www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / Compte-rendu d’audiences (IA, rectorat, mairies,...) ou du conseil de formation 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
23 janvier 2014

Compte rendu de l’audience auprès du DASEN de mardi 21 janvier

Dès la nomination du nouveau DASEN, M. Le Mercier, succédant à Mme Bazzo nommée en Vendée, nous avons demandé à être reçu en audience. Nous l’avons informé des sujets que nous souhaitions aborder en priorité par le mail ci-après : "Nous souhaiterions vous rencontrer en audience afin de vous faire part de nos questions et de nos préoccupations (notamment à propos des problèmes liés au remplacement, la prochaine carte scolaire, la formation continue, les RASED et leur devenir, l’inspection des personnels et ses modalités, les précaires, la mise en place de la réforme des rythmes scolaires...)"

Le DASEN nous a répondu et proposé de nous rencontrer ce mardi 21 janvier à 16h dans son bureau au Rectorat.

L’audience s’est déroulée de 16h à 17h40. Etaient présents :

M Le Mercier, DASEN, M Bustreau, IEN adjoint au DASEN, M Lévêque, IEN ASH, M Gainand, secrétaire de la DSDEN 87, Liliane Raynaud & Fabrice Prémaud, co secrétaires départementaux du SNUipp-FSU 87.

Le DASEN a d’abord tenu à se présenter, rappelant son cursus : Agrégé d’histoire, il a successivement enseigné en collège et en lycée et occupé des fonctions de formateur à l’IUFM et de chargé de missions d’inspection. Parallèlement, il a mené des travaux de recherche en histoire médiévale et est l’auteur d’ouvrages de pédagogie générale sur des dispositifs pluridisciplinaires et de didactique de l’histoire et de la géographie.

En 2006, il obtient le concours d’inspecteur d’académie – inspecteur pédagogique régional d’histoire-géographie, fonction qu’il a exercée dans les académies de Nantes, Rouen et Versailles.

Depuis 2010, M. Le Mercier était Directeur académique adjoint des services de l’éducation nationale des Yvelines (académie de Versailles).

M. Le Mercier nous a précisé que son intitulé de poste portait à nouveau la mention d’Inspecteur, le DASEN est donc désormais IDASEN...

Nous avons ensuite proposé de discuter de plusieurs points :

- 1° - CARTE SCOLAIRE / MOUVEMENT

Nous avons déploré le report des opérations de carte scolaire à après les élections municipales et en avons souligné tous les effets négatifs pour les personnels mais aussi pour l’organisation générale du service. Nous avons demandé quel calendrier prévisionnel était envisagé.

M. Gainand nous a dévoilé le calendrier prévisionnel suivant :

- Durant la première quinzaine d’avril devraient être tenus un groupe de travail, le CTSD et le CDEN
- le 23 avril, le serveur devrait être ouvert, les opérations du mouvement devraient pouvoir démarrer
- le samedi 10 mai (ou dimanche 11), le serveur devrait être fermé
- les vœux devraient être confirmés pour le 18 mai
- les 3 semaines suivantes seraient utilisées pour le nécessaire travail de la DIPER
- le 17 juin CAPD 1er mouvement
- les 2 & (ou) 3 juillet, CAPD 2ème mouvement

L’IDASEN nous a indiqué avoir envoyé 2 jours auparavant des courriers à tous les maires, prélude à toutes les futures mesures de carte scolaire.

Nous avons rappelé la dotation au département de 10 postes, très en deçà des besoins et des demandes réitérées de créations supplémentaires de postes que nous avons formulées lors des précédents Comités et Commissions traitant de la carte scolaire. Avec en plus 295 élèves supplémentaires attendus, la situation n’est pas moins mauvaise que précédemment... Le vote unanime en contre la dotation académique lors du premier CTA (Comité Technique Académique) en est la parfaite illustration.

Nous avons demandé si des pistes concernant les créations étaient envisagées. Nous avons rappelé la situation très préoccupante du remplacement.

M. Bustreau a fait état de 20 classes non remplacées en moyenne par jour.

L’IDASEN nous a dit que quelques moyens seraient utilisés pour augmenter ceux actuels de la brigade de remplacement. Il a également indiqué que des moyens seraient utilisés pour renforcer les PDMQDC (Plus de maîtres que de classes) et pour favoriser la scolarisation des moins de 3 ans dans les zones défavorisées. Il a aussi précisé qu’il y aurait des redéploiements, c’est-à-dire des fermetures et des ouvertures, étroitement liée les unes aux autres...

Après un bref rappel de la destruction des RASED dans notre département, nous avons ensuite demandé si ceux-ci allaient commencer à être recomposés, si des départs en formation étaient prévus. Nous avons tenu à rappeler la différence fondamentale entre maître E, PDMQDC mais aussi UPE2A (brigades CLIN, collègues chargés de venir en aide aux élèves non francophones, primo arrivants, allophones).

L’IDASEN a d’emblée dit que le dispositif PDMQDC ne pouvait être confondu avec les RASED ou les UPE2A. Il a ensuite dit qu’il n’aurait pas les moyens pour reconstruire les RASED mais que l’existant serait préservé.

- 2°- LA FORMATION CONTINUE

Nous avons demandé quelles mesures étaient envisagées pour mettre en cohérence les annonces ministérielles avec les actes sur le terrain. Nous avons parlé du volume de la formation continue, toujours diminué, mais aussi du contenu. Nous avons souhaité que l’on revienne à des contenus plus proches des attentes et des besoins des collègues.

L’IDASEN a rappelé que la restauration de la formation continue était une des priorités du ministère. Des propositions et groupes de travail seront à venir.

- 3°- LA FORMATION INITIALE

Nous avons d’abord relayé notre demande faite au niveau national et académique de mettre en place des retours à l’ESPE des futurs stagiaires (actuels M2).

L’IDASEN nous a dit qu’il ne pouvait pas envisager cette solution, celle-ci ne relevant pas de sa compétence.

Concernant les actuels M1 (en MEEF ou pas), nous avons demandé que le mi-temps de terrain soit organisé de manière progressive (stage en observation, puis tutelle, puis responsabilité) et sur des supports différents permettant de découvrir les 3 cycles. Cela pourrait aussi permettre de dégager des moyens pour la formation continue.

M. Bustreau a dit être en attente des proposition de la direction de l’ESPE.

- 3° - INSPECTION DES PERSONNELS

Nous nous sommes faits l’écho des remontées de terrain : respecter les dates d’inspection annoncées par l’IEN et proscrire tout chantage à l’inspection. Nous en avons profité pour rappeler nos mandats, abandon de la note, infantilisante et injuste et déconnexion entre inspection et carrière. Une même vitesse de passage pour tous à l’échelon suivant et pouvoir tous atteindre l’indice 783 en fin de carrière (l’actuel indice du 7ème échelon de la Hors Classe). Nous avons également demandé que les délais entre l’inspection et le connaissance de son rapport soient respectés.

L’IDASEN a dit qu’il allait convoquer un Conseil d’IEN sur le sujet de l’inspection, parlant d’harmonisation entre les circonscriptions. Il a aussi rappelé que l’inspection était une regard porté sur la totalité de l’exercice de son métier.

- 4° - LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

Nous avons rappelé notre demande de réécriture du décret pour une autre réforme, et surtout la mise en place de dispositifs permettant de répondre à l’objectif de réduire l’échec scolaire et d’alléger vraiment la journée de l’élève (et de l’enseignant). Au delà de ces nécessaires précisions, nous avons demandé si, comme Mme Bazzo l’avait dit, des modifications d’organisations pourraient être proposées et validées. Nous avons déploré que les emplois du temps soient construits en fonction d’éléments extérieurs à l’école, à savoir notamment les transports scolaires et les intervenants dans le cadre des ateliers périscolaires. Les mercredis matins, très souvent trop courts et dénoncés par les équipes pédagogiques comme tels, doivent être revus. Quant aux collègues, aucune compensation de leur 1/2 journée de travail supplémentaire n’a été mise en place...

L’IDASEN s’est félicité du travail effectué par Mme Bazzo et son équipe concernant le passage dès 2013 à la réforme. Il a dit que des modifications d’organisation, comme cette dernière s’y était engagée, seraient possibles.

Nous avons relayé les constats de nombreux collègues témoignant de la plus grande fatigue de leurs élèves, notamment en fin de semaine.

M. Gainand a indiqué que 2 CDEN étaient programmés sur cette question, le 18 février et fin mai / début juin.

- 5° - PRECAIRES

Nous avons demandé si la mise en place des CDI allaient se faire.

M. Gainand a répondu que c’était convenu comme cela et que ça allait se faire.

- 6° - ZEP, ECLAIR, REP, REP+

L’IDASEN a rappelé qu’au plan national étaient annoncés 100 REP+ et 1 000 REP. Les dotations par département ne sont pas encore connues mais la situation de la Haute-Vienne ne devrait pas connaître de grandes modifications...

Nous avons expliqué qu’il y avait des écoles qui n’étaient actuellement pas en ZEP mais qui devraient l’être, car en ayant les mêmes caractéristiques (comme les écoles Victor Hugo, Jean le Bail ou Aigueperse à Limoges).

- 7° - UPE2A (ex CLIN)

Nous avons rappelé que les moyens étaient très en deçà des besoins, là aussi...

- 8° - REMPLACEMENT

Nous avons rappelé la situation catastrophique dans notre département (cf plus haut).

L’IDASEN, outre l’ouverture de quelques moyens, a annoncé qu’il ne pourrait vraisemblablement plus pouvoir être en mesure d’accepter toutes les demandes de temps partiel sur autorisation.

Nous lui avons dit que pour certains collègues, ne plus avoir de temps partiel risquait de les voir contraints à l’arrêt maladie. L’administration ne verrait alors pas les bénéfices présumés de ces mesures de refus traduites dans les faits.

L’IDASEN nous a dit qu’il serait très attentif à toutes les demandes.

Pour conclure l’audience, l’IDASEN nous a dit être à l’écoute et vouloir que d’autres audiences de ce type soient tenues.

Fabrice Prémaud & Liliane Raynaud, co secrétaires du SNUipp-FSU 87

 

9 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.