www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Actualités et actions locales 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
1er décembre 2011

Remplacement situation critique ! Clic non-remplacement en ligne

Les consignes syndicales

Dès le premier jour :

Prévenir immédiatement l’IEN de la circonscription

Organiser l’accueil des élèves du maître absent

Prévenir les syndicats pour un état quotidien précis

A chaque fois qu’un enseignant est absent et non remplacé, c’est deux, trois, quatre élèves de plus par classe pendant plusieurs jours, parfois une semaine, voire plus. C’est la conséquence de l’absence de moyens budgétaires pour créer des postes de remplaçants. Cette situation touche les écoles élémentaires et maternelles. Pour les petites écoles (maternelles), c’est six à sept élèves de plus par classe. Les politiques d’austérité et de suppressions de postes font que nos écoles sont désorganisées, les conditions de travail des élèves sont consternantes. L’Etat n’assure pas le droit à l’éducation de tous les enfants. L’Etat n’assure pas la continuité du service public. Dans le même temps, les mêmes n’hésitent pas à évoquer le service minimum pour empêcher le droit de grève.

N’hésitez pas à renseigner la petite enquête ci-dessous, cela nous permet d’étayer nos propos avec des exemples concrets.

Pour ceci, vous pouvez compléter le formulaire afin d’établir un état des lieux du remplacement dans le département

Merci de votre participation.

Pas de remplaçant : cliquez ici !!!
[Obligatoire] :
:
[Obligatoire] :
type :
[Obligatoire] :
[Obligatoire] :
:
:

De l’aveu même de l’administration, il faudrait 160 postes de remplaçants maladie, c’est à dire 1/10ème du nombre d’enseignants, pour que les problèmes de cet ordre n’existent plus. Or il n’y en a qu’une centaine... Il en manque donc 60 ! Et chaque jour la cellule de remplacement ne peut faire face à toutes les demandes. Quant aux périodes de crise, le nombre d’enseignants non remplacés s’envole pour atteindre... la soixantaine !

De nombreux collègues, parents d’élèves et élus protestent, à juste titre, contre cette absence de possibilité d’obtenir un remplacement dans des délais raisonnables. Cela perturbe le fonctionnement des écoles, mais aussi l’organisation des familles, qui doivent s’adapter au jour le jour. Les élèves répartis dans les autres classes, lorsque cela est possible, sont perturbés dans leurs apprentissages. Cela constitue aussi une charge de travail supplémentaire pour les enseignants présents qui les accueillent pendant plusieurs jours le plus souvent. La principale raison de cette situation provient du manque de personnels remplaçants. Pour les écoles publiques de Haute-Vienne une soixantaine de postes supplémentaires est nécessaire pour faire face.

Le SNUipp, le SE et le SGEN se sont mis d’accord sur le protocole suivant :

1. Dès le premier jour :

Prévenir immédiatement l’IEN de la circonscription

Organiser l’accueil des élèves du maître absent

Prévenir les syndicats pour un état quotidien précis

2. A l’issue du 2ème jour non remplacé s’assurer, auprès de l’IEN, de l’affectation d’un titulaire-remplaçant.

Dans le cas contraire : demander aux parents d’élèves de bien vouloir garder leurs enfants (cf lettre) ; informer l’IEN (cf lettre) ; avertir également les syndicats.

Rappel :

Si l’absence commence le : les élèves ne sont plus gardés à partir du

Lundi - Jeudi matin
Mardi - vendredi matin
Jeudi - lundi matin
Vendredi - mardi matin

3. Modèle de lettre pour informer l’IEN

Monsieur l’Inspecteur, Notre collègue……………………………………. est absent (e) depuis le ……………………..

Jusqu’à présent, vous n’avez pas pu pourvoir à son remplacement. C’est pourquoi, nous avons demandé aux parents de ses élèves, de bien vouloir garder leur enfant. Nous ne pouvons accepter de désorganiser le travail de toutes les classes, par la répartition entre elles des élèves de notre collègue absent (e).

Nous vous prions de croire…………………..

Le Conseil des Maîtres

4. Modèle de lettre aux parents

Madame, Monsieur,

Le maître (la maîtresse) de votre enfant est absent (e) depuis le……… L’administration prévenue immédiatement, n’a pas été en mesure de pourvoir à son remplacement. Afin de ne pas désorganiser le travail de toutes les classes de l’école, nous sommes au regret de vous demander de vouloir garder votre enfant à partir du……….

De notre côté, nous informons de notre décision les représentants syndicaux et l’administration.

Nous souhaitons par cette action obtenir rapidement un remplaçant pour notre collègue.

Croyez, Madame, Monsieur, …………….L

Le Conseil des Maîtres

 

8 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.