www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Archives 2007 - 2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
17 mars 2008

Compte rendu de la CAPD de vendredi 14 mars 2008

Concertation sur les nouveaux programmes :

Sur le fond, c’est l’avis du terrain qu’il faut retranscrire. Les commentaires peuvent dépasser le cadre strict des programmes. La synthèse sera faite par les équipes de circonscription.

Au niveau temporel, le vendredi après-midi 21 mars reste la règle pour le département. Les écoles de Limoges quant à elles feront cette concertation le mercredi 2 avril matin. Mais toutes les organisations sont envisageables, si les enseignants et la municipalité sont d’accord. La circonscription doit être informée de la date choisie le lundi 17 mars au plus tard. La remontée des synthèses au Ministère doit se faire le 5 avril dernier délai.

Stages pendant les vacances de Pâques :

L’IA nous informe que l’on recense actuellement environ 105 besoins de stages à organiser, et une cinquantaine de collègues volontaires sur le département.

La mise en place ne va pas être aisée… Aucun budget n’est prévu pour le transport, ni des enfants, ni des enseignants. Quant au fond même de cette opération, qui croit que l’on puisse faire diminuer l’échec scolaire de cette façon ?

Stages de préparation au CAPA-SH :

Option B : 1 demande satisfaite Marc BLANCHER

Option C : 2 demandes, pas de départ cette année

Option D : 3 demandes satisfaites Sandrine DE BEAUNAY, Stéphane GUITARD, Grégory PELLOUS

Option E : 9 demandes, 6 satisfaites Bernadette DUCATEZ, Fabrice GABET, Catherine MORAINE, Florence MOUSNIER, Ghislaine TEILLET, Christelle TRECH. Les 3 autres collègues sont placés en liste supplémentaire : Sophie MASSIAS, Natacha MARTIN, Mélanie LOSTE.

Option G : 1 demande satisfaite Muriel PRUE

Congés de formation professionnelle :

Pour cette année scolaire, 39 mois ½ ont été accordés.

Pour l’an prochain, 11 demandes sont enregistrées, pour un total de 57 mois. Une demande est rejetée par l’Administration (avis réservé de l’IEN). Les 10 autres demandes seront satisfaites en totalité ou partiellement, pour un total général de 42 mois.

Laure CHALENDAR : 4 mois demandés et obtenus ; Magali DUBEC : 5 mois demandés et obtenus ; Nelly HOLLANDER : 10 mois demandés, 6 obtenus ; Martine LAROCHE : 3 mois demandés et obtenus ; Marie-Catherine MOUGEOT : 1 mois demandé et obtenu ; Béatrice PAILLOT : 6 mois demandés et obtenus ; Laurence PECHARD : 10 mois demandés, 6 obtenus ; Corinne TORNABENE : 3 mois demandés et obtenus ; Florence VIGNOT : 3 mois demandés et obtenus ; Philippe GUINOT : 6 mois demandés, 5 obtenus.

Règles du mouvement :

Certains postes sont difficiles à pourvoir chaque année. Une proposition de modification du barème du mouvement (demande du SGEN) est soumise à la CAPD. Il s’agirait d’accorder aux collègues qui resteraient sur l’un de ces postes « difficile » (liste à déterminer) 2 points à la fin de la deuxième année, et 3 points à l’issue de la troisième.

Pour les représentants du SNUipp-FSU, ces éventuels points supplémentaires ne règlent en rien la situation. Le travail des collègues n’en sera pas plus aisé. La perspective de pouvoir partir 2 ou 3 ans plus tard nanti de 2 ou 3 points supplémentaires n’est pas une solution. Cela permet seulement à l’administration de pouvoir répondre à d’éventuelles doléances des personnes sur ces postes qu’ils ont déjà l’immense chance d’être reconnus (sous la forme de « bons » points). Il vaudrait mieux réfléchir à l’amélioration des conditions de travail sur ces postes, plutôt que de se donner bonne conscience en distribuant quelques points qui ne changent en rien le fond du problème et surtout pas les difficultés au jour le jour.

Cette proposition est soumise au vote consultatif des représentants du personnel : SE-UNSA : 3 voix CONTRE ; SNUipp-FSU : 3 voix CONTRE ; SGEN-CFDT : 1 voix POUR ; Administration : POUR

Quant au commentaire des représentants du SGEN affirmant ne pas vivre au pays de « Oui-Oui », nous laissons les collègues juges. (Au fait, qui a dit « oui » ?)

L’Inspecteur d’Académie prendra sa décision suite à cette consultation.

Postes fléchés : le retour…

Afin de diminuer au maximum le recours aux intervenants extérieurs pour l’enseignement des langues vivantes à l’école, l’IA décide de réactiver un fléchage de postes, ciblés dans les écoles de Limoges et de sa proche couronne qui utilisent le plus d’intervenants extérieurs (10 écoles à Limoges + Isle + Panazol). En terme de règle pour le mouvement, cela signifie que sur les postes fléchés LV (vacants ou susceptibles vacants), la priorité sera donnée aux collègues habilités, le barème n’intervenant qu’en seconde position !

Le SNUipp-FSU s’est clairement positionné contre ce fléchage.

A partir de cette année, la note prise en compte pour le mouvement sera celle obtenue avant le 31 mars de l’année en cours (l’ancienne règle était la prise en compte de la note au 30 juin de l’année scolaire précédente).

Permutations informatisées :

Résultats le 21 mars. Normalement, environ 8 personnes devraient entrer dans le département par ce biais. Le mouvement devrait avoir lieu de début à fin avril.

Organisation de la semaine scolaire à partir de la rentrée 2008 :

L’IA nous informe qu’il n’y aura aucune école qui travaillera le mercredi ou le samedi à partir de la rentrée prochaine (même pour le suivi des enfants signalés en difficulté).

Vos représentants élus du SNUipp-FSU Martien DEFEUILLAS, Hélène DELARBRE, Fabrice PREMAUD

 

8 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.