www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / CTSD, CTA et CDEN (carte scolaire, rythmes,...) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 septembre 2015

Compte-rendus CTSD et CDEN de rentrée du 2/09/15

Présents : l’IA DASEN, le SG de la DSDEN, les IEN, les représentants des personnels (FSU, UNSA, FO, CFDT)

Dans son discours d’introduction Mr Lemercier rappelle que 105 postes ont été créés en 3 ans en Haute-Vienne (70 postes dévolus à la formation initiale , 35 postes pour la démographie et la correction des inégalités sociales et territoriales ).

L’ambition pour l’école est désormais d’amener 50 % d’une classe d’âge à Bac + 3.

Mr Lemercier dit être sûr que la réforme va porter ses fruits ....

A la suite de son discours introductif, l’UNSA d’une part et la FSU d’autre part ont fait chacun une déclaration liminaire. Voici celle de la FSU.

Ouvertures/ fermetures de rentrée

Le CTSD s’est réuni ce matin pour examiner les demandes d’ouverture de rentrée.

2 moyens avaient été réservés lors de la carte scolaire pour faire face aux ajustements nécessaires.

Une ouverture à Cognac la Forêt fait l’unanimité quant à sa nécessité. Dommage qu’il n’y ait pas eu l’unanimité à la carte scolaire d’avril pour ne pas fermer dans l’école : le SNUipp-FSU était effectivement intervenu plusieurs fois pour souligner la problématique de cette école qui aux cours des précédentes années a vu fermetures et ouvertures se succéder chaque année ... Les conséquences pour les personnels et les enfants sont multiples, ce que nous avons souligné.

2 situations supplémentaires ont été présentées par l’administration comme problématiques (RPI Roussac/ Rancon et Bonnac la Côte) mais ne restait alors qu’un moyen pour y faire face ...

D’autre part, les 2 maternelles de Bellac ont vu une chute importante de leurs effectifs ces derniers mois , une proposition de fermeture est donc faite par l’administration. Si les effectifs sont difficilement justifiables (14,66 de moyenne) au regard de l’équité, il n’empêche que nous nous opposons aux fermetures de rentrée ; les situations devraient pouvoir se régler en amont. Il y a eu cette année des ajustements de carte scolaire au mois de juin, il aurait été largement préférable de fermer à ce moment-là. Quid de la collègue et de ses préparations, des élèves qui vont changer de maître(sse) ? Le SNUipp-FSU est intervenu pour que la collègue soit particulièrement aidée (rendez-vous ce jeudi lors de la CAPD afin d’apporter des réponses).

Au final donc :

3 ouvertures à Cognac la Forêt, Bonnac la Côte et sur le RPI de Roussac / Rancon (réouverture à Rancon)

et 1 fermeture : Bellac Jean Giraudoux maternelle.

Les décisions ne seront définitives que si elles sont entérinées en CDEN ce mercredi après-midi.

D’autres écoles auraient nécessité des ouvertures mais l’IA reconnait ne pas avoir les moyens pour prononcer des ouvertures supplémentaires. Que penser de la fermeture de Veyrac qui se retrouve à 27,25 élèves par classe ? De celle d’Oradour sur Glane,... des écoles avec CLIS copieusement remplies... ? De maternelles à presque 30 de moyenne ?

Que dire des 3 UPE2A (exCLIN) bien insuffisantes, des RASED laminés... De la formation continue qui ne pourra renaître de ses cendres que s’il n’y a pas d’épidémies... ? Sinon, qu’il manque DES POSTES !

Le SNUipp-FSU n’a pas manqué de souligner qu’une fois encore, l’administration rouvrait là-même où elle avait fermé en avril. D’année en année se répète la même histoire... Lorsqu’une situation est "limite" devrait prévaloir la non fermeture. Les collègues concernés par une fermeture ne peuvent qu’être dégoûtés de voir une réouverture dans leur école (leur classe !) dont ils se retrouvent exclus. Il est grand temps de créer des postes en conséquences pour notre département dont on ne peut que rappeler le piteux 91ème rang en terme de P/E.

Rythmes scolaires

Une seule demande de modification validée : Carnot maternelle souhaite décaler ses horaires de 10 min car les parents vu l’éloignement avec l’école élémentaire ont du mal à pouvoir être à l’heure. Il est répondu positivement à cette demande. La FSU regrette que les autres demandes de Conseils d’Ecoles sur Limoges n’ai pas eu le même effet...

Il y a un problème dans le secteur de Bellac , la commune de Nouic a fait une demande de changement mais ce changement est incompatible avec l’organisation du périscolaire de la communauté de communes. Face à la crispation des représentants des communes, il a été fait appel au préfet pour débloquer la situation.... quand le politique prend le pas sur le pédagogique .... quand le périscolaire gouverne le temps scolaire ...

Mme Hébert signale que la commune de Saint-Sylvestre a fait part de sa vlonté de modifier l’organisation actuelle (imposée par la DSDEN et la préfecture faute de propositions) pour la rentrée 2016. L’administration se dit prête à accompagner la commune et l’école dans cette réflexion.

Transfert d’étiquettes EMF 3 collègues sont concernés et le transfert ne posera pas de problème.

3 postes d’EMF étant vacants à Condorcet maternelle, 3 autres postes sont étiquetés EMF ( St Just le Martel, Léon Blum maternelle et Nexon )

Vos représentants au CTSD : Fabrice Prémaud,Nicolas Villacampa, Liliane Raynaud et Cécile Dupuis

Le CDEN s’est tenu cet après-midi

présents : l’ Inspecteur d’académie et le secrétaire général, le secrétaire général de la préfecture, des élus au conseil départemental, de la région et les maires des communes de Linards, Solignac, St pardoux et St Léonard de Noblat, 2 DDEN, les représentants de la FCPE et de l’AAPE 5 représentants FSU, 4 représentants UNSA et 1 CFDT

La FSU a lu une déclaration liminaire rappelant la situation catastrophique du département (91ème rang au niveau du P/E), dénonçant le manque d’écho du ministère quant à la demande intersyndicale d’un plan de rattrapage et a renouvelé sa revendication d’augmentation du point d’indice et de la revalorisation des salaires des enseignants.

1) approbation du compte rendu du CDEN du 22 juin 2015

à l’unanimité

2) Carte scolaire : ajustements de rentrée 2015

L’administration a présenté les fermetures et ouvertures de classe annoncées au CTSD le matin.

- La FSU a dénoncé la vision à trop court terme de la carte scolaire qui entraîne des fermetures/réouvertures successives et qui ont de lourdes conséquences pour les élèves, leurs parents et les enseignants.

- La Fsu réaffirme la demande d’un plan de rattrapage qui permettrait plus de souplesse et moins de violence dans les opérations de carte scolaire.

L’administration revendique un souci d’équité mais son manque de moyen est au contraire source d’inégalité : 27,5 de moyenne : ouverture dans une école et 27,25 maintien de la fermeture dans une autre !

- UNSA et FSU rappellent qu’il leur faut les chiffres de rentrée pour pouvoir remplir leur mission de défense des écoles, or l’administration ne les a pas communiqués...

- La FCPE s’inquiète de la situation du remplacement pour cette année.

- L’ensemble des syndicats confirme qu’elle sera toujours épineuse malgré les postes supplémentaires : 7 postes en plus pour parfois jusqu’à 50 classes sans enseignant (l’année dernière) ; à moins que le département soit totalement épargné par les épidémies de grippe, gastro etc... Là aussi, les congés maternité (dans une profession à 80% féminine) et les épidémies (dans une profession au contact des enfants) doivent s’anticiper !

3) Calendrier scolaire

Le pont de l’ascension est fixé nationalement, entraînant la fin de l’année scolaire au 5 juillet 2016... Fin donc de la problématique du pont de l’Ascension.

La FSU dénonce que l’intérêt économique et touristique prime sur celui des élèves : les vacances de printemps sont très tôt provoquant une période 5 très longue et peu propice aux apprentissages !

La demande de décalage horaire de 10 min de l’école maternelle Corgnac ayant été approuvée par la mairie de Limoges, est soumise au vote du CDEN : unanimité pour.

La FSU regrette que les autres demandes de Conseils d’Ecoles sur Limoges n’aient pas eu le même effet. Mme Hébert justifie cela en qualifiant l’aménagement effectué comme minime a contrario des autres demandes de modification.

4) questions diverses

La FSU demande au département où en est la demande de prise en charge du savoir nager pour les collèges par le département à Aquapolis. Pas encore de réponse mais les élèves de 6ème de Couzeix (seul canton ne possédant pas de piscine) pourraient bénéficier de 7 ou 8 séances à Aquapolis.

Vos représentants au CDEN : Fabrice Prémaud, Franck Lenoir, Nicolas Vanderlick, Sonia Lajaumont et Marie-Mélanie Dumas

JPG - 255.3 ko
Avec vous, on l’ouvre !

 

6 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.