www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : AESH - AVS ... 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
15 mai 2008

Lettre des EVS aux directeurs

de l’UNCEVS (Union Nationale des Collectifs d’EVS)

Madame la Directrice, Monsieur le Directeur,

Déclaration du Ministre de l’EN, Monsieur DARCOS. Réponse sur l’avenir des Emplois Vie Scolaire(CAE et CAV) concernant les fonctions d’AVS (ASEH) et les EVS aidant à la direction d’école :

Question publiée au JO le : 04/03/2008 page : 1743 ET Réponse publiée au JO le : 01/04/2008 page : 2869

« Les contrats aidés ou emplois vie scolaire ont pour objet de faire bénéficier d’une expérience professionnelle des personnes en difficulté d’insertion en vue de leur permettre de retrouver un emploi de droit commun. On distingue les contrats d’avenir, réservés aux bénéficiaires de minima sociaux (RMI, ASS,API et AAH) et les contrats d’accompagnement dans l’emploi, destinés aux personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières d’accès à l’emploi… Ainsi, malgré les contraintes budgétaires, la priorité a été clairement donnée à l’accompagnement des élèves handicapés et à l’assistance administrative aux directeurs d’école. …Les personnels sous contrat aidés bénéficient d’actions d’accompagnement, de formation professionnelle et de validation des acquis de l’expérience. … Ils peuvent notamment se voir offrir une formation pré qualifiante par une adaptation à l’emploi, un accompagnement ou un ou plusieurs stages... Bien que l’utilité des fonctions assurées par les titulaires de contrats aidés pour le système scolaire soit indéniable, ces contrats aidés relèvent avant tout d’une politique d’aide à l’insertion professionnelle et de retour à l’emploi qui doit s’adapter aussi finement que souhaité aux contextes sociaux et économiques locaux."

Nos OBSERVATIONS ET REFLEXIONS :

Nous EVS (emploi vie scolaire) et précaires. Nous travaillons à vos côtés dans vos écoles maternelles et élémentaires comme assistants administratifs à la direction, ou aides à l’accompagnement d’enfants handicapés, dans le cadre d’un contrat d’avenir." Avenir", contrat qui n’en porte que le nom.

Que sommes nous ?

Pas de statut clairement établi, un employeur externalisé, mais nous sommes sous la responsabilité de notre direction d’école. Un « pseudo » contrat en réalité ; tant d’articles au contrat sont bafoués et dire que c’est un contrat de droit privé ! Pourtant, nous ne bénéficions même pas du respect de la réglementation en Droit du Travail . Exemples ? en voici quelques-uns : Pas de visite médicale pour certains, pas de proposition de formation cohérente et compatible avec l’emploi occupé, pas de prise en charge d’accidents du travail ! (si on attrape des maladies courantes auprès des enfants ; grippes,gastro et maladies contagieuses diverses, nous sommes seuls responsables de la prise en charge de notre arrêt maladie avec ses conséquences…) hors, il est de la responsabilité entière de l’employeur !

Pas d’indemnités non plus de fin de contrat ! Un certain nombre d’heures consacrées à la recherche d’un emploi est prévu en droit du travail à l’approche d’une fin de contrat en CDD, mais, croyez-nous, là aussi ce n’est pas prévu pour nous EVS !

Nous travaillons ensemble ; enseignants, ATSEM, EVS ; APE …Ensemble au quotidien, on forme une équipe le plus souvent (apparemment) solidaire, bref, on travaille main dans la main, les enfants nous apportent beaucoup avec leur humeur toujours égale et sans masque. Et pourtant, il existe une distinction, une discrimination invisible, une mise à l’écart de fait dans nos contrats et dans nos traitements respectifs.

Alors, Qu’en pensez-vous ?

Chacun se dévoue, participe au mieux de sa fonction pour que tout se passe bien, chacun à sa façon peut être raisonnablement fier de ce qu’il apporte comme contribution à l’Éducation de nos enfants à une tranche d’ âge qui plus est, où il est impératif , déterminant même de réussir à les accompagner dignement vers leur avenir, car, c’est bien à la maternelle puis à l’élémentaire que se dessinent, se profilent les futurs individus de demain, accompagnés, éduqués par des encadrants soucieux d’un heureux avenir pour eux… Ainsi, Nous EVS prétendons aussi participer à ce dessein là ! Par nos actions conjointes et efficaces (nous l’espérons et nous le constatons !) à celles de nos collègues enseignants et Atsem sans lesquels l’évolution des enfants serait … serait , allez on les laisse deviner « ceux » de là haut…

Alors. Oui alors ; pourquoi tant de haine ? Nous apprenons de jour en jour par « ceux » du pouvoir, que nous ne sommes RIEN en fait ; On croit exister, nous EVS ; correction : nous assistants administratifs ! Ben non, plus à partir de juillet 2008. Comment ? que dites vous ? Parce que ces postes semblent être « virtuels », ils sont et ils ne sont pas à la fois ?? Ils existent, mais, y’a un mais !

Comme si leur utilité n’était envisageable qu’une période donnée, arrêtée par « ceux » de là haut, tout là haut. N’est-ce pas curieux ? Nous avons été recrutés pour la majorité d’entre nous sur des critères de sélection ; à savoir sur la base de compétences, d’aptitudes, un parcours professionnel préalable dans le domaine de l’assistanat administratif pour exemple… n’est-il pas ? Alors, certes, il est compréhensible, admissible, envisageable qu’un chargé de mission se voit entrer en fonction puis en sortir à la fin de sa mission, puisque c’est une mission !

CQFD : EVS =chargés de mission ? NON ! (et puis, ce n’est pas le même traitement au passage !) La question désormais est : et vous nos collègues et supérieurs hiérarchiques à la fois, que dites-vous de tout ceci, qu’en est-il de votre point de vue, l’exprimez-vous auprès de vos supérieurs IA/IEN ? oui ? Quand ? maintenant, plus tard , on verra à la rentrée prochaine… ?

Nous, EVS collègues de travail ; Nous voulons une reconnaissance à travers une titularisation, un salaire décent... Nous voulons continuer à travailler dans l’éducation nationale, puisque nous y sommes entrés avec un contrat de travail. Nous voulons une reconnaissance de notre métier.

Nos missions dans les écoles sont essentielles. Vous le soutenez à nos côtés en cours d’année scolaire…

Alors directeurs, directrices Et EVS … même combat ? A vous de nous le dire, mais vite s’il vous plait. Y’a URGENCE ! Pour nous et pour vous, ne l’oublions pas.

En vous remerciant pour votre écoute et votre totale compréhension sur l’état des lieux qu’on vous propose ici. Nous vos collègues EVS, correction ; vos collègues assistants administratifs ou aides à l’accompagnement d’élèves handicapés.

UNCEVS (Union Nationale des Collectifs d’EVS)

 

9 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.