www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Actualités et actions nationales 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 mai 2016

LOI TRAVAIL : GREVES 17 et 19 mai face au déni de démocratie !

mardi 17 mai mai 10h30 Rassemblement carrefour TOURNY puis blocage du carrefour des casseaux.

Jeudi 19 mai 10h30 Rassemblement Carrefour TOURNY puis blocage du pont georges guingouin

Alors que les salarié-es, les jeunes, les privé-es emploi, les retraité-es sont mobilisés depuis plus de 3 mois pour le retrait du projet de loi travail et l’obtention de nouveaux droits, alors que l’opinion publique reste massivement opposée à ce texte, le gouvernement décide de passer en force en utilisant le 49.3. Inacceptable !

Ce sont les mobilisations qui ont contraint le gouvernement, à proposer des modifications au projet de loi pour tenter d’en minimiser les impacts. Le compte n’y est toujours pas !

Un code du travail par entreprise à l’opposé de la "hiérarchie des normes", élément protecteur et égalitaire, perdure dans le projet de loi. Scandaleux !

Plusieurs secteurs professionnels continuent de développer des actions, des grèves (cheminots, routiers, énergie, chimie, construction, aéroport de Paris, etc.), qui sont autant d’éléments d’appui et de dynamiques dans la poursuite, l’amplification et l’élargissement du rapport de force.

Cette situation renforce la nécessité d’amplifier les mobilisations déjà engagées le 12 mai sur tout le territoire.

De plus, le gouvernement vient de décider de censurer le débat en utilisant le 49.3.

Cette mesure autoritaire est une preuve de sa grande faiblesse, d’un mépris des centaines de milliers de jeunes, de salarié-e-s, de chômeurs qui se sont mobilisé-e-s depuis plus de deux mois, d’un mépris des plus de 70 % de français-es qui refusent ce texte. Après ses tentatives infructueuses pour convaincre l’opinion et son incapacité à rassembler une majorité pour valider son texte, le gouvernement refuse la confrontation parlementaire. Il refuse que le travail soit l’objet d’un débat démocratique dans notre pays.

Face à la crise que le gouvernement vient de provoquer, il n’y a pas d’autre solution que le dialogue et l’ouverture de discussions sur la question du travail pour garantir les droits des salarié-e-s, créer de nouveaux droits afin de répondre aux évolutions actuelles du monde du travail.

Ce passage en force du gouvernement ne réglera rien. Les désaccords restent entiers et tout particulièrement en ce qui concerne la philosophie du texte : l’inversion de la hiérarchie des normes.

Avec les organisations de l’intersyndicale, la FSU appelle les agents de la Fonction publique à continuer de se mobiliser avec les salarié-e-s du privé et les jeunes.

Elle demande au Président de la République, qui a dit faire du dialogue social la carte de visite de son quinquennat, de répondre favorablement et de toute urgence à la demande de l’intersyndicale qui lui demande d’être reçue.

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires et les organisations de jeunesse, UNEF, UNL et FIDL organisent des assemblées générales avec les salarié-es pour débattre des modalités d’actions, de la grève et de sa reconduction.

LA FSU, CGT, FO, Solidaires, UNEF, UNL et FIDL appellent à construire deux nouvelles journées de grèves et manifestations le mardi 17 mai et le jeudi 19 mai prochains

JPG - 110.2 ko

Modalités pour la grève

Le SNUipp-FSU rappelle son opposition au SMA et appelle les personnels à ne pas remplir la déclaration préalable. L’obligation de se signaler comme gréviste est une atteinte au droit de grève ; il empêche l’action notamment comme actuellement quand les actions s’enchaînent et sont organisées au fur et à mesure des annonces.

Le SNUipp-FSU 87 s’engage dans cette consigne et appelle les collègues à boycotter la déclaration.

Pour les collègues qui ne souhaiteraient pas suivre cette consigne, la démarche est celle suivie habituellement.

Penser à conserver un double de la déclaration d’intention et/ou accusé d’émission du fax, en cas de contestation.

déclaration en ligne, cliquez sur votre circonscription ou copier son adresse :

- limoges 1->ce.0870074h@ac-limoges.fr

- limoges 2->ce.0870076k@ac-limoges.fr

- limoges 3->ce.0870651k@ac-limoges.fr

- limoges 4->ce.0870073g@ac-limoges.fr

- limoges 5->ce.0870077l@ac-limoges.fr

- limoges 6->ce.0870075j@ac-limoges.fr

- limoges 7->ce.0875077w@ac-limoges.fr

- limoges A.S.H.->secretariat.ash@ac-limoges.fr

Modèle de lettre à copier/coller et à envoyer par mail :

Je soussigné(e)

Nom : ...............................................

Prénom : ..............................................

Affectée à l’école de : ..............................................

Ville : ..... .......................................

Circonscription de : ...............................................

déclare avoir l’intention de répondre positivement à l’appel à la grève suite au préavis déposé au plan national par le SNUipp-FSU et la FSU le mardi 17 mai 2016 à partir de 8 h 30,

Date : ........./........../2016

Signature :

 

37 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.