www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / Compte-rendu d’audiences (IA, rectorat, mairies,...) ou du conseil de formation 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
6 février 2014

Compte rendu du CDF (Conseil Départemental de Formation)

Le CDF a eu lieu ce jeudi 30 janvier de 9h à 11h15 au Rectorat de Limoges.

Présents : M. Bustreau, IEN et adjoint à l’IDASEN, M. Giraud, IEN Limoges 1, Mme Boussely pour l’ESPE, M. Pimaud & Mme Lecomte, Conseillers Pédagogiques, Mme Stenger pour le SGEN, Mme Rivoal pour le SE-UNSA, Mme Léon Laurianne et M. Prémaud Fabrice pour le SNUipp-FSU 87

L’administration nous avait envoyé par mail le Cahier des Charges 2014-2015 dont on a extrait les Volets départementaux 1er degré du PAF réalisé 2012-2013 et Les priorités académiques, les finalités de la formation continue, les modalités de formation.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce Conseil de Formation Départemental n’aura pas apporté grand chose. Il a quasi essentiellement porté sur une lecture entrecoupée de commentaires des priorités nationales. Et, en préambule, un échange a porté sur... le problème du remplacement dans le département... et l’annonce de l’annulation (ou du report, on a le droit de rêver !) des 4 journées de stage prévues de 3 au 7 février. Journées qui furent programmées dans le précédent PDF... Le SNUipp-FSU a demandé que ces volumes annulés ne soient pas comptabilisés dans les volumes de formation continue effectuée par les collègues concernés. Nous avons également déploré que la formation continue ne soit, encore et toujours, qu’une variable d’ajustements à la brigade de remplacements. Nous avons tenu à rappeler que, dans les années 90, existait une Brigade Formation Continue composée de 24 collègues, diminuée dans les années 2000 de moitié puis détruite lors de la carte scolaire 2011. Maintenant que la Formation Continue est à nouveau mise en avant dans les mots de nos dirigeants, ne manquent plus que les actes !

De plus, chaque jeudi, la situation du remplacement sera étudiée et la suppression d’autres stages envisagée en fonction des besoins... Nous avons bien évidemment réagi en disant que lors de la mise en place du PDF, il ne fallait pas proposer des choses que l’on ne pourrait pas tenir. D’autre part, nous avons souligné que les formateurs étaient niés dans leur travail. Quant à la joie des collègues, tout heureux d’avoir pu obtenir un stage, à qui l’on annonce son annulation au mieux 2 jours avant son commencement, elle ne pourra que laisser place à de l’amertume...

Les priorités nationales (PN) sont données annuellement par la DGESCO. En 2014-2015, chacune d’elles est déclinée en thématiques spécifiques précisées dans l’application GAIA :

Pour le premier degré :

- R0 Accueil, accompagnement et formation des nouveaux enseignants à la culture professionnelle commune aux métiers du professorat et de l’éducation

L’organisation pour l’année prochaine n’est pas encore arrêtée. Les lauréats du concours 2014 devraient se voir proposer un stage filé et des stages massés. Le SNUipp-FSU 87 a demandé qu’un retour à l’ESPE régulier soit programmé pour les stagiaires qui auront une classe en responsabilité à l’année pour 2014-2015. Un complément de formation serait souhaitable et même indispensables pour nos nouveaux collègues.

- R1 Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans : les missions de l’école maternelle

Nous avons dit que, lorsque les conditions étaient réunies pour une scolarisation dans de bonnes conditions, avec des effectifs réduits, du mobilier et des bâtiments adaptés, c’était une très bonne chose.

Nous nous sommes cependant étonnés de la formulation de ce R1 ou l’on semble confondre scolarisation des moins de 3 ans avec la scolarisation en maternelle dans son ensemble.

- R2 Maîtrise des savoirs fondamentaux à l’école : lire, écrire, communiquer, compter

Nous avons constaté le passage du "Dire, lire, écrire" au "Lire, écrire, communiquer", ce dernier terme faisant sûrement plus "moderne"...

Il a été question aussi d’y ajouter l’enseignement d’une langue vivante. Nous avons dit (et regretté) qu’il valait mieux parler justement et clairement et dire anglais. Les autres langues n’étant pas encouragées.

- R3 Accompagnement des dispositifs de l’école primaire : « plus de maîtres que de classes », activités complémentaires ; mise en place du conseil école-collège

Mandat historique du SNUipp-FSU, le "Plus de maîtres que de classes" dont l’intitulé a été repris par le gouvernement serait une bonne chose s’il n’était pas mis en place en lieu et place d’une nécessaire ouverture de classe. Nous avons rappelé que ce dispositif devait être déployé lui aussi dans de bonnes conditions de réussites et qu’aucun amalgame ne devait être fait avec les maîtres E. Ce dispositif devait être accompagné d’une formation... qui n’a toujours pas été dispensée, seule une 1/2 journée d’information faite par l’Université en octobre 2013 ayant eu lieu... C’est bien l’Université qui suit le dispositif.

- R4 Evaluation des acquis des élèves dans le cadre du socle commun de connaissances, de compétences et de culture

Où il a aussi et encore été question d’évaluations... mais en attendant les nouveaux programmes, peu de choses ont pu être dites.

- R5 Formation à la laïcité : lutte contre les discriminations, égalité fille-garçon…

L’occasion pour nous de dénoncer la sollicitation d’associations catholiques faite par des collectivités territoriales dans le cadre de la mise en place de la réforme des rythmes scolaires. Le principe de laïcité doit être défendu et respecté !

Dans cette période singulière, parler de lutte contre les discriminations, de l’égalité fille-garçon (qui était le thème de notre RIS du 22 janvier dernier) revêtait une caractère tout particulier.

- R6 Mise en place des dispositifs en faveur de la réussite éducative : élèves en difficultés d’apprentissage, élèves en situation de handicap

Nous avons demandé si les RASED allaient être reconstruits..., si tous les élèves en situation de handicap allaient être suivis dans les volumes horaires notifiés par la MDPH...

L’administration fera ce qu’elle peut. Côté formation a été rappelé l’ouverture d’un MASTER ASH.

- R7 Prévention de la violence : climat scolaire, gestion de classe

Nous avons signalé que nous avions plusieurs exemples de situations inquiétantes : des collègues démunis et des élèves en souffrance.

La nécessité d’avoir une meilleure formation est évidente mais ne pourra à elle seule pallier les manques de l’Education Nationale. Il manque de places dans les structures existantes et il manque de structures tout court.

- R8 Mise en place du parcours d’éducation artistique et culturel de l’élève

- R9 Utilisation du numérique à l’école primaire : évolution des pratiques, ingénierie de l’accompagnement dont le tutorat et la formation ouverte à distance (FOAD)

Nous sommes intervenus pour demander où l’on en était de la formation à distance. L’IEN en charge de cette mission nous a expliqué que techniquement les choses n’étaient pas encore au point, qu’il fallait encore du temps. Les 9 heures prévues pour ce temps de formation pourraient être utilisées à d’autres choses comme à la rédaction du projet d’école ou à la participation à d’autres animations pédagogiques.

Extrait du Cahier des charges à propos de la formation à distance :

"Dès cette année 2013-2014, des actions en faveur de la formation hybride ont été programmées dans le 1er degré et le 2nd degré :
- formation de formateurs à distance 1er et 2nd degrés (prise en main des outils, conception de parcours et accompagnement des participants)
- déploiement progressif de la plate-forme M@gistère dans le 1er degré Pour 2014-2015, on attend donc que les formations hybrides se développent tant dans le 1er degré que dans le 2nd degré."

M. Pimaud, conseiller pédagogique EPS a constaté l’absence de l’EPS dans les priorités. Nous avons renchéri et redit toute notre inquiétude quant au devenir de cet enseignement dans le cadre de l’éducation nationale, 80% des activités du périscolaires étant des activités sportives. Le problème est aussi posé pour ce qui concerne les Arts Visuels ou la Musique.

Fabrice Prémaud & Lauriane Léon, pour le SNUipp-FSU 87

 

6 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.