www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / CAPD (mouvement, formation, permutations informatisées, INEAT EXEAT, temps partiel, promotion,...), CAPN 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Documents joints


  • Déclaration liminaire à la CAPD du 2 juillet 2014
    PDF - 73.5 ko
    Télécharger

  • Kivaoù second mouvement
    PDF - 733.4 ko
    Télécharger

  • blocs tps partiels
    PDF - 99.7 ko
    Télécharger

  • Affectation TRS et brigades à temps partiel
    PDF - 134.8 ko
    Télécharger

  • affectations stagiaires 2014 postes bloqués
    PDF - 144.9 ko
    Télécharger

  • liste blocs tps complet avec noms des collègues modifié
    PDF - 88.6 ko
    Télécharger
2 juillet 2014

Compte rendu de la CAPD du 2 juillet 2014

A l’issue de la CAPD 2nd mouvement qui s’est terminée à 17 heures 30, il reste des personnes sans affectation et des postes vacants.

Ces personnels seront réunis vendredi par l’administration afin qu’ils choisissent parmi les postes restés vacants dont la liste définitive devrait leur être fournie par l’administration.

Il reste 6 postes de brigades, la direction élémentaire des Rochettes à Bellac, le poste d’adjoint à Lussac les Eglises, le poste d’adjoint option D à l’ITEP Suzanne Léger, les blocs 226 et 230 ... il restera également un ou 2 blocs recomposés avec les bouts restants.

Nous avons d’abord lu cette déclaration liminaire.

Nous avons envoyé les questions suivantes que nous avons souhaité porter à l’ordre du jour de la CAPD

- lors de la précédente CAPD, nous avons demandé comment seraient indemnisés les collègues chargés de la direction n’ayant pas eu la totalité de leur volume de décharge, provoquant une iniquité inacceptable. Il nous a été répondu qu’il serait demandé à la "Centrale" s’il pouvait être défrayé en HS. Qu’en est-il maintenant ?
- aides péri éducatives : y-a-t-il eu de nouveaux retours ?
- 9 collègues sur les 17 ayant demandé un temps partiel et s’étant vu opposer un refus avaient saisi la CAPD pour que leur cas personnel soit examiné. Cela n’a pas été le cas. Nous renouvelons notre demande de réexamen de chaque situation.
- formation continue : alors que nous avons dénoncé lors de la précédente CAPD le non remplacement de collègues devant se rendre à un stage, cette "gestion" a été poursuivie. Nous demandons à l’administration de prendre ses responsabilités et ne pas laisser les collègues dans une telle situation. Comment pourrons-nous effectuer notre travail de vérification des données nécessaires aux calculs des barèmes de collègues ayant été victimes d’une suppression de stage ou d’une impossibilité à s’y rendre ?
- aide administrative : nous avons appris qu’une vingtaine de celles mises en place cette année ne seraient pas reconduites. Nous voudrions savoir pourquoi et comment les écoles ont été choisies.
- élections professionnelles : Quelle information sera faite aux collègues au sujet des élections professionnelles, comment et quand ? Même question sur l’utilisation de la boîte professionnelle qui est la condition sine qua non d’élection réussie.

Compte rendu de la CAPD du 02 / 07 / 2014 – 8h30/13h00 et 14h30/17h

ineat/exeat :

L’IADASEN nous a dit que les ineat/exeat n’étaient pas soumis à barèmes, que les dossiers seraient examinés en fonction de critères sociaux, familiaux et médicaux. Nous nous sommes étonnés que l’administration nous communique des tableaux avec des barèmes pour de nombreux collègues et pas pour d’autres. L’administration répond qu’elle a inscrit le barême de ceux pour qui il avait été calculé lors des permutations. Pour les autres trop de dossiers de demande pour seulement 2 INEAT hors département ...

Nous avons expliqué que les barèmes permettaient, dès lors que le mode de calcul était connu et le même pour tous, aux collègues en attente d’une réponse de se faire une idée de leurs chances.

L’IADASEN nous a dit qu’il veillerait à ce que davantage d’ineats hors académie soient prononcés dès l’année prochaine. Il a confirmé les 7 ineats de Corrèze , les 3 de Creuse et 2 de départements hors académie. Ces derniers devraient être connus dans le courant de la semaine prochaine.

Les autres demandes de Creuse devraient être traitées en fonction des exeats qui pourraient se faire.

Nous avons dit que pour permettre un traitement garantissant l’équité, il faudrait davantage d’ineat de Creuse (notamment suite aux conclusions des groupes de travail) parce que le système des permutations est inefficace.

L’IADASEN répond qu’il ne subira pas de pression et qu’il fera ce qu’il doit faire

Nos collègues du SE demandent si les postes non pourvus au concours pourraient être compensés, ce que nous avions déjà demandé lors de la précédente CAPD.

L’IADASEN répond qu’il n’y aura pas de liste complémentaire. Les 14+1 postes non pourvus par le concours 13 / 2 pour l’Académie, soit 10 pour notre département, ne seront pas compensés de cette façon.

Réactions IA suite à notre déclaration liminaire

 :

- il se dit d’accord avec nous sur la nécessité de garantir équité et transparence. La constitution des blocs ne se fera pas comme cela l’an prochain. Cette mission sera dévolue aux services de la gestion du personnel en liaison avec les IEN. La façon dont cela s’est fait cette année ne sera plus renouvelée, aussi :

1) Le service sera en charge de ces blocs,

2) Concertation et dialogue social ,

3) Liaison avec les IEN.

Une réflexion de fond pourra être envisagée effectivement. La programmation d’un groupe de travail sera faite pour l’année prochaine.
- Pas de réponse pour les volumes de décharge direction non effectués.
- Pas de réponse pour les jours de pré rentrée envisagés en août.
- Indemnités péri-éducatives, l’enveloppe maintenue est maintenant trop importante pour ce qui est demandé. On recueille encore des demandes à l’heure actuelle. Renvoyer les noms des personnes qui n’ont pas eu de nouvelles de leur demande.
- Aide administrative aux directeurs d’école : les directions sont passées de 305 à 302. Aide aux enfants en situation de handicap augmente, ce qui prend des moyens sur les autres types d’aides (pédagogiques et administratives).

intervention SNUIPP : Pour nous, lorsque on entend parler de ces postes, on entend précarité. Ces métiers ne sont pas les mêmes et pourtant des personnes destinées à l’aide administrative se voient confier des missions aides aux élèves handicapés. Il faut professionnaliser ces métiers. Il faut reconnaître ces métiers et les personnes qui les exercent. De plus, si le nombre d’enfants en situation handicap augmente, c’est en raison de nombreux facteurs : disparition des RASED, manque de places en IME, suppression des classes d’adaptation, etc...

Nous expliquons qu’on ne peut plus gérer la fonction publique à budget constant car si on priorise une des fonctions on déshabille l’autre. En clair, plus pour l’Education Nationale, c’est moins pour la Santé !

- IA : la formation continue : compromise par le manque de remplacement. SNUIPP : le problème est de mettre les collègues devant des choix impossibles (aller ou pas en formation / laisser ou pas leur classe non remplacée). On ne peut pas laisser le choix de la formation au détriment de la classe. Nous avons déjà ifait cette interpellation lors de la CAPD précédente mais il n’y a eu ni nouveauté, ni changement. Cela pose aussi des problèmes de responsabilité … Ce n’est pas à nous, le SNUipp-FSU, de demander la suppression de stages. En amont, lors de la mise en place du PDF, il est souhaitable d’envisager des organisations en fonction de ses moyens. Si ceux-ci ne permettent pas de se mettre en accord avec les discours du Ministère sur la nécessité d’une Formation Continue de qualité, rénovée et reconstituée, cela permettra peut-être de faire remonter le problème. Il en va aussi du respect des personnes, les formateurs, les collègues mais aussi les élèves.

L’IADASEN reconnaît qu’effectivement, l’an prochain, "nous ne pourrons pas rester en l’état".

A propos du point que nous avons souligné en déclaration liminaire mais aussi des demandes de temps partiel refusées : réexamen de chaque cas. Un cas est accepté à titre gracieux, d’autres seront réexaminés au titre de temps partiels de droit sous présentation de certificats médicaux à venir.

Dans de nombreux départements le droit au temps partiel est remis en cause pour la rentrée prochaine. Le SNUipp-FSU invite les enseignants des écoles à interpeler le ministre. A retrouver sur le site du SNUipp-FSU national WWW.snuipp.fr Tous les enseignants sont concernés , c’est une remise en cause d’un droit essentiel.

Le SGEN est intervenu pour dire qu’à la CAPD du 17 mars l’IA DASEN avait parlé d’un dossier / rapport réalisé concernant les devoirs à la maison. Ce travail a été réalisé par des IEN , inspirés du second degré et autres coordinateurs … En résumé : les collègues doivent s’autoriser à dire aux parents d’élèves que les devoirs sont interdits. Ce travail à la maison est souvent corrélé avec le style pédagogique et travail en classe.

Nous avons fait remarquer que sur ce sujet, comme sur beaucoup d’autre, il y avait besoin de formation.

- Les élections professionnels : communication plus précise sera faite fin août .

Proposition SNUIPP : joindre une info écrite pour les élections à la fiche de paye.

- Affectation des PE stagiaires. Il y aurait une démission. . Les résulats étant connus ce mercredi, la répartition académique se fera vendredi et Ils seront réunis la semaine prochaine pour choisir leur école d’affectation. Une nouvelle fois , les contacts ne pourront pas être pris avant les vacances. De nombreux collègues directeurs laissent un numéro de téléphone où ils seront joignables pendant les vacances pour que les stagiaires aient quand même quelques infos avant la rentrée...

- Réunion vendredi 4 juillet pour la 3ème phase du mouvement. Les personnes concernées seront contactées par l’administration.

Vos élus du SNUipp-FSU 87 à la CAPD, Liliane Raynaud, Karen Lenoir, Marie Line Célerier, Renaud Roux & Fabrice Prémaud.

 

10 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.