www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Archives 2007 - 2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
25 février 2008

Vers les nouveaux programmes de 2008

Quadrature du cercle et retour en arrière
Après les nouveaux programmes de 2007, voici venir (mais ce n’est qu’un projet de proposition qui va être discuté et qui donc DEVRAIT évoluer... les programmes 2008 !

Avec l’annonce du recentrage sur les « fondamentaux », le projet de programme du premier degré présenté par le Ministre de l’Education Nationale, est marqué par un alourdissement des programmes, alors que le temps d’enseignement hebdomadaire sera réduit de deux heures à la rentrée prochaine.

En mathématiques et en français, les programmes sont alourdis avec la réintroduction du futur antérieur et du passé antérieur, la multiplication des nombres décimaux, la division décimale, l’étude du cylindre et du prisme, la longueur du cercle, le volume du pavé, l’introduction d’une première langue vivante au CP. De même s’ajoute l’éducation au développement durable, l’histoire de l’art et... une heure hebdomadaire d’enseignement en Education Physique et Sportive.

Le Ministre envisage-t-il par conséquent de réduire considérablement l’enseignement de l’histoire, de la géographie, des sciences, de l’éducation artistique et de transférer leur enseignement dans le cadre de l’accompagnement éducatif ? Un calcul simple s’impose : au cycle 3 , on a 8 H pour le français, 5H pour les mathématiques, 4H pour l’EPS et 1H30 en langues vivantes soit déjà 18H30 sur les 24H hebdomadaires. Il reste donc 5H30 pour l’enseignement de toutes les autres disciplines. Sachant que, jusqu’à preuve du contraire, les 2H de récréation ne sont pas supprimées, il pourrait bien ne rester que 3H30... Au fait, au Cycle 2, c’est 10H pour le français... Le ministre peut toujours dire que les autres disciplines sont toujours au programme, comme il y a des "priorités" et un volume horaire non-extensible, par la force des choses, même si les mots demeurent, il s’agit bien d’une attaque en règle contre des disciplines considérées comme mineures, subalternes et donc inutiles.

Qui peut croire que le retour aux maximes moralistes telles « La liberté de l’un s’arrête où commence celle d’autrui » peut permettre de construire des règles de vie collective dans la classe.

Si le SNUipp est favorable au principe d’évaluations qui aident véritablement les élèves, il s’opposera à la publication des résultats école par école qui viserait à les mettre en concurrence.

Le projet de programme réduit le plus souvent l’acte d’enseigner à la mise en place d’automatismes et à la mémorisation. Enseigner consiste aussi à développer la curiosité de l’élève, à lui permettre de découvrir des notions nouvelles, de faire une place à l’erreur et de structurer des connaissances.

Le projet privilégie une vision mécanique des apprentissages. Il constitue, en l’état, un retour en arrière qui fait fi de l’expérience des enseignants et des travaux de recherche pédagogique.

L’école de la blouse grise et du bonnet d’âne serait-elle de retour rue de Grenelle ?

Voici les nouveaux programmes soumis à consultation

et la présentation des nouveaux programmes-synthèse

et la progression des apprentissages

et enfin le discours de présentation du ministre

Edifiant, non ? Et, malheureusement, sans bonne surprise...

 

11 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.