sans ce service public à la française, les impacts de la crise auraient été beaucoup plus importants. Mais maintenant encore, les suppressions de postes continuent via le non remplacement des départs en retraite. Et quand on crée des postes dans l’Education Nationale, on les reprend ailleurs dans le reste de la fonction publique, comme si ces emplois n’étaient pas nécessaires et utiles, comme si les personnes qui les occupaient passaient leur temps à se tourner les pouces.

Alors oui, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour exiger une autre politique, pour préparer un meilleur avenir sans faire du présent un enfer de chômage et de précarité, de misère et de privation pour une partie de la population, toujours plus importante et sacrifiée façon offrande à déesse dette, jamais repue et toujours affamée.

Quant à nous, enseignants et fonctionnaires, nous avons perdu depuis 2000 l’équivalent d’un mois de salaire. Et on vient de nous annoncer qu’aucune négociation salariale ne serait ouverte avant la mi 2014 !

JPG - 31.9 ko
Vue de la banderolle de tête de la manifestation du 1er mai 2013

 

20 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.