www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / compte-rendu de groupes de travail à l’inspection  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 avril 2014

Compte rendu du groupe de travail sur la rédaction de la circulaire Mouvement 2014

Ce groupe de travail s’est tenu de 14h30 à 18h40 au Rectorat à Limoges.

Présents : M. Gainand, secrétaire général de l’IA 87, Mme Chabardès, adjointe au SG, M. Vaubourdolle, secrétaire de la DIPER, Mme Boulineau, IEN Limoges 5, Mme Massart, IEN Limoges 7, M. Lévêque, IEN ASH, Des représentants de l’UNSA et du SGEN & Liliane Raynaud & Fabrice Prémaud vos élus du SNUipp-FSU 87 à la CAPD.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, un point a été fait sur les demandes de temps partiel. Cette année, il y a 115 demandes de droit, 75 demandes sur autorisation dont 59 demandes de renouvellement et 16 nouvelles demandes. 24 demandes ont été faites sans que des justifications aient été jointes. M. Gainand a dit que tous les collègues n’ayant pas joint de justification seraient reçus, sur 2 après-midis d’ici à vendredi prochain. Il a dit que tous ne pourraient être reçus, la tâche étant trop lourde... Nous avions pourtant prévenu ! Aussi, en cas de refus de l’administration, il ne faudra pas manquer de demander des justifications à ce refus et de se saisir de la CAPD pour que le cas y soit traité.

Un point "demande de départ à la retraite" a aussi été fait : 40 collègues ont fait savoir qu’ils allaient faire valoir leurs droits à la retraite.

Le nombre de vœux

Toujours 30 maximum, toujours à l’aveugle, les postes étant tous soit vacants, soit susceptibles de l’être...

Postes bloqués

Concernant le blocage des postes pour servir de "berceaux" (que c’est doux, que c’est beau, la belle formule !) aux PE stagiaires issus du concours 2013-2, il devrait y en avoir une vingtaine, bien qu’il y ait 39 personnes concernées, et ce afin de ne pas trop rigidifier le mouvement. Comment et où seront trouvés les autres berceaux..., on ne sait pas... encore.

Opérations techniques du mouvement

Nous avons indiqué que le temps était extrêmement contraint pour les collègues (participant au mouvement) pour contacter les écoles et demander des informations plus précises. Nous avons réussi à faire reculer la date de fermeture du serveur au mardi 13 mai à minuit, ce qui laissera 4 jours de plus (dont 2 jours ouvrés). La date d’ouverture du serveur devrait toujours avoir lieu le mercredi 23 avril.

La confirmation des candidatures par les renvoi de la fiche récapitulative se fera à partir du mercredi 14 mai et jusqu’au lundi 19 mai 2014 à midi.

La fiche récapitulative pourra être renvoyée en pièce jointe par mail faisant clairement apparaître la signature nécessaire à la validation de la confirmation à Christophe.Vaubourdolle@ac-limoges.fr ou par courrier postal à la DSDEN de la Haute-Vienne, 13 rue François Chénieux CS 13 123 87 031 LIMOGES cedex 1.

La note et le barème

Nous avons à nouveau déploré cette note dont chacun est affublé, à la fois injuste et discriminantes. La chance des uns, d’avoir croisé dans leur carrière régulièrement et à rythme suffisamment rapproché des IEN ayant permis à leur note de grossir, et la mauvaise fortune des autres, non inspectés pendant de (très) longues périodes et de fait moins bien notés. Et chacun sait bien que tout le monde ne note pas avec la même largesse ou sévérité...

Mais la note reste encore...

Le barème :

- la note sur 20 (dernière inspection effectuée avant le 8 avril 2014)
- l’AGS (ancienneté générale des services) : 1 point par année
- les enfants à charge de moins de 20 ans au 01/09/2014 : 1 point par enfant né avant le 22/04/2014

- pour les candidats nommés à titre provisoire en 2013-2014 : 0,5 point la 1ère année, auquel s’ajoute 1 point pour la 2ème année consécutive, auquel s’ajoute 1,5 points pour la 3ème consécutives soit un maximum possible de 3 points.
- RQTH : 100 points si la reconnaissance est effective, soit le dossier validé.

Les brigades

Cette question aura pris un long moment tant la nécessité de clarification et de précision était nécessaire. Nous avons tenu à ce que les collègues aient la garantie de ne pas se retrouver rattachés dans une école loin de chez eux et (ou) d’être changés d’école de rattachement en fonction des remplacements longs se découvrant avant la rentrée. Le travail mené ces dernières années semble avoir fini par payer... Enfin !

La majorité des écoles de rattachement sera située à Limoges et dans sa périphérie. M. Gainand a même souligné qu’il avait étudié les lieux d’habitation des actuels brigades et que 80% d’entre eux étaient basés à Limoges. D’où cette proposition, que nous avons trouvé très logique et respectueuse de la réalité des frais engagés par les collègues pour se rendre sur les lieux de remplacement, d’y placer 80% des écoles de rattachement. Les autres communes choisies pour avoir des écoles de rattachement devraient être Saint Junien, Bellac, Saint Yrieix la Perche, Saint Léonard et Ambazac.

Un collègue ne devrait pas pouvoir être rattaché trop loin de chez lui, aussi, dans le cas où, lorsqu’il devra choisir une école de rattachement, aucune ne correspondait à la réalité de son habitation, la liste pourrait être modifiée.

Voici ce que l’on pourra lire dans la circulaire à ce sujet :

"Chaque candidature vise un poste de brigade départemental de remplacement. L’affectation sera suivie ultérieurement d’un rattachement à une école (voir liste des écoles en annexe). Chaque agent devra émettre des vœux classés au regard de la liste des écoles de rattachement. Les brigades seront classés par ordre d’ancienneté dans la brigade. En cas d’égalité d’ancienneté dans la brigade, c’est le barème qui départagera."

Il y aura donc un mouvement "spécial brigades" après le 1er mouvement et avant le 2ème, comme il en existe un concernant les TRS Limoges 3 pour les blocs. Cette opération sera sûrement un peu lourde cette année mais devrait se révéler plus juste pour chacun. Évidemment, nous serons à vos côtés lors des opérations de ce mouvement et veillerons à ce que ce qui a été convenu lors de ce groupe de travail soit respecté.

Les écoles primaires

Alors que l’administration avait dit mettre en place des postes étiquetés "prim" pour ces écoles, la faisabilité technique n’a pas été possible... (cf notre Compte rendu sur l’étiquetage des postes)

Mme Chabardès a expliqué que, à cause de la LOLF, le BOP 140... les collègues ne pouvaient qu’être sur des postes maternelles ou élémentaires.

Les intitulés des écoles en "prim" ont bien été effectués mais le codage des postes de cette façon n’a pu être fait !

Logiciels et technologie devraient permettre d’améliorer les choses et non de les contraindre...

Ecoles dites à "besoin en anglais"

Fini ! Il n’y en aura plus. D’ailleurs, avec la fin des habilitations, cette exigence était rendue obsolète.

Postes d’accueil et de scolarisation des enfants de moins de 3 ans

Quatre postes existent (Corgnac Limoges, Jean Montalat Limoges, La Bastide Limoges et Laurière) auxquels il faut ajouter les 2 espaces d’accueil et de scolarisation des moins de 3 ans à Madoumier et Gérard Philipe à Limoges. Reste à la nouvelle équipe à la tête de la municipalité de confirmer ses engagements...

Il faudra aux collègues intéressés appeler les directrices ou directeurs des écoles concernées afin de savoir si le poste libre est bien celui concernant la scolarisation des moins de 3 ans parce que... le logiciel ne peut permettre un codage spécifique de ces postes ! Alors, à vos téléphones !

Poste supprimé par mesure de carte scolaire

Malheureusement, et pour l’instant de façon très lourde, des suppressions de postes sont programmées. (voir ICI)

Un collègue victime de suppression aura droit à 8 points. A ce propos, il a été soulevé l’hypothèse de pouvoir échanger ses points avec un de ses collègues. Cette idée n’a pas été retenue. Bien que pouvant sembler simple et séduisante, elle pourrait se révéler beaucoup plus malsaine et source de pressions diverses.

Le collègue victime de la suppression peut d’ailleurs rester dans l’école s’il en fait le vœu dans son mouvement.

Si un enseignant nommé à titre provisoire sur un poste de direction d’école dont la vacance a été publiée au mouvement de l’année précédente obtient son inscription sur la liste d’aptitude l’année suivante, il est prioritaire sur ce poste, sur tout autre candidat QUELQUE SOIT LE RANG DE SON VŒU.

Là encore, les constats dénoncés dans le passé ont permis de faire évoluer les choses dans le bon sens (les collègues ayant été concerné(e)s se reconnaîtront !). Comme quoi, tout combat peut aboutir, même en décalé, pas malheureusement forcément pour soi-même mais pour les suivants !

Les affectations sur entretien

Nous avons à nouveau tenu à dénoncer la tenue de ces commissions d’entretien ne favorisant pas la clarté des attributions sur ces postes. Nous préfèrerions voir des réunions d’information sur les spécificités de tel ou tel poste et laisser les collègues se déterminer en toute connaissance de cause, comme des professionnels conscients et intelligents. Après quoi, comme pour tout poste, le barème étant le seul juge de paix.

La circulaire va paraître bientôt...

RAPPEL :

REUNION D’INFO SYNDICALE "MOUVEMENT"

MERCREDI 16 AVRIL

14h à 17h

salle Jean-Pierre Timbaud derrière la mairie de Limoges

14h à 17h

à l’ESPE pour les débuts de carrière.

Fabrice Prémaud & Liliane Raynaud, vos élus du SNUipp-FSU 87 à la CAPD

JPG - 11.5 ko
syndic toi

 

5 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.