www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / CTSD, CTA et CDEN (carte scolaire, rythmes,...) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
4 septembre 2014

Compte rendu du CDEN du 3 septembre 2014

Présents : IADASEN M. Le Mercier, M. Castanier, secrétaire général du Préfet, vice-présidente du Conseil Générale Mme Morizio, Mme Plazzi (CG), Mme Libert (CG), 2 DDEN, vos 5 représentants de la FSU (3 SNUipp, 1 SNES, 1 SNEP), 4 de l’UNSA et 1 du SGEN, des maires (St Pardoux, Couzeix, Linard), Ligue de l’enseignement, 4 FCPE et 1 PEEP

Ordre du jour :
- Carte scolaire
- Rythmes scolaires
- Calendrier scolaire
- DDEN

Nous avons d’abord lu une Déclaration liminaire

Ensuite, le SE-UNSA (émettant entre autre le vœu que Mme Vallaud-Belkacem soit dans la continuité de M. Peillon),

puis la FCPE (dénonçant la politique menée par la nouvelle municipalité à Limoges)

et les DDEN (mettant en avant plusieurs points issus de leur résolution générale du 100ème congrès à Paris)

ont présenté la leur.

Cf aussi le compte rendu CTSD

- Approbation du compte-rendu du CDEN précédent : adopté

1) carte scolaire

Discours d’introduction de l’IA :

L’arrivée d’un nouveau ministre a suscité des questions sur la continuité avec le ministre précédent. Mme la ministre a confirmé qu’elle s’inscrivait dans la continuité. Les ministres ont réaffirmé l’importance de l’école face à l’intégration culturelle et sociale. Les enjeux de l’école sont : intégration et correction des inégalités sociales.

Trois points importants mis en avant avec la loi de refondation : mettre en place une école juste, exigeante et inclusive.

Dans notre département :

ESPE : +40 (tous degrés confondus)

REP+ : - de trois ans, PDMQC

Remplacements : +5 postes dans le premier degré.

Les axes importants de la rentrée 2014 : le numérique, la mise en œuvre des rythmes scolaires avec les PEDT, la mise en œuvre du nouveau socle commun et les nouveaux programmes.

Suite à la carte scolaire d’avril 2014 il y avait 2 postes de réserve rentrée pour le primaire, issus de 2 fermetures "sous observation particulière" : Eymoutiers et jules Ferry Le Palais.

L’IA présente les ajustements de rentrée avec 2 ouvertures (Eymoutiers élémentaire et Nantiat primaire) ainsi qu’1 transformation d’1 poste d’animateur tice en CPC tice.

En ce qui concerne Le Palais sur Vienne, le nombre d’élèves à Ferry dépasse les prévisions (nb : fermeture carte sco précédente) et est en baisse à Giraudoux, ce qui entraine un transfert de moyen d’1 poste d’une école à l’autre. Nous avons renouvelé notre demande faite le matin au CTSD, à savoir pas de fermeture de classe après la rentrée et utilisation d’un moyen supplémentaire pour Jules Ferry, qui était "sous observation particulière". (cf compte rendu du CTSD pour l’argumentaire à nouveau développé)

L’IA soulève la situation de la maternelle Madoumier à Limoges : l’administration et la mairie travaillent avec les familles pour répartir les élèves sur les écoles des alentours. Si aucune solution n’est trouvée l’IA débloquera 1 poste supplémentaire sur l’école.

Intervention de Mme Libert (conseil général) : elle relève que le souci d’équité est consensuel car l’équité dans l’insuffisant ne peut être satisfaisant.

FSU : insuffisance des moyens est une réalité pour preuve les 2 moyens d’ajustements de rentrées proviennent de fermetures d’avril dernier, dont on reparle d’ailleurs à la rentrée dans les seuils hauts.

En outre on ne demande pas une sectorisation sur Limoges dans le but de fermer des petites écoles.

L’équité ne doit pas être qu’entre écoles mais aussi entre communes (cf Le Palais). La situation du Palais (fermer une classe après la rentrée) est très violente pour tout le monde : enfants, parents, enseignants. Nous renouvelons donc notre demande qu’1 moyen provisoire pour l’année soit attribué à Ferry.

Nous avions alertés sur ces écoles en avril et l’administration n’en a pas tenu compte.

Quand l’administration accordera du crédit aux remarques (pour preuve pertinentes) des syndicats ?

Il explique qu’il y a une dizaine d’écoles avec des seuils bas et d’autres avec des seuils haut. Dans un souci d’équité et de cohérence, l’IA a pris les décisions d’ajustement ci-dessus.

4 étiquettes EMF sont vacantes dans les écoles d’application et ont donc été attribuées à des enseignants qualifiés dans d’autres écoles.

20 EMF sont nécessaires pour la formation professionnelle.

M. le SG présente la répartition des différents postes EMF sur les écoles Condorcet et Roussillon (organisation par cycle)

Vote

Les DDEN demandent tjs le droit de vote au CDEN.

10 refusent de prendre part au vote mais dénoncent la carte scolaire. Les syndicats : nous sommes toujours contre mais ne voterons pas en contre afin de ne pas nuire à l’organisation de la rentrée ou d’en retarder encore plus les effets néfastes, en particulier pour les collègues qui doivent recomposer les organisations (dans de plus mauvaises conditions) des écoles.

0 contre ; 9 abstentions ; 7 pour ;

2) rythmes scolaires

Possibilité d’étendre sur 8 demi journées en conservant les 5 matinées. Réduire les vacances d’été, pas possible en H-V

4 écoles en expérimentation : Nantiat mater, st Martin le vieux, saint Laurent les églises et st Victurnien.

Modifications des horaires à la marge : 16 communes M. Gabouty (conseil général) : en tant que maire de Couzeix explique la situation des effectifs dans l’école et regrette que la dotation soit à ce niveau là malgré les annonces gouvernementales. Il ajoute que sans la continuité des aides financières de l’état dans le cadre de la réforme des rythmes la qualité du périscolaire sera en baisse et ce sont les élèves qui en pâtiront. Cet accompagnement doit être pérennisé.

M Lardillier, élu à St Pardoux : quand l’état va-t-il débloquer le coffre fort pour aider les communes et dénonce l’écart entre les annonces ministérielles et la réalité.

L’administration répond qu’un acompte a été versé. 7 communes dans le 87 ont reçu l’intégralité en une fois les autres en 2 fois. A vérifier.

Pour ceux qui démarrent 2014-2015 : le versement passe par l’ASP et non l’éducation nationale.

FCPE : un regret : cette réforme n’a pas réellement entrainé de diminution de la journée scolaire pour l’enfant.

FSU dénonce les dérives : 1 matinée de plus et pas de journées plus courtes. L’objectif de lutte contre l’échec scolaire se heurte à la dure réalité économique : la ville de limoges fait payer le périscolaire, mais n’est pas hors la loi et a la possibilité de le faire. Il est regrettable, quoique logique, d’aboutir à cela. D’où la nécessité de réécriture complète du décret que demande le SNUipp-FSU.

Mme Morizio (conseil général) : situation difficle, le gouvernement a mis l’accent sur l’éducation nationale mais la situation globale est critique. Ce n’est pas un idéal, mais les moyens ont augmenté. Il y a des choix politiques à faire par les communes. Elle dénonce le manque d’anticipation (pour le financement) de certaines communes hors du 87.

Vote :

0 refus

15 abstentions : syndicats et FCPE et élus

10 pour : administration

3) calendrier scolaire

Pour le premier degré : Si pont de l’Ascension le 15 mai, récupération les mercredis après-midi 8 avril et 13 mai 2015.

Sauf La Porcherie et Meuzac car en RPI avec la Corrèze et soumis à leur calendrier.

FSU dénonce qu’il n’y ait pas de décision nationale

FCPE dénonce le fait que les élèves aient à rattraper sur des mercredis après-midi

Vote :

Contre : 1 fcpe

Pour : 9

Abstentions : 14 dont syndicats

Nous demandons de ne pas avoir à régler cette question en CDEN et que la décision soit prise nationalement. Soit le Pont est donné, soit non.

4) DDEN

Quelques modifications de nominations sont proposées dans quelques communes.

Pour infos, M. Lassare indique que dans notre département, il n’y a que 3 endroits sans DDEN, ce qui est très bien, l’objectif étant qu’il y en ait partout.

Après les élections municipales, des DDEN ont été contraints à démissionner, un élu ne pouvant être DDEN sur sa commune.

Questions diverses :

FSU : Quid de l’Ouverture piscine ester ?

CG :Pour les communes de l’agglomération.

Peut-on généraliser les chèques cadeaux d’accès aux activités UNSS pour les 3ème aux autres élèves ?

CG : Pas envisagé à ce jour

Marie Mélanie Dumas, Manu Garcia, Fabrice Prémaud (SNUipp), Sonia Lajaumond (SNEP) et Christophe Dubuc (SNES) vos représentants pour la FSU

 

3 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.