www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / CTSD, CTA et CDEN (carte scolaire, rythmes,...) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 juin 2014

Compte rendu du CTSD du 16 juin 2014

Présents : M. Le Mercier, IADASEN, M.Gainand, secrétaire général, Mme Chabardès, adjointe au SG, Mme HEBERT, expert, chargée de mission sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, Mr Bustreau,IEN Limoges 3 ; Mme Massart, IEN Limoges 7 ; Mr Rousseau, Limoges 3 . Des représentants du SNUipp-FSU, de l’UNSA et du SGEN Les IEN étaient absents car de jury de concours

Avant les déclarations liminaires, l’IADASEN a tenu à faire une introduction.

Il s’est d’abord excusé du retard des envois des documents de travail pour ce CTSD.

Il a ensuite présenté le dernier sondage CSA - Ministère de l’Education Nationale mené auprès de 1017 personnes de plus de 18 ans. D’après lui, les résultats de ce sondage ont montré la "grande satisfaction" des français quant à la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, après un an d’existence. La FSU s’est étonné du 92% de personnes satisfaites, satisfaction qui ne correspond pas aux dires des collègues et des parents avec qui nous avons été en contact.

L’IADASEN a tenu à rappeler les objectifs de cette réforme et a insisté sur les valeurs pédagogiques et didactiques de celle-ci.

Fabrice Prémaud a lu la déclaration liminaire de la FSU. Cyril Chaleix a lu la déclaration liminaire de l’UNSA. Le SGEN n’a pas fait de déclaration liminaire.

L’IADASEN a répondu à la question soulevée par les deux syndicats lors des déclarations liminaires à savoir, le non remplacement des représentants syndicaux et des personnels en formation. L’IADASEN a reconnu ne pas avoir tenu ses engagements. Il a rajouté qu’il avait pris ses responsabilités en abondant la brigade de remplacement de 5 postes supplémentaires lors de la dernière carte scolaire... (Le SNUipp-FSU ayant évalué à 60 environ, le nombre de postes de remplaçants supplémentaires nécessaires.)

1 Approbation des procès verbaux des CTSD des 15 et 18 avril 2014

2 Réforme des rythmes : expérimentations

L’IADASEN a rappelé le cadrage réglementaire : le décret du 7 mai donne la possibilité de libérer un après-midi en plus du mercredi ou la possibilité de réduire le temps hebdomadaire en réduisant les vacances d’été.

Aucune demande d’expérimentation avec raccourcissement des vacances n’a été faite en Haute-Vienne. Ce qui a soulagé l’administration car le Conseil Général s’y serait opposé pour des raisons de budget et de transports scolaires ( l’intérêt des élèves, qui s’en soucie ...) ?

4 communes se voient accorder leurs demandes : Saint-Laurent-les-Eglises (vendredi après-midi libéré), Nantiat maternelle (vendredi après-midi libéré), Saint Martin le Vieux (jeudi après-midi libéré) et Saint Victurnien (jeudi après-midi libéré).

2 communes se sont vu opposer un refus sans que leurs propositions soient étudiées par l’administration : Dompierre les Eglises et Saint Léger Magnazeix. Ces communes ont rendu leurs demandes hors délai et sans dossier pédagogique, condition nécessaire à la prise en compte des demandes.

Le SNUipp-FSU est intervenu pour rappeler que les délais avaient été très courts et que ce manque de souplesse n’a pas encouragé les enseignants à s’emparer une nouvelle fois de la question des rythmes, d’autant qu’ils sont fatigués de ne pas voir leur avis pris en compte.

3 Les communes passées à 4 jours et demi en 2013

100 communes sur 143 étaient passées aux nouveaux horaires en 2013 dans notre département. Le ministère de l’Education Nationale a envoyé à l’ensemble des communes un courrier indiquant la possibilité de modifier les horaires des écoles. La dernière demande de Solignac a été refusée car est arrivée ce matin, donc hors délai et celle de Saint Pardoux a été rejetée à cause d’une incompatibilité avec les transports scolaires.

Pour la ville de Limoges, l’administration a rappelé les derniers évènements :

La commune a fait parvenir une enquête à tous les parents d’élèves et aux enseignants, elle a obtenu plus de 6000 réponses. Ces résultats ont été présentés, lors du comité de suivi de la réforme des rythmes de Limoges, le 7 mai, accompagnés de 3 propositions de modification des horaires. C’est la proposition n°3 que la ville semble avoir retenue... cf : compte-rendu comité Limoges

La FSU a demandé pourquoi, puisque tous les conseils d’écoles ne s’étaient pas encore prononcés.

L’administration n’a reçu pour l’instant que 9 demandes émanant des conseils d’écoles et l’IADASEN a tranché, il veut une harmonisation sur les écoles de Limoges. (à l’exception de Beaune les Mines pour des raisons, encore et toujours de transports scolaires...)

L’administration est prête à examiner attentivement les remontées des conseils d’écoles de la ville de Limoges, anticipant sur le prochain comité de suivi des rythmes d’Octobre...De nouvelles discussions sont envisageables.

Pour les autres communes les demandes de modifications ont été prises en compte.

4 Les communes passant à 4 jours et demi en 2014

18 communes ont rencontré des difficultés de mise en œuvre liées aux transports scolaires, mais une solution a été trouvée pour 14 d’entre elles. Seules les écoles de la vallée de Gorre ( Gorre, St Laurent sur Gorre, Cognac la Foret et St Auvent) sont encore en recherche d’un accord, qui devrait être trouvé prochainement ... Il y aura donc un additif aux documents du CDEN de lundi prochain.

2 communes se sont vu essuyer un refus de leurs demandes : les horaires validés au CDEN de février pour la commune d’Ambazac ont été confirmés malgré la motion du conseil municipal refusant la mise en place de la réforme des rythmes. L’administration a expliqué que des modifications étaient possibles mais dans le cadre du décret, donc pas de retour à 4 jours.

La commune de St Sylvestre avait demandé une expérimentation à 4 jours, cela lui a été refusé par le recteur. L’IADASEN a arrêté des horaires (décalage entre la maternelle et l’élémentaire) qui seront présentés au CDEN :

maternelle : 9h à 11h30 les matins et lundi, mardi, jeudi 13h30-16h30 et vendredi 13h30-16h

élémentaire : lundi, mardi, jeudi, vendredi 9h-12h et 13h30-16h30 et vendredi 13h30-16h ; mercredi 9h-11h30

Au regard de cette "proposition", nous avons vivement réagi et demandé s’il s’agissait là d’une proposition ou d’une provocation. Manifestement, cette proposition n’a pour seul objectif que de déclencher une autre proposition émanant de la commune de Saint-Sylvestre et donc de les obliger à entrer dans la réforme "volontairement". Nous nous sommes étonnés que les élèves, les enfants, qui ne sont en aucun cas responsables de ces bagarres d’adultes, n’aient pas été mis au centre des réflexions.

5 Les PEDT :

42 communes dérogatoires ont rédigé un PEDT, 20 sont déjà signées. Ils sont à rendre avant fin juin pour les communes passées en 2013 et avant fin décembre pour celles passant en 2014.

Le feuilleton d’une réforme mal engagée continue donc avec sa cohorte d’effets annexes dans les écoles, effets qui sont le cadet des soucis de l’administration ...

Pour la FSU, Patricia Barbaud-Vaury (pour le SNES), Julie Reversat, Fabrice Prémaud et Marie-Mélanie Dumas (pour le SNUipp).

 

23 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.