www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / compte-rendu de groupes de travail à l’inspection  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
14 octobre 2014

Compte-rendu CAPD formation continue & Gpe de travail sur la récupération du temps

Groupe de travail : récupération du temps effectué en trop...

Présents : M. Gainand, secrétaire général de la DSDEN 87, M. Vaubourdolle & M. Scherpereel des services administratifs de la DSDEN, Liliane Raynaud & Fabrice Prémaud, vos élus du SNUipp-FSU 87 à la CAPD, Mme Rivoal & Mme Frugier du SE-UNSA et Mme Puech du Sgen-CFDT.

Ce groupe de travail a été organisé suite aux questions que nous avions formulées lors de la CAPD du 4 septembre dernier.

- ...par les collègues Brigades

M. Gainand fait une présentation avec comme support un tableau récapitulatif des volumes des temps travaillés à la semaine (semaine 36 à semaine 41 du calendrier) par chaque brigade. Il indique qu’un courrier est en préparation sur lequel sera indiqué un récapitulatif individuel. Ce courrier devrait être expédié environ 1 fois par mois, de façon à ne pas accumuler trop de temps ou de problèmes.

Il dit qu’il est envisagé d’attendre qu’un collègue ait 6h (soit une journée) pour organiser les récupérations. La récupération à la demi-journée est préférée pour la fin de l’année.

Nous avons souhaité que l’on raisonne plutôt sur les durées réelles des journées dans les écoles d’intervention (de 4h30 à 6h) de façon à récupérer les volumes exacts. Nous avons insisté pour que l’objectif de récupération complète soit atteint. Si l’administration attend qu’il n’y ait pas de problèmes de remplacements, il n’y aura pas de récupérations ! Ce jour, il y avait 7 collègues devant classe non remplacés selon M. Vaubourdolle. Et chaque jour depuis plus d’une semaine, 6 collègues par jour non remplacés.

Nous avons profité de ce groupe de travail pour rappeler notre demande de documents lisibles, détaillant les sommes d’ISSR perçues, qui pourraient être annexées aux feuilles de paie. Pouvoir vérifier ces sommes doit être possible ! M. Vaubourdolle nous a expliqué que cela engendrait un travail trop lourd, irréalisable, de joindre ce document à la feuille de paie. Il est vrai que la partie administration de notre ministère a subi les suppressions de postes massives et ne voit pas venir d’amélioration...

Il est proposé d’utiliser les boîtes pro pour envoyer par mail ces éléments de vérification. L’administration va étudier la faisabilité de cette proposition.

Nous avons aussi parlé de frais de déplacement et de la lourdeur paperassière pour effectuer les demandes. L’administration, qui demande des tableaux en tous genres, sait pourtant bien où travaillent ses agents, pourquoi ne les indemniseraient-elles automatiquement ?

Nous avons également voulu reparler de la situation particulière faite aux collègues UPE2A (ex CLIN) qui ont vu leur travail "évoluer" (comprendre se dégrader !) sans concertation. Leurs frais de déplacements et de repas seront bien indemnisés, c’est un droit, a rappelé M. Gainand.

- ... par les TRS (compléments de services, sur les blocs)

Ce travail de comptabilisation est moins urgent et sera fait ultérieurement, mais sera fait. Les collègues concernés par des rattrapages pourront les effectuer.

- Cas des collègues chargés de la direction et n’ayant pas eu leur décharge complète l’année passée.

1° Une trentaine de collègues a perdu 2 mardis de décharge (soit 60 jours en tout) quand ils étaient remplacés par des Fonctionnaires Stagiaires et que ceux-ci avaient des épreuves à passer.

L’administration s’est engagée à ce que les collègues récupèrent ces 2 jours cette année. Nous avons demandé qu’elle pense bien que certains d’entre-eux pouvaient ne plus être au même endroit...

2° Des collègues avaient des mardis plus courts, ce qui représente là aussi une soixantaine de jours. Mais là, M. Gainand dit que le rattrapage ne sera pas possible.

3° Les cas individuels de collègues dans de petites écoles et n’ayant pas eu leur temps de décharge total seront examinés au cas par cas pour que des solutions de rattrapage soient trouvées.

CAPD

Présents : M. Bustreau, IEN adjoint à l’IA-DASEN, Mme Massart & M. Giraud IEN, M. Gainand, secrétaire général de la DSDEN 87, M. Vaubourdolle & M. Scherpereel des services administratifs de la DSDEN, Liliane Raynaud & Fabrice Prémaud, vos élus du SNUipp-FSU 87 à la CAPD, Mme Rivoal & Mme Frugier du SE-UNSA et Mme Puech du Sgen-CFDT.

Nous avons d’abord tenu à revenir sur le barème et les éléments de calcul peu fiables.

"Mais, vous dites-vous, comment est calculé mon barème ? Alors voilà :

vous prenez votre ancienneté générale des services, vous la multipliez par 144 (36 x 4, c’est le nombre de semaines de classes par an multiplié par le nombre de jours de classes par semaine)

vous enlevez à ce résultat le nombre de jours de stages que vous avez déjà effectués dans votre carrière

vous divisez le tout par 100

et vous obtenez votre barème !"

Les données en termes de stages déjà faits dans sa carrière ne sont répertoriés sur i-prof que depuis 2003-2004. N’hésitez pas à aller vérifier ces données et leur (in)exactitude et à nous faire part de vos constats. (Rappel : l’identifiant est l’initiale de votre prénom suivie de votre nom, tout attaché. Le mot de passe est votre Numen si vous ne l’avez pas changé).

M. Gainand s’est engagé à mener un travail de récapitulation des stages déjà effectués (les données devant être dans GAIA) et à l’envoyer aux collègues pour vérification. L’année prochaine, les chiffres devraient ainsi être au plus près de la réalité.

M. Bustreau a présenté les nouveaux documents et expliqué la méthode de travail. Pour permettre au plus de collègues possibles d’avoir un stage, le cumul de plusieurs stages longs a été banni.

Malgré des documents de travail arrivés hier dans l’après-midi, nous avons fait notre travail de vérification (avec comme bémol des barèmes difficilement vérifiables en l’état).

Résultats :

"Naître à l’empathie : le jeu des 3 figures" 9 jours : tous les candidats sont retenus.

"LVE : Optimiser l’enseignement et évaluer"9 jours

ROUSSEAU NATHALIE , SOULAT AGNES, DELAPORTE NATHALIE, CHAMBON-VARRIERE, HOLLAENDER NELLY, LE MOING SANDRINE, CAPUANO GERALDINE, BARRA AUDREY, HERAULT MARIE-LAURE

"Anglais au C2 : initiation et apprentissage"9 jours

FILLEUL EMMANUELLE, CHAUNU SOPHIE, MARTINIE DENIS, BEILLER AURELIE, BONNEL LYDIE, PIGEROULET AURELIE, CHAUVIER CHRISTOPHE, FORGEOIS ALEXIA, MASSAUX AUDREY, LENIAUD CHRISTELLE, MEILLON AURELIE, BETHOULE JEAN CLAUDE, NICOLAS CAROLE, FRETZ DEBORAH

" Langage et écrit à la maternelle"9 jours

DELCOMBEL PATRICIA, BUSSIERE CHRISTINE, AUTHIER PIERRETTE, DECOUTY CECILE, MEXES CHRISTIAN, BASSALER VALERIE, RITTI PASCAL, GAY CORINNE, ROL SANDRINE, EYSSIDIEUX CHANTAL, DEMAISON ISABELLE, SILOU ODILE, ASSELINNE VEILLET ZOE, ROGIER MATHILDE, CASIMIR ELODIE, ROCHER FABIENNE, PRIOT ISABELLE, CASTANET FRANCOISE, TABARAUD ANNE MARIE, BEYSSAC LAURENCE GRANET SYLVIE, HENIAU CECILE,PALOMARES MARJORIE

"Construire le nombre à l’école maternelle"9 jours

SAUVEZIE NOELLE, CASSAGNE PIERRE, ROUDAUD SUCHAUD CORINNE, VERNAELDE CORINNE, BOUYGUE STEPHANIE, MILLON SANDRINE, JOUAVILLE PASCALE, DALMAY ROUGIER CAROLINE, RAKITCH MARLENE TANGUY GUILLEMETTE, FRUGIER NATHALIE, PRODAULT ANNE, FERRIERE AURELIE, SERRET CHRISTIANE, LEVASSEUR SANDRA, MORENO THIERRY, ROCHEROLLE ANITA, CASAGRANDE SANDRINE, BOUHIER AURORE, RANSON ELODIE

"Enseignement et culture mathématiques au C3"9 jours

VILLEGIER GILLES, TRENTALAUD JEAN CHRISTOPHE, THARAUD LAURENCE, VERNAUDON HELENE, MARROU SOPHIE, CHARBON LAGE DELPHINE, SAVY-CAMARET NELLY, SIONNEAU ELOISE, VANTAUX MARIE NOELLE, LAFARGE LYDIE, VILLOUTREIX MARIE-, DUMONTIER AURELIE, PENOT MICHAEL, BIGNAUD MORGAN, RONDEAU CHRISTINE, LAVERGNE SOPHIE, BRUSQ GEOFFROY, PREMAUD GWENAELLE, CARRIAT AURELIE, SIRA REPPERT CATHERINE

"Lire , écrire, faire de la grammaire au cycle 2" 8 jours

EVENO MARTINE, POUGET MICHELE, ROBY CHRISTELLE, RIVALIER MARIE PIERRE, DUMASDELAGE LAURENT, EUSTACHE CECILE, PLACAIS LAURENCE, RIVET ESTELLE, TEILLET CORINNE, PATELOUP MARIE ANNE, GOUZONNAT CELINE

"Usage du numérique et ENT" 2 jours

PAQUET CHRISTINE, TABARAUD ANNE MARIE, SILOU ODILE, NOGAREDE JEROME, DELAPORTE NATHALIE, PRODAULT ANNE, LAURENT VALERIE, CARBONE CECILE, CARRIAT AURELIE, DUBOST MICKAEL, VIRY JULIEN PIE

"Maîtriser son ENT "2 jours

MORAINE CATHERINE, NONY CORINNE, PACHECO CATHERINE,LEVASSEUR JULIEN, RIVOAL STEPHANIE, CHAUVERGUE LAURENCE, CHANONAT NATHALIE, PASCAUD JEAN NOEL, LAGARDE MARIE CHRISTINE, PIGEROULET AURELIE, DEDOME CYRIL

"Usage du numérique" 4 jours

Tous les candidats sont retenus

"Séquences en langues et littérature de jeunesse ( 9 jours)"

MOUSNIER FLORENCE, DAURIAC NICOLAS, ROCHE FRANCOISE, TRENTALAUD MARTINE, DELAGE ANNOUK, DULUC VERONIQUE, CASSAT CECILE, COUTANT-VAMBERT ANNE, PUYRAUD NATHALIE, TREBUCHAIRE CHRISTELLE, BROS SEVERINE "Mise en place du savoir nager" 1 jour

Tous les candidats sont retenus

" EPS et Aménagement du temps scolaire" 3 jours

Tous les candidats sont retenus

"Le jeu d’échecs au sein de la classe" 2 jours

LABARRE DIDIER, GUILLEMOT ANDREE, VILLACAMPA NICOLAS, STORTZ STEPHANE, BARNAUD ERIC, BORDAS DAVID, THIRIOT SANDRINE, BRIOT MARIA DEL MAR, BARRA AUDREY, FORGEOIS ALEXIA, BRUNATO LISA

"Arts, culture et champs d’expression" 9 jours

BOUDON CLAIRE, RUSSEIL NATHALIE, GIBEAU VALERIE BAUMARD STEPHANIE, NICOT CLAIRE, FAUCHE KARINE, FONTANILLE FLORENCE, RAYGONDAUD CAROLE, BOURSIER GREGORY, SOULLIER CATHERINE, LAVIEILLE LAURINE

Cette année, les stages massés accueillent chacun 52 stagiaires : ils sont remplacés par les 41 fonctionnaires stagiaires pour qui les classes ainsi libérées sont terrains de stage. Ces stages étaient conséquemment "interdits " aux collègues brigades, TRS, enseignants en CLIS ... puisqu’ils ne pouvaient être remplacés par des stagiaires.

11 places supplémentaires seront remplacées par des brigades qui ont assuré les décharges des collègues directeurs-trices durant la 1ère période . Cela permet donc aux collègues non chargés de "classe normale" d’obtenir ces stages ce qui est très positif ... Ca a comme un petit air de brigade formation continue...

A l’issue de la CAPD, nous avons voulu revenir sur les écoles de rattachement des brigades. Nous avons proposé que la liste des écoles proposées puisse évoluer en fonction de la réalité d’habitation des collègues. Pourquoi rattacher un collègue à tel endroit alors qu’il habite à tel autre où justement se trouve une école ? Nous avons également souligné que concentrer plusieurs rattachements administratifs dans une même école engendrait un travail supplémentaire pour les collègues chargés de la direction. Enfin, nous avons dit que d’un mouvement à l’autre, ça ne concernerait pas énormément de collègues et que les choses pouvaient donc être faites.

M. Gainand a dit que l’année prochaine, il y aurait plus de souplesse permettant d’aller dans ce sens. M. Vaubourdolle a dit qu’après analyse, il n’y avait effectivement pas beaucoup de collègues concernés et que des modifications l’année prochaine allaient pouvoir être possibles.

Liliane Raynaud & Fabrice Prémaud, vos élus du SNUipp-FSU 87 à la CAPD

JPG - 16.2 ko
Pensez à vous (re)syndiquer !

 

61 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.