www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Archives 2007 - 2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
11 juin 2008

Tentative d’explications...

Report de la grève du 10 au 17 juin

Grève le 10 juin ? Grève le 17 juin ? On fait quoi ?

A la réunion de l’intersyndicale de l’éducation du 27 mai, faisant suite à la forte mobilisation du 15 mai, la FSU a défendu le mandat de poursuivre l’action en appelant dès ce jour à une journée de grève nationale unitaire le 6 juin.

Aucun accord n’a pu être trouvé sur cette orientation : le Sgen-Cfdt et l’Unsa en particulier se sont prononcés pour la suspension du mouvement jusqu’à la rentrée.

La FSU n’a ni accepté ni envisagé une telle suspension de l’action alors que le gouvernement s’entête à maintenir les suppressions de postes pour 2008, que le Président de la République confirme comme non négociable le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, qu’aucune négociation n’est ouverte sur la revalorisation du métier d’enseignant, que les IUFM sont menacés de disparition. A cela s’ajoute le dépôt par le gouvernement d’un projet de loi remettant en cause le droit de grève dans l’éducation nationale à travers le « service minimum d’accueil ».

Les fédérations de la fonction publique ont ensuite débattu de la suite de l’action. Il n’a pas été possible non plus de parvenir à une décision d’action dans le cadre le plus large, UNSA et CFDT considérant une action impossible tandis que FO opposait à une journée fonction publique son mandat d’une journée de grève sur les retraites. La CGT et Solidaires ont cependant clairement affirmé comme la FSU leur volonté de parvenir à une décision d’action unitaire avec tous ceux qui considèrent qu’une action forte, incluant la grève, était nécessaire en juin.

1) Appel CGT, FSU, Solidaires pour le 10 juin dans la FP

La FSU, la CGT et Solidaires ont donc convenu de se concerter et ont appelé à une grève nationale dans la Fonction Publique le 10 juin contre la RGPP, ses dizaines de milliers de suppressions d’emplois et le projet de loi sur la mobilité qui permettra le licenciement des fonctionnaires et le développement de la précarité.

2) Appel interpro CGT CFDT sur retraites et 35 heures

Suite à cet appel à la grève, la CGT et la CFDT décidaient d’appeler à une nouvelle journée nationale de mobilisations sur les retraites et la remise en cause des 35 heures...le 17 juin, créant une nouvelle fois la confusion chez les salariés. L’explication ? La CFDT « ne veut pas mélanger les dossiers ».

Pour la FSU, il est évident que nous ne gagnerons rien contre ce gouvernement sans un rapport de forces important qui passe forcément par un appel à la grève interprofessionnelle public/privé reliant la question de l’emploi, des salaires, de la pénibilité, du temps de travail, des retraites... à celle du partage des richesses.

3) Alors, on fait quoi ?

La FSU 87, après avoir contacté ses syndicats (SNES, SNUipp, SNEP, INTER87...) la CGT, Solidaires, a fait le constat suivant :

- hors Education Nationale, dans l’ensemble, une très faible mobilisation est à prévoir le 10 ( Fonction publique hospitalière, Fonction publique territoriale, Impôts...), tous ces secteurs préférant se mobiliser le 17.

- dans l’Education Nationale, la situation créée d’une part par la rupture du front syndical unitaire, d’autre part par l’annonce de deux dates (10 et 17 juin), font que les remontées des écoles et établissements nous placent dans la perspective d’une grève minoritaire le 10.

Faire une démonstration de faiblesse ce jour, après la démonstration de force du 15 mai serait irresponsable.

Après débat, analyse de la situation, il apparaît que la date du 17 juin est susceptible de rassembler dans la rue beaucoup plus de monde que celle du 10.

C’est pourquoi, la FSU 87, majoritaire dans l’Education et la Fonction Publique d’Etat, appelle :

à se rassembler

mardi 10 juin à 17h30

devant la Préfecture

pour une distribution de tracts « Education »

à participer à la manifestation public/privé

du mardi 17 juin

(avec vraisemblablement grève et manif à 10h30) sur les mots d’ordre de la FSU : emplois, RGPP, loi mobilité, Education, services publics, salaires, retraites.

En tout état de cause des préavis de grève ont été déposés pour ces 2 dates.

Le secrétariat de la FSU 87

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.