www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : AE-AVS-EVS... 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
30 août 2017

Emplois aidés : que va-t-il se passer à la rentrée ?

Les annonces du gouvernement concernant les contrats aidés ne peuvent que nous inquiéter.

Dans de nombreux départements, des non renouvellements ont déjà été annoncés à des personnels en contrat CUI-CAE pour la plupart affectés à l’aide administrative à la direction d’école.

L’administration contactée la semaine dernière nous annonçait que le contingent était maintenu quelles que soient les missions exercées par les contrats aidés (essentiellement aide à la direction et accompagnement d’enfants en situation de handicap)

Les 26 contrats supplémentaires qui avaient été annoncés en juin ne seront eux pas recrutés ; on restera à 607 contrats aidés sur l’académie (sans changement par rapport à 2016) ;on ne peut que souhaiter (sans y croire vraiment) que le nombre d’enfants en inclusion ne progresse pas encore comme il le fait chaque année depuis 2005 ...

Les transformations de contrats aidés en AESH et les créations d’AESH sont toutes maintenues ce dont on se réjouit même si les conditions d’emploi et de travail de ces personnels restent vraiment insatisfaisantes ( 6 ans de CDD pour accéder à un CDI, temps partiel imposé , salaire, formation insuffisants ...)

Mais les informations semblent contradictoires quant aux contrats aidés qui aide les directeurs d’école ; s’ils sont maintenus à la rentrée, les contrats arrivant à terme en cours d’année seront-ils renouvelés ? On peut légitimement craindre que non ...Ces personnels risquent de pâtir , comme c’est déjà le cas dans d’autres académies, de la priorité donnée à la mission d’accompagnement et du déséquilibre de programmation des emplois aidés sur 2017.

On mesurera à n’en pas douter le manque de formation professionnalisante qui aurait du leur permettre de retrouver un emploi au terme de leur contrat aidé dont l’objectif affiché était de pouvoir réinsérer ces personnes sur le marché de l’emploi au terme de leur contrat ( l’objectif non affiché n’était-il pas simplement de faire baisser artificiellement les chiffres du chômage ... ?)

Le SNUipp-FSU n’a eu de cesse de dénoncer la précarité des personnes en contrat aidé ; nombre d’entre elles vont se retrouver en fin de contrat avant l’échéance de leurs droits et au moment où elles ont acquis un certain niveau de connaissance du système scolaire et une compétence professionnelle, ce qui est une situation absurde, injuste pour elles et inefficace pour l’école. Des centaines de personnes risquent ainsi de se retrouver sans travail et sans perspective... et les écoles privées d’une aide précieuse.

Communiqué de presse du 23 août.

 

19 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.