www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / compte-rendu de groupes de travail à l’inspection  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 mai 2016

Compte rendu du Groupe de travail "Mouvement"

Présents : M Gainand (Secrétaire Général), les IEN Mme Deburghgraeve, M Giraud, M Biret, M Bustreau, M Rousseau, M Rouy, l3 Secrétaires de la DIPER dont M Scherpereel et M Vaubourdolle, 4 collègues du SE et Liliane Raynaud, Hélène Mazabraud, Laurianne Léon & Fabrice Prémaud pour le SNUipp-FSU 87

Le groupe de travail a eu lieu au Rectorat mercredi 4 mai après midi, a commencé à 14h pour s’achever à 16h30.

Nous avions relevé plusieurs erreurs de barèmes (points dus à l’occupation de postes à titre provisoire notamment). Nous avions fait part à l’administration de ces erreurs et celle-ci nous a donc présenté de nouveaux documents de travail en séance. Forts des très nombreuses fiches de suivies fournies par les collègues, nous avons pu vérifier chaque barème et ainsi découvrir quelques erreurs. Nous avions également fait part à l’administration de notre surprise de voir 3 directions non attribuées aux collègues y étant à titre provisoire cette année après avoir obtenu leur poste à titre provisoire au mouvement 2015.

La séance a débuté par cette question des 3 directions. Nous avons longuement analysé le texte de la circulaire et avons mis en avant le fait que tout poste susceptible d’être vacant devenait soit vacant, soit non vacant. Nous avons rappelé que s’il y avait encore la phase d’intention, il n’y aurait eu aucune ambiguïté. M. Gainand a ensuite demandé aux IEN ce qu’ils en pensaient et ceux-ci ont fait part de leur accord avec nous. Tout le monde étant d’accord, il a convenu d’attribuer ces 3 postes aux collègues les occupant déjà cette année. De nouveaux documents nous seront communiqués en début de semaine.

Cas d’une à direction d’Aixe sur Vienne : La collègue chargée de la direction obtient le concours de directrice d’établissement, elle gardera son poste mais il sera disponible pour l’année. Mr Giraud essaie de trouver quelqu’un pour assurer l’intérim mais la nouvelle étant très récente, il ne peut pas s’avancer plus.

Les postes à profil

Nous avons tenu à rappeler notre position sur le sujet, à savoir que nous, les enseignants, étions des professionnels et savions ce que nous voulions faire et demander. Informer, y compris par voie de réunion d’information obligatoire, tout enseignant intéressé par tout poste ayant une réelle spécificité et laisser ensuite chacun postuler en toute conscience est la méthode la plus juste et claire qui soit. Le fait d’avoir à se confronter à un jury pour être le meilleur et avoir ainsi un poste n’a pas d’autre objet que de détourner les règles du mouvement. D’autre part, et c’est aussi valable au sujet de la direction d’école, il est difficile de s’engager dans un poste, d’y être impliqué, avant même de l’avoir. "C’est devant le mur que l’on reconnait le maçon" : une fois le poste obtenu, chaque collègue s’investit, creuse, cherche, élabore. Nous demandons, une nouvelle fois, que l’on nous fasse CONFIANCE, que l’on respecte le professionnalisme de chacun !

Et voilà qu’à l’issue des diverses commissions chargées de déterminer le meilleur, les capables et ceux qui ne le sont pas, des postes qui auraient pu être attribués ne le sont même pas ! Direction le deuxième mouvement ! Et après, si personne ne postule ou n’est valable aux yeux des membres décisionnaires des commissions, que se passera-t-il ? Ce n’est pas sans rappeler la situation des collègues "recalés" de la liste d’aptitude aux fonctions de la direction d’école mais qui feraient quand même bien l’affaire par défaut...

Nous avons longuement argumenté en défense des collègues essuyant un refus de l’administration mais n’avons pas été entendus.

Lors de la CAPD qui doit avoir lieu le 24 mai prochain, nous reviendrons bien sûr là dessus.

Poste G

Le CMPP de Saint-Junien voit une collègue maître G faisant valoir tardivement ses droits à la retraite. Nous avions contacté l’administration pour demander la mise en place d’un appel à candidature. En effet, si la demande avait été faite un peu plus tôt, le poste serait paru au mouvement et tout détenteur de l’option G aurait pu candidater dessus, ce qui n’a pas été le cas, le poste n’étant alors pas vacant. Mais M. Gainand nous a expliqué ce que M. Lévêque lui avait expliqué, à savoir que 3 postes entiers étaient cindés en 1/2 postes permettant ainsi de traiter le problème posé. Mais au passage, le CMPP de Saint-Junien perdra alors 1/2 poste de G. Quand on sait les temps d’attente des familles au CMPP, l’état des RASED sur le département, il y a de quoi s’interroger.

Poste F

Nous demandons sur quels postes vont pouvoir être installés les 2 collègues qui partent en formation et n’obtiennent pas un support adéquat.

Proposition d’affectation provisoire ; support de stage pour un an.

1 serait installé sur 1/2 Segpa Maupassant, 1/2 sur un autre support

1 à à St Junien

Les 2 collègues seront reçus par l’administration.

UPE2A

Les 2 collègues concernés par les 2 postes leur revenant choisiront par ordre de barème leur école (de plein exercice les matins, les après-midi leurs missions étant sur d’autres écoles)

La prochaine CAPD se tiendra le mardi 24 mai à partir de 9 heures. D’ici là, nous aurons de nouveaux documents et nous effectuerons encore les vérifications. Il n’est pas trop tard pour nous envoyer votre fiche de suivi : cliquez ICI !

Liliane Raynaud, Hélène Mazabraud, Laurianne Léon & Fabrice Prémaud, vos élus du SNUipp-FSU 87 à la CAPD

 

15 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.