www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / CTSD, CTA et CDEN (carte scolaire, rythmes,...) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
15 février 2017

Compte rendu complété du CDEN du 15 février 17

présents : Mme Martin (sous-préfète Bellac), Mme Orlay (IA-DASEN), 8 représentants du Conseil Départemental, Mme Yahiahoui (secrétaire générale), 1 personne pour l’Union départementale des Associations familiales, 3 maires (Solignac, Linards, Saint Pardoux) au titre de l’AMF, 1 représentant des associations complémentaires (Ligue de l’Enseignement), 1 personne qualifiée nommée par CD, 5 représentants FCPE, 1 représentant SNUDI-FO, 1 SGEN CFDT, les représentants SNUipp- FSU, Muriel Grossoleil, Julie Reversat, Marie-Mélanie Dumas, Fabrice Premaud, Cécile Dupuis (SNES -FSU)

DECLARATION LIMINAIRE AU CDEN du 15 février 17

Le premier point à l’ordre du jour était le projet de sectorisation entre les collèges A.Calmette et A. Renoir pour la rentrée 2107. L’objectif étant de désengorger le collège Calmette au profit du collège Renoir.

Sur la forme, la FSU s’est une nouvelle fois étonnée de ne pas avoir accès, en amont, aux documents de travail afin de pouvoir, en tant que représentants du personnel, concerter les collègues directement concernés. C’est en ce sens que nous nous sommes abstenus.

 Resectorisation des collèges Calmette et Renoir

Le président du Conseil Départemental a exposé le projet de resectorisation des secteurs du Roussillon et de Puy Las Rodas du collège Calmette vers le collège Renoir. La capacité d’accueil de ces deux collèges est de 30 divisions. Le collège Calmette est passé de 20 divisions pour 410 élèves à la rentrée 2011 à 29 divisions pour 629 élèves à la rentrée 2016. Le collège Renoir, lui, est passé de 21 divisions pour 543 élèves à 16 divisions pour 442 élèves dans le même temps.

Il y a peu de marge pour resectoriser Renoir car le secteur ne comprend que des quartiers limougeauds et aucune commune limitrophe.

Le CD espère, grâce à cette resectorisation, faire évoluer les effectifs à 515 élèves (hors Segpa et Ulis comprenant 74 élèves) pour Calmette et 618 pour Renoir à l’horizon 2021.

Les représentants de la FSU ont à nouveau dénoncé l’absence de document préparatoire sur le sujet et ont souhaité, pour cette raison, ne pas prendre part au vote, ce que le président du CD a refusé ! Nous nous sommes donc abstenus. Le projet a été adopté par le CDEN.

Le projet doit maintenant être adopté par la commission permanente du CD pour une application à la rentrée 2017 .

 Moyens collèges

Mme la Dasen présente les effectifs par niveau dans les collèges de Haute-Vienne pour la rentrée 2016 et les prévisions pour la rentrée 2017 :

6ème5ème4ème3èmeTotal
R 2016362333813389351013903
R 2017353935873341325813725

Elle indique qu’une petite hausse des effectifs est prévue pour la rentrée 2018.

Elle donne ensuite les DHG, en HP et HSA, pour les collèges du département. Les représentants de la FSUdemandent à avoir les chiffres concernant le privé.

Mme la Dasen convient qu’il faut s’interroger sur les raisons qui poussent les familles à ne pas inscrire leur enfant dans les collèges publics. Enseignement à domicile, CNED et inscriptions dans les établissements privés sont des éléments à étudier.

 Bilan des demandes de dérogations à l’entrée en 6ème

Depuis trois ans, l’IA ne nous communique plus le bilan par collège des demandes de dérogations à l’entrée en 6ème malgré nos demandes répétées.

Les représentants de la FSU formulent à nouveau cette demande pour les rentrées 2014, 2015 et 2016 et expriment leur incompréhension du refus de l’administration. La réponse qui nous est faite est pour le moins surprenante : « on verra » !

Mme la Dasen explique que la communication d’un tel bilan dépend de ce qui pourra en être fait !

Le deuxième point à l’ordre du jour était la présentation de la carte scolaire 1er degré pour la rentrée scolaire 2017. Elle a été présentée sans modification par rapport au CTSD du 13 février. (lire le compte-rendu).

Nous avons dans notre déclaration liminaire rappelé toutes les nécessaires critiques concernant plusieurs des écoles subissant une fermeture.

Et demandé encore et toujours, depuis 2012, qu’un plan de rattrapage spécifique à la Haute-Vienne soit mis en place. Ce plan aurait pu commencer par une dotation supplémentaire de 10 postes. Cela aurait permis à cette carte scolaire de se passer correctement, sans situations de grande tension dans plusieurs écoles, avec un abandon de 6 des 10 fermetures et l’ouverture de 4 classes supplémentaires. Et par la suite...

Nous avons, comme au CTSD, voté en abstention sur cette carte scolaire, celle-ci comportant des éléments positifs mais aussi des éléments négatifs.

Votes : 16 abstentions dont 5 FSU, 3 SE, 1 SGEN, 1 FO, 3 élus représentant l’AMF (Association des Maires de France)

8 POUR dont 3 élus du CD, 1 personnalité qualité nommée par le CD

Vos 5 délégués de la FSU : Fabrice Prémaud, Marie Mélanie Dumas, Muriel Grossoleil, Julie Reversat pour le SNUipp et Cécile Dupuis pour le SNES

 

22 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.