www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / CAPD (mouvement, formation, permutations informatisées, INEAT EXEAT, temps partiel, promotion,...), CAPN 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 septembre 2016

Compte-rendu CAPD du 2 Septembre 2016 complété

Etaient présents : M Le Mercier (IA-DASEN), M Bustreau (IEN Haute-Vienne 3, IA adjoint), M Gainand (Secrétaire général), M Giraud (IEN Haute-Vienne 1), Mme Pérez (IEN Haute-Vienne 2), M Rouy (IEN Haute-Vienne 4), M Levêque (IEN ASH), M Biret (IEN Haute-Vienne 5), M Rousseau (IEN Haute-Vienne 6), Mme Deburghgraeve (IEN Haute-Vienne 7), M Vaubourdolle, M Scherpereel (administratifs) Laurianne Léon,Liliane Raynaud et Renaud Roux pour le SNUipp-FSU 87et des representants du SE-UNSA.

En introduction, Mr Le Mercier signale que pour cette dernière rentrée du quinquennat aucune situation difficile particulière n’a été observée et que la rentrée s’est faite de manière sereine .

Chaque organisation a lu une déclaration liminaire.

Voici celle du SNUipp-FSU 87 .

Discours de l’IA en réponse à ces déclarations et questions diverses

L’’actualité de rentrée est tournée vers les questions de sécurité, on peut penser que des intrusions, des incidents peuvent se produire dans les écoles (les services de sécurité craignent plus un acte isolé). Il faut se préparer, anticiper mais tout ça dans la sérénité, en conservant l’école comme lieu ouvert sur la société, lieu bienveillant, sécurisant. Un accompagnement des enseignants en terme de prévention et sécurité va se faire ; les CPC EPS, responsables des questions de sécurité, vont réfléchir à la forme que prendra cet accompagnement . L’exercice prévention attentat doit être fait avant Toussaint (l’accompagnement doit donc être prévu rapidement !)

Concernant les numéros de portables demandés aux directeurs, l’administration s’engage à ne les utiliser qu’en cas de situation urgente ou davantage selon ce que souhaitent les directeurs ( certains directeurs avaient déjà donné leur numéro personnel ), une charte leur sera proposée à la signature et l’administration s’engage à la respecter.

Un état major de la sécurité s’est réuni cette semaine, beaucoup de questions sont encore en réflexion avec toutes les collectivités locales et partenaires associés à ces questions, notamment sur les signaux alarme ... Toutes les parties concernées doivent être solidaires.

Par rapport aux classes surchargées que nous avons évoquées, l’IA rappelle les chiffres du P/E (passé de 4,98 à 5,13 en 4 ans), E/C (passé lui de 24,11 à 23,91) ; et oui réjouissons-nous, nous avons 0,20 élève de moins par classe (enfin en moyenne...). Il rappelle également les chiffres de la démographie en Haute-Vienne qui prévoit une baisse de 600 élèves pour les trois prochaines années. L’IA compte poursuivre ses efforts sur les leviers de la refondation : école inclusive, scolarisation des moins de trois ans, amélioration des conditions de remplacement, modernisation du pilotage du système éducatif (postes TICE, poste ingénierie sur la formation des enseignants, chargés de prévention (CPC EPS), simplification des tâches des directeurs, accompagnement par les pairs, climat scolaire, climat professionnel).

Si une augmentation notable du nombre d’incidents a été noté , il faut noter que les services ont amélioré les systèmes de communication des ces incidents ce qui explique en grande partie cette augmentation..

Pour aider les directeurs dans leurs tâches, la mise en place d’un référent par circonscription (collègue directeur expérimenté qui aurait une décharge supplémentaire) est à l’étude ...

Concernant la formation, il n’y a pas de brigade estampillée "formation continue" mais conceptuellement elle existe sans être brigade formation. Au sujet de la formation initiale, la mouture est une décision du recteur, les licenciements sont de la responsabilité du jury et non de la CAPD. Nous avions fortement insisté auprès de M. Gratadour et de Mr Migozzi pour qu’on revienne à la formule qui avait cours avant (avec 1 jour de stage filé et 2 stages massés) Pour l’IA le nombre important de licenciements est multi factorielle ; il peut s’expliquer en partie par un calibrage peut être trop important pour l’académie (120 stagiaires l’an dernier, 80 semble être un calibrage mieux adaptée). Pour notre part, nous corrélons le nombre important de licenciements avec la difficulté de la formule de cette formation initiale et nous demandons une étude sur les causes de ces licenciements importants. L’ IA reconnait qu’il faudrait effectivement se saisir de cette question et interroger les causes.

Toujours par rapport à la formation, l’IA maintient sa décision de consacrer le deuxième jour de pré-rentrée à la formation continue des enseignants (vous pouvez consulter l’article que nous avons écrit à ce sujet ICI) Nous insistons sur le fait que les enseignants consacrent de plus en plus de temps à la préparation de la classe pour faire face aux demandes institutionnelles et essayer de faire réussir tous les élèves. Cette évolution est importante et il serait bon de considérer à sa juste valeur ce temps hors la classe ; il serait bon également de rendre plus efficace les temps hors classe exigés pour les enseignants (APC, journée de pré-rentrée...), le Snuipp demande une plus grande autonomie laissée aux équipes pour gérer ces temps plus efficacement et au plus proche des besoins du terrain (cf la campagne nationale du SNUipp-FSU).

Le temps des conférences pédagogiques est partagé en 3 heures pour les nouveaux programmes (obligatoire, on y revient !), 6 heures à gestion circonscription et 9 heures pour les offres départementales (et/ou de circonscription) avec une animation hybride (magistère plus présentiel). Les enseignants peuvent choisir les 15 heures qui leur restent parmi toutes les offres mais , (et on y revient là encore !), ils seraient obligés de choisir une formation hybride. Nous demandons une nouvelle fois que les enseignants puissent vraiment choisir car notamment quand ils assistent à 2 RIS, s’ils doivent prendre un parcours "hybride" de 6 ou 9 heures , quel choix leur reste-t-il ? Nous regrettons cet état de fait et interviendrons à nouveau pour que chaque enseignant puisse faire des choix de formation sans renoncer à ses droits syndicaux.

Ineat/Exat

Pas de nouveaux ineats. L’IA entend les situations difficiles de collègues qui attendent leur entrée mais le calibrage est tel que il n’y a pas de nouvel Ineat ; nous "bénéficions" déjà de 12 surnombres, ce nombre ne peut être augmenté.

Une collègue, Alexandra Cayre, PE en Creuse, occupera le poste de CPCD EPS.

Affectation troisième mouvement.

Les affectations prononcées après la CAPD du 2nd mouvement sont entérinées.

Pour ce qui concerne les emplois du temps des TRS, il y a des problèmes d’emploi du temps. Il appartient aux IEN de trancher ...

Nous soulevons le problème des écoles de 2 à 4 classes qui devraient bénéficier de 10 jours de décharge ( GPE), or l’année faisant 36 semaines , chacune des écoles se voit attribuer 9 jours. Mr Bustreau dit que les textes indiquent 1 jour de décharge par mois et que donc 9 jours peuvent correspondre ... les textes peuvent être interprétés à minima ou à maxima ... de plus pour certains le jour déchargé correspond à 4h45, d’autres 5h30, d’autres 6h ... on n’en finit pas de mesurer les bénéfices de la mise en place des nouveaux rythmes scolaires ... !

Calendrier de la prochaine carte scolaire

Il n’est pas encore défini ; l’idéal serait que le CT puisse avoir lieu avant les vacances de Février et la phase d’ajustement en juin.

PDF

Il devrait être finalisé en début de semaine prochaine pour une parution mi-septembre.

PDMQC

Les PDMQDC doivent intervenir prioritairement au cycle 2, dans lequel le CE2 est à nouveau inclus surtout en début d’année. Mais en cours d’année et selon le contexte local, ils peuvent également intervenir en cycle 3.

Accompagnement des élèves en situation de handicap :

Mr Lêvêque souligne les efforts considérables dévolus à l’inclusion : il y a 350 personnes sur le terrain pour accompagner 700 élèves.

Le nombre de contrats d’AESH (qui devraient être CDisés au bout de 6 ans d’exercices) est en augmentation : 93 postes et une formation avec les GRETA (donc prise en charge) est à l’étude pour préparer le concours.

Bon d’accord c’est mieux que si c’était pire ( c’est comme pour les effectifs dans les classes ) mais attention 350 personnes ne signifient pas 350 fois 24 heures (tous les personnels ne font pas 24 heures hebdomadaires) ; les notifications MDPH ne sont pas toutes tenues, les personnels accompagnants ne sont pas suffisamment formés ni rémunérés, l’établissement des emplois du temps reste souvent très compliqué et peut être source de conflis...

Liliane Raynaud, Laurianne Léon et Renaud Roux, vos élus du SNUipp-FSU 87 à la CAPD

 

21 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.