www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / CAPD (mouvement, formation, permutations informatisées, INEAT EXEAT, temps partiel, promotion,...), CAPN 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
30 juin 2017

Compte rendu CAPD du 30/06

Vous trouverez ICI les affectations des collègues TRS à temps complet et à temps partiel.

Vous trouverez ICI les affectations des collègues participant à la 2ème phase du mouvement.

Vous trouverez ICI les postes restants pour la 3ème phase (liste actualisée régulièrement)

Compte-rendu de la CAPD :

Etaient présents : Mme Orlay (IA-DASEN), M Bustreau (IEN Haute-Vienne 3, IA adjoint), M Yahiaoui (Secrétaire générale),Mr Giraud (Haute-Vienne 1) Mme Pérez (Haute-Vienne 2)M Rouy (IEN Haute-Vienne 4), M Biret (IEN Haute-Vienne 5), M Rousseau (IEN Haute-Vienne 6), Mme Deburghgraeve (IEN Haute-Vienne 7), M Lévêque (IEN ASH), M Vaubourdolle, M Scherpereel (administratifs), Laurianne Léon ,Liliane Raynaud et Fabrice Prémaud vos élus du SNUipp-FSU 87 et 4 représentants du SE-UNSA.

Nous avons lu une déclaration liminaire à retrouver ICI (situation politique, , rythmes scolaires, PDMQDC, postes à profil, directions …)

Ordre du jour :

- approbation de procès-verbaux de précédentes CAPD,

- 2ème phase du mouvement : affectations sur PAP, personnels sans poste et T.R.S.,

- exeat/ineat,

- questions diverses.

Déroulé de la CAPD

L’IA DASEN a répondu à nos déclarations liminaires : Nous sommes tous d’accord pour dire que le climat scolaire doit être de qualité. Nécessité de confiance et de courtoisie. Il faut faire la différence entre finalité et modalité. Il faut travailler sur les fiches des postes à profil. Le calendrier (des instances...) va remonter dans le temps. Les commissions des postes à profil doivent être organisés avant le mouvement. Il faut réguler lorsque des décisions ne sont pas conformes aux décisions prises en CAPD ou CDEN. « l’erreur est humaine ». On doit travailler sur la « séparation de posture ». Tout va être clarifié et redit.

- PDMQDC

A propos du PDMQDC, un long échange a eu lieu. (près d’une heure !) Nous avons défendu les organisations proposées par les équipes dans les écoles, notamment lorsque celles-ci avaient été retoquées par l’IEN. Etendre aux REP une mesure ne concernant partout ailleurs que les REP+ dès la rentrée 2017 en faisant passer par voie de presse cette mesure comme celle d’une "Académie pilote" (mazette !) aboutit à des prises de décisions dans l’urgence et destructrice. L’administration a assumé son choix de transformer les PDMQDC en CP supplémentaires. Cette directive du MEN, traduite avec enthousiasme dans notre Académie, fait donc un sort définitif à un dispositif démarré il y a... 4 ans !

Si tous les PDMQDC sont demandés comme devant être transformés en postes classe CP, c’est pour des raisons d’organisations des 14 jours de formation... (Formation de 28 jours sur les 36 semaines de classe, répartis entre 2 collègues à chaque fois, soit 14 jours de formation par enseignant(e) de CP.)

Nous avons pris l’exemple de l’école élémentaire Montalat Limoges et de son projet pour le PDMQDC qui permet de couvrir 70% du temps de classe avec un effectif de 11 élèves par enseignant et de garder 30% du temps pour les CE, avec 3 classes de 24 élèves.

L’IA DASEN a dit qu’elle se pencherait sur les cas ne faisant pas consensus tout en expliquant que les finalités devaient être bien entendues par les équipes, l’intérêt des élèves avant tout !

L’IA DASEN parle de défis majeurs, en précisant que l’organisationnel n’est que du périphérique.

L’IA DASEN a aussi indiqué que la finalité et l’intention générale du système éducatif devait partager l’intention générale.

Le CP allégé est une modalité : travailler cette nouvelle organisation sans en perdre de vue la finalité (la réussite de tous les élèves). Il faut donc envisager les organisations pédagogiques avec les CP mais aussi dans la globalité de l’école.

Au niveau de la communication, la multiplicité des interlocuteurs l’exige, nous allons devoir nous y habituer et être réactifs par rapport aux annonces !

Les modalités des postes à profil vont être retravaillées.

L’IA DASEN a ensuite du quitter la CAPD pour se rendre à une autre réunion, le CAF (Conseil Académique de Formation).

M. Vaubourdolle a ensuite fait le déroulé des vœux des collègues TRS. Nous sommes à nouveau intervenus pour dire que la constitution de blocs à différentes quotités ne nous satisfaisaient pas du tout. Renvoyant à notre déclaration liminaire :

Extrait :

Pour un traitement équitable de l’ensemble des TRS, nous souhaitons que l’ensemble des blocs soient proposés à temps complet. Chacun pourrait ainsi postuler sur tous les blocs, ce qui est le cas de tous les collègues, indépendamment de leur quotité de service, lors de toutes les autres opérations du mouvement, sur tous les postes. Cela permettrait d’assurer un peu plus de stabilité dans les équipes, stabilité qui serait encore renforcée si les PESA pouvaient avoir une formation avec 1 seul stage filé et des stages massés. Cela aurait aussi comme autre vertu de dégager des moyens bien nécessaires pour la formation continue.

Celle-ci reste largement insuffisante et l’annulation récente du stage, qui pourtant doit être une obligation, pour la formation des nouveaux directeurs, est un problème majeur qui doit être corrigé. Les collègues en attente de formation mais aussi les formateurs qui ont effectué un lourd travail de préparation subissent cette situation. Il y aura nécessité, ces prochaines années, à abonder massivement la brigade de remplacement. La brigade doit d’ailleurs être préservée de toute ponction, tant on voit bien que son importance est première. Plus de brigades, c’est une école de meilleure qualité, une meilleure formation mais aussi la garantie pour les collègues remplaçants d’être stabilisés sur la durée intégrale de leurs missions premières. C’est donc pour eux-aussi une meilleure reconnaissance et de meilleures conditions de travail.

Il serait également souhaitable que les affectations des TRS puissent avoir lieu en amont de la CAPD afin que les blocs obtenus soient enlevés de la liste des postes du 2nd mouvement ; cela permettrait une meilleure lisibilité pour les collègues et un traitement plus efficient du reste des postes.

Le travail effectué lors de la réunion organisée en intersyndicale avec le SE UNSA a permis de bien préparer cette séquence qui a pu se dérouler presque sans encombre. 3 collègues restent cependant sans affectation (cf liste TRS). Des propositions vont être faites à ces 3 collègues. Il ne faut pas hésiter à formuler plus de vœux qu’imaginés comme nécessaires, de façon à pallier ce genre de situation.

M. Vaubourdolle a indiqué que les supports 15, 34 et 33 étaient enlevés. Poste 34 : collègue ne candidate plus sur le poste à profil. Poste 15 : Transformé en CTSD pour le support du dispositif ARAMIS Poste 33 : fermeture d’une classe à Saint Bonnet de Bellac.

La collègue victime de la mesure de carte scolaire à Landouge a eu son affectation, selon son choix, allant façon "switch" à Corgnac maternelle.

S’en ai suivi un déroulé des vœux des 90 collègues en lice pour cette 2ème phase du mouvement. Les nombreuses remontées de vœux nous ont permis de bien préparer en amont cette phase et de suivre les dossiers de chacun.

A l’issue de cette 2ème phase, 8 collègues restent sans poste. 2 à 4 collègues supplémentaires devraient être intégrés en plus (inéats). Côté exéat, la SG a clairement dit que la situation de sous nombre du département ne permettait pas d’en accepter, sauf si échange terme à terme avec l’autre département.

Côté postes restant à pourvoir, une liste est produite, avec quelques supports supplémentaires, issus de détachements vers le 2nd degré.

Quelques réponses aux questions diverses :

- Les calendriers des GPE seront produits et donnés
- le ratio supplémentaire de 0,5% d’accès à la hors classe reste à pourvoir...
- RDV de carrière à effectuer l’année prochaine ne sera pas porté à la connaissance des collègues avant la sortie des classes.

M. Bustreau a expliqué que ce travail venait à peine d’être entrepris.
- le stage de direction a été amputé de 5 jours et non annulé. Certes, mais il n’empêche que ce n’est pas satisfaisant !
- cette année, 1389 jours de classe non remplacés (97 pour juin, 93 en mai) 82,9% de taux d’efficacité
- 9 inéats ont déjà été actés dont la plupart ont pu participer à la 2ème phase du mouvement, la liste devant aller jusqu’à 11
- 157 jeunes en attente d’ULIS et 255

- rythmes scolaires, décret publié pour le passage à 4 jours : 7 ou 8 demandes sont parvenues. Les décisions qui seront prises se feront dans l’intérêt des élèves...

- LSU… : voir à la rentrée, pas d’autre info.

La CAPD s’est achevée à 13h30...

Fabrice Prémaud, Laurianne Léon et Liliane Raynaud vos élus du SNUipp-FSU 87 à la CAPD

JPG - 19.3 ko

Le SNUipp-FSU ne bénéficie d’aucune subvention et ne vit que grâce aux cotisations de ses syndiqués pour informer et défendre tous les personnels.

 

26 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.