www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / compte-rendu de groupes de travail à l’inspection  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
29 août 2013

Compte rendu du groupe de travail "3ème mouvement" du 28/07/13

Les vacances semblent déjà appartenir au passé, un groupe de travail "3ème mouvement" ayant été convoqué pour ce mercredi 28 août à 9h. Ce groupe de travail n’aura duré qu’une petite heure et demie.

1er point abordé : 42 personnels ont été recrutés pour l’aide administrative qui avait complétement disparu des écoles ces dernières années. Seul ombre au tableau mais elle n’est pas des moindres, il s’agit à nouveau d’emplois précaires sous contrat aidé (20 heures pour un salaire de misère).

136 écoles ont déjà fait une demande pour pouvoir bénéficier d’un de ces personnels. Comment s’effectuera le choix de l’attribution de ces postes ?

La DASEN a évoqué plusieurs critères : la taille des écoles notamment citant en exemple des écoles qui ne bénéficient que d’un jour de décharge quand une classe supplémentaire pourrait leur faire bénéficier de deux jours ; le présence d’une CLIS dans l’école car on sait que cela crée davantage de travail pour le directeur qu’une classe "normale" ; les écoles rencontrant des difficultés particulières (notamment certaines écoles de Limoges situés dans des quartiers difficiles).

Nous avons souligné qu’il ne fallait pas oublier le secteur rural et qu’une aide serait la bienvenue dans certains RPI, dans des écoles à 3 classes qui ne bénéficient elles que de 2 jours de décharge ... par an !

La DASEN a répondu qu’il était également tenu compte des domiciles de ces personnels, ce qu’on ne peut que cautionner puisqu’ils ne touchent pas de frais de déplacements et vu la hauteur de leur salaire ... certains secteurs pourraient ne pas bénéficier de l’aide administrative uniquement pour cause géographique.

Nous avons une nouvelle fois déploré le fait que ces personnels soient des emplois précaires car sans remettre en cause la bonne volonté et les compétences de chacun, certains directeurs préfèrent ne pas faire de demande plutôt que de former quelqu’un dont il leur faudra se passer l’année suivante ...

Dans tous les cas, contactez-nous pour nous faire part de vos demandes et de la situation particulière de votre école ; l’administration nous fera parvenir une 1ère liste d’écoles et nous pourrons intervenir pour que ces aides soient réparties au mieux des intérêts des écoles.

Nous avons également demandé un point sur l’accompagnement des enfants en situation de handicap. Mr Lévêque n’a pu nous donner de chiffres précis ( !) mais a souligné qu’un gros travail de recrutement avait été fait début Juillet et que les AVS nouvellement recrutés seraient en formation la semaine prochaine.

Nous référant aux annonces ministérielles qui devraient permettre la titularisation de personnels sous contrat AED, nous avons demandé ce qui allait se passer pour les personnes qui sont en fin de contrat. La DASEN nous a dit que dans un 1er temps un recensement tous les personnels qui étaient en fin de contrat avaient été recensés et qu’ils pourraient bénéficier d’une année transitoire qui leur permettrait d’entrer dans une démarche de VAE (validation des acquis) pour une éventuelle titularisation à la rentrée 2014. Un dossier à suivre attentivement, faites-nous remonter les difficultés que vous pouvez rencontrer.

Le 3ème mouvement aura lieu mercredi matin 4 Septembre à la suite du CT qui décidera des ouvertures de rentrée. Là encore les demandes seront bien plus nombreuses que les heureux élus (2 moyens à disposition...) !

Un appel à candidature a été fait pour pourvoir les 2 postes restant vacants : un poste de maître référent et un poste de conseiller pédagogique de musique. Pour chacun de ces postes, un seul candidat ! Comment les commissions vont-elles les classer, mystère ...

La DASEN a indiqué qu’il n’y aurait pas de nouveaux INEAT vu la situation de surnombre du département alors que d’autres départements se voient obligés de recruter des contractuels. Le représentant du préfet au CDEN du 7 février dernier nous avait assuré qu’il faisait remonter au ministère les besoins, en termes de postes, de la Haute-Vienne, département très mal doté par rapport aux autres... Le message a-t-il été transmis ? Si oui, il n’a pas été entendu... Et pendant ce temps-là, des collègues sont contraints à se mettre en disponibilité pour pouvoir vivre leur vie de famille tandis que des écoles attendent en vain des créations !

Liliane Raynaud, Fabrice Prémaud, vos élus à la CAPD et Marie-Mélanie Dumas et Manu Garcia, membres du CTSD pour le SNUipp-FSU 87

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.