www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / compte-rendu de groupes de travail à l’inspection  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 juin 2017

Compte rendu du GT 2nd mouvement

TOUTES LES INFOS POUR LE 2nd MOUVEMENT :

JPG - 26.9 ko

COMPTE-RENDU :

Présents : Mme Yahiaoui, SG de la DSDEN 87, M. Bustreau, IEN adj à l’IA DASEN, M. Biret, Giraud, Lévêque & Rouy, IEN, M. Vaubourdolle & Scherpereel de la DSDEN 87, 5 collègues du SE-UNSA et Liliane Raynaud, Laurianne Léon et Fabrice Prémaud pour le SNUipp-FSU 87

Remarque préalable : nous avons reçu un premier document sur les 27 premiers berceaux en milieu de semaine dernière. Ce n’est que hier après-midi que nous avons reçu le document de travail complet, avec les blocs pour les TRS et les berceaux pour les PESA. Hier était aussi notre jour de Congrès Départemental. Nous avons convenu que nous continuerions notre travail de vérification les jours prochains et que nous communiquerions au fur et à mesure toutes nos remarques. La liste des blocs devrait être publiée vers le 15 juin. Nous avons demandé à ce que celle-ci soit stable de façon à ce que chaque collègue effectue des vœux correspondant à la réalité.

Plusieurs questions ont été posées en parallèle de ce groupe de travail sur la 2ème phase du mouvement et la constitution des blocs et des berceaux pour les futurs PESA (Professeurs des Ecoles Stagiaires).

Nous avons demandé à ce que la stabilité soit recherchée dans la mise en place des blocs. N’hésitez pas à nous faire part de vos souhaits concernant les blocs ainsi qu’à l’administration, arguments à l’appui de préférence.

M. Bustreau a dit que chaque année il ne pouvait faire autrement que tout reprendre à 0 et qu’il s’attachait à tenir compte de ce que demandaient les collègues.

Nous avons rappelé que nous souhaitions que seuls soient proposés des blocs complets ce qui permettrait de proposer à tous les collègues de pouvoir postuler sur tous. Et d’éviter ainsi la constitution de blocs "maison". Tout en faisant remarquer que nous ne remettions pas en cause le travail mené, notamment pour que chaque collègue s’y retrouve. Le fait est qu’il serait beaucoup plus simple et lisible par tous de procéder uniquement sur des blocs complets.

M. Bustreau a expliqué que les demandes des collègues, y compris sur les vœux des jours déchargés avaient été au maximum des possibilités respectés et pris en compte.

Les blocs continuent à être proposés complets ou à temps partiels. Un règle sera produite par l’administration en même temps que la publication des blocs.

- Réforme des rythmes et semaine à 4 jours

Nous avons soulevé la lourde question du décret en cours d’élaboration sur les possibles dérogations aux 4 jours et demie de classe.

Rien pour l’instant n’est encore officiel, aucune information sur des demandes de retour à 4 jours. Nos camarades du SE ont plaidé pour que la réforme des rythmes puisse être poursuivie. Nous avons fait état de communes en grande difficulté et d’une forte volonté de changement émanant de nos propres collègues. Quant aux annonces de campagne électorale puis du ministre à propos d’un possible retour à la semaine de 4 jours dès la rentrée 2017, elle est de la responsabilité du gouvernement. La mise en place et l’organisation nécessaire à un tel changement dans le peu de temps restant est aussi de sa responsabilité.

Une chose est certaine, la réforme des rythmes scolaires est constatée par l’écrasante majorité des collègues comme négative, tant pour les élèves que pour les conditions de travail. Lors du CDEN de fin d’année scolaire dernière, le constat d’une fatigue plus importante des enfants avait été fait. Et notre IA DASEN d’alors avait dit que la réforme des rythmes ne pouvait pas être remise en cause car c’était au sein de la cellule familiale que se trouvaient les explications... CQFD !

- Primarisation Herriot Limoges

Nous avons également appris "officiellement" lors de ce groupe de travail après en avoir cependant fait état que les écoles Edouard Herriot maternelle et élémentaire allaient être primarisées.

Nous avons les uns et les autres longuement combattu ce choix. Pour notre part, la primarisation dans cette école est une très mauvaise idée. Tout d’abord, elle est réalisée de manière très opportuniste, la vacance du poste de direction maternelle en étant la seule et unique cause. Au passage, si le mouvement débitait par une phase de déclaration d’intention, il y a fort à parier que ce poste ne serait pas resté vacant. Des collègues lisant ces lignes nourrirons d’ailleurs sans doute quelques regrets de ne pas avoir demandé ce poste.

Alors que le cycle 1 a été revu pour correspondre à la maternelle, alors que les nouveaux programmes ont permis d’affirmer sa spécificité, celle-ci sera forcément mise à rude épreuve. La gestion, même avec une décharge totale d’un tel groupe nous fait craindre de réelles difficultés. Nous avons dores et déjà dit que nous expliquerions lors des CTSD et CDEN du 23 juin nos arguments pour tenter de préserver les deux écoles dans leur organisation actuelle.

La constitution d’un tel groupe ne peut que nous alerter.

Pour l’heure, dans les documents de travail concernant et les blocs et les postes restant à pourvoir, sont donc apparus un bloc décharge totale Herriot et un poste d’adjoint maternelle Herriot. Et ce avant que toute décision ne soit entérinée. Sans doute une forme moderne du dialogue social !

- PDMQDC

Nous avons également évoqué le cas des postes de PDMQDC (Plus de maîtres que de classes). Nous avons là aussi rappelé les annonces faites par notre ministre sur la mise en place progressive des classes à 12 des CP et CE1 en REP et REP+, là aussi arguments électoraux lors de la campagne présidentielle. Celui-ci a annoncé pour la rentrée 2017 que seuls seraient concernés les CP en REP+. Notre recteur semble vouloir élargir l’annonce au REP.

Nous avons demandé de s’en tenir aux annonces faites par le ministre car ces mises en place nous apparaissent difficile à faire dans un temps aussi court. C’est d’ailleurs cet argument qui a été utilisé par l’administration à propos d’un retour à la semaine de 4 jours dès la rentrée 2017... ! Donc, pas de précipitation et ce d’autant plus que les collègues PDMQDC en REP et REP+ ont eu leur poste à profil après entretien et sur une fiche de poste extrêmement claire et ne faisant nullement apparaître la possibilité de devenir maîtresse ou maître de CP. Nous avons fait remarquer que si l’administration n’avait pas profilé ces postes et s’était contenté de mettre en place un système avec 1 poste de moins que de collègues, les choses auraient pu être plus simples... Mais cela n’a pas été fait... Quoiqu’il en soit, nous demandons à ce qu’aucun collègue ne soit contraint. A ce sujet, si vous avez des questions, remarques ou témoignages, n’hésitez pas à nous contacter. Nous avons d’ailleurs déjà prévenu que le lien serait établi avec le CHSCT-D si cela s’avérait nécessaire.

Concernant les PDMQDC hors REP et REP+, leurs missions pour la prochaine année scolaire seront bien celles correspondant à leur fiche de poste.

Nous resterons bien sûr très vigilants sur cette question.

- INEATS ?

1 INEAT à l’heure actuelle a été prononcé, 1 semble en cours d’aboutissement et plusieurs autres devraient suivre.

Lors de la publication de la liste des collègues restants sans poste rangés par ordre de barème, chacun sera sur un rang. Mais il faudra anticiper d’éventuels inéats tardifs mais pouvant participer à la 2ème phase du mouvement en effectuant une dizaine de vœux de plus que son rang de façon à ne pas risquer de se retrouver sans rien.

Nous vous communiquerons plus d’infos sous peu.

Un delta négatif de 5 postes à l’issue du mouvement laisse à penser que de nouveaux contractuels devraient être recrutés. Quant à l’utilisation de la liste complémentaire qui avait été évoquée comme possible lors d’un précédent groupe de travail au rectorat, celle-ci semble peu probable même si des espoirs demeurent.

RAPPELs : Réunion TRS le 20 juin à 18h salle du Temps libre (Léo Lagrange) derrière la mairie de Limoges.

Permanences mouvements dès la publication des postes et la clôture des vœux.

Le GT s’est achevé vers midi et quart.

Fabrice Prémaud, Liliane Raynaud et Laurianne Léon, vos élus du SNUipp-FSU 87 à la CAPD

 

22 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.