www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Actualités et actions locales 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
18 septembre 2017

Remplacement : déjà dans le rouge...

Septembre est bien gris. Et c’est pourtant bien toujours l’été...

Ces quelques considérations météorologiques en guise d’introduction à un problème récurant : le manque de postes et la sous-dotation.

Déjà la semaine dernière, au moins 2 collègues en stage de formation continue n’ont pas été remplacés.

Les formations pour nos jeunes collègues entrant dans le métier ont lieu (ou plus... !) mais sans en avoir les moyens au niveau du remplacement.

Si l’on est directrice-eur en décharge ce jour-là, on est sommé de devenir son propre remplaçant, en clair renoncer à son jour de décharge, jour où, chacun le sait bien, on se la coule douce... Et de promettre que ce jour de décharge supprimé serait récupéré ULTÉRIEUREMENT.

Et comme, il ne fait pas beau, il y a plus d’arrêts maladie, en ce mois de septembre pas rose, qu’à l’accoutumé. L’année dernière, il a été décidé que les stages de formation continue commenceraient plus tôt. D’où les problèmes.

Soit, ces explications participent aux difficultés rencontrées, mais pas que, quand même !

Depuis la suppression de la Brigade Formation Continue (BFC), qui a connu jusqu’à 24 collègues occupés la quasi totalité du temps aux missions de remplacements des collègues étant en stage, la Formation Continue a bien du mal à exister. Le SNUipp-FSU 87, de cartes scolaires en cartes scolaires, n’a jamais cessé de demander que la BFC soit recréée. En vain. Au nom de la mutualisation, d’une organisation rendue plus simple. Décidément, dès que l’on convoque la simplicité ou la simplification, force est de constater que l’on devrait plutôt dire destruction, éradication,... rationnement plutôt que rationalisation !

Le SNUipp-FSU 87, de cartes scolaires en cartes scolaires, n’a jamais cessé de demander qu’un plan de rattrapage soit mis en place pour notre département. Et de prendre comme exemples les problèmes de remplacements, mais aussi les effectifs trop élevés dans plusieurs écoles, les RASED détruits... Bref, que l’on crée des postes parce qu’ils sont NÉCESSAIRES !

A ce jour, on est bien loin du compte. A un point tel que l’administration recrute de manière inédite en nombre des contractuels : 9 sont déjà recrutés, formés et officient depuis jeudi dernier dans des classes et 6 ou 7 sont en cours de recrutement cette semaine, soit un total de 15 ou 16. Contractuels dont, au passage, les contrats expirent au 30 juin 2018. Tiens, les jours de classe de juillet sont devenus facultatifs... ?

CONCLUSION : DES POSTES SUPPLÉMENTAIRES DOIVENT ÊTRE CRÉÉS !

ET SURTOUT : la Réunion d’information Syndicale (RIS) que nous organisons ce mercredi 27 septembre toute la journée, donc aussi le matin jour de classe pour beaucoup, s’annonce déjà comme très suivie. Et c’est tant mieux ! Parce que rogner sur nos droits pour palier une dotation aux insuffisances majeures serait une fausse bonne réaction. Toute l’année, on jongle avec des collègues non remplacés et l’administration priorise des remplacements en excluant ainsi d’autres.. Doit-on s’auto punir en ne participant pas à une RIS dont le sujet (Accompagner et gérer les conflits à l’école) parle à tous les collègues ?

Non. Evidemment non. A mercredi 27 !

Et TOUS EN GREVE le 10 octobre !

 

17 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.