www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Le SNUIPP87  / Section SNUipp-FSU 87 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
21 juillet 2013

Tchao, Serge.

JPG - 43.6 ko
Serge.

Juste quelques mots pour vous dire que notre camarade Serge Vacher est décédé brutalement d’un AVC alors qu’il passait des vacances ô combien méritées en Espagne.

Après de bons et loyaux services à l’Education Nationale, Serge avait fait valoir ses droits à la retraite. Cette retraite, il l’avait souhaitée, pour voyager, écrire, être libre. Il s’est battu pour elle. Infatigable, fort de son humanisme, déterminé, il a été de toutes les luttes. Pour une vie meilleure. Le couplet sur l’augmentation de l’espérance de la vie, on ne la lui faisait pas. Ça ne prenait pas.

Les déplacements en train pour aller manifester, dénoncer, proposer. Le camion, le micro, les slogans, la musique, putain du rock, du texte, pour bouger, pour réfléchir, faire réfléchir. Les Conseils Syndicaux, les Congrès, départementaux (ce mois de mai, encore) ou nationaux (Brive 2010), les tractages, les rassemblements, les manifestations... toujours là, ou alors, l’avait une bonne raison. Pour ne pas se laisser faire, se battre, encore. Mais avec des idées, des mots, ses mots qu’on aimait retrouver dans le bulletin. Des histoires aussi. Noires souvent, mais humaines, profondément.

"Le bruit de l’eau, les sifflements mutins des oiseaux, un jappement lointain, le bruissement des feuillages au vent, accompagnaient le froissement du papier, le couteau qui jouait et le glouglou de la bouteille de pinard qu’ils s’échangeraient. Ils avaient pris l’habitude d’avoir ensemble ces moments de silence et de rêverie." *

Le syndicat, son syndicat, le SNUipp-FSU. Combien de collègues peuvent témoigner de sa gentillesse, de son engagement auprès d’eux, pour les aider, les conseiller. Tous les vendredis, avec Christine, au local, il répondait au téléphone. S’il savait, il disait, sinon il se renseignait et rappelait. On pouvait compter sur lui.

Sa carrière professionnelle s’achevait mais il avait dit "Les gars, pour les pliages, appelez-moi, sûr que je vous donnerai un coup de main !" Pas question de lâcher le syndicat au prétexte que plus de classe. Pas le genre du gars. Un chouette gars. Gentillesse, délicatesse, des mots qui auraient pu être inventés pour le caractériser, s’ils n’avaient pas déjà existé.

"Tchao mec", comme tu te plaisais à conclure nos échanges téléphoniques. "Tchao Serge". Mais ça fait mal, bougrement mal. Va falloir faire sans toi et ce sera forcément moins bien qu’avec ...

Toute façon, on t’aime.

A Nadine, à leurs filles, tous ses proches, ses amis, ses poteaux, Pascal, nous pensons fort à vous.

Le bureau, le conseil syndical et l’ensemble des copains du SNUipp dont la route a croisé celle de Serge et qui ont apprécié ces petits (et grands !) moments avec lui.

* extrait de "Le ranch of Léon" éditions après la lune, 2011

Pour tous ceux qui voudraient lui dire un dernier au revoir, nous venons d’apprendre que la cérémonie aura lieu jeudi 25 juillet à 10h45 heures au crématorium de Landouge.

 

16 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.