www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Actualités et actions locales 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 juillet 2017

PDMQDC : quel projet ?

Nous sommes intervenus à plusieurs reprises, tant au niveau national que départemental, pour dénoncer la destruction programmée du dispositif PDMQDC en REP et REP+.

Nous avons besoin de savoir les problèmes que rencontrent les équipes dans les écoles de REP et REP+ à Limoges concernant les propositions de nouvelles organisations pour obtenir des classes de CP à "taille réduite". Aussi nous vous proposons de nous faire remonter toutes vos remarques ou difficultés à ce sujet à snu87@snuipp.fr

Lors de la dernière CAPD, nous avons dénoncé dans notre déclaration liminaire le sort fait aux PDMQDC :

Pourquoi de même imposer une seule façon de travailler avec un « plus de maîtres que de classes » dévolu à un dédoublement des CP, quand on pourrait faire confiance aux équipes pour trouver la meilleure organisation dans leur école en fonction de l’effectif de l’année, du nombre de classe, des difficultés particulières rencontrées ?

Des fonctionnements ont été trouvés qui satisfont certaines équipes ; d’autres équipes proposent des aménagements pour essayer de prendre en compte tout à la fois les demandes du ministère et les réels besoins des élèves. On peut aussi prendre l’exemple d’une école où il y aura 33 CP l’année prochaine : on impose 3 CP à 11 au lieu des 2 CP prévues à 16 et 17 pour laisser des CE1 avec de nombreux enfants en grosse difficulté à 25 sans l’aide apportée par le PDMQC ? Comment justifier de telles incohérences ?

Nous demandons que les équipes soient entendues et que leurs propositions d’organisation réfléchies en équipe soient acceptées ; pour rappel, dans la fiche de poste des PDMQC, il est écrit : « il appartient aux équipes de définir la cohérence des interventions pour garantir l’efficacité du dispositif et des modalités choisies ».

Du point de vue de ces personnels, leurs missions sont amenés à changer fondamentalement sans même qu’ils aient été informés personnellement ni reçus par leur hiérarchie. A une semaine des vacances scolaires, on leur demande de détricoter les projets déjà fortement avancés pour l’année prochaine et de se projeter dans une nouvelle organisation avec un poste totalement différent ; être responsable d’une classe de CP n’a quand même pas grand-chose en commun avec « co-intervenir dans différentes classes, prendre en charge des groupes des groupes d’élèves selon leurs besoins …. » . Les personnels qui s’étaient investis dans leur poste se sentent, à juste titre, non reconnus dans leur travail et ne doutons pas que ces mesures risquent de dégrader encore le climat scolaire.

 

25 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.