www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Actualités et actions locales 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
21 décembre 2017

0 poste pour l’academie : JOYEUX NOEL !

La répartition des postes par académie a été présentée au CTM du 20 décembre :

0 poste pour notre académie !!

- 0 poste pour créer des remplaçants

- 0 poste pour le dédoublement des CP en REP et REP + ( pris sur les postes de PDMQDC l’an dernier)

- 0 poste pour dédoubler des CE1

- 0 poste pour recréer des RASED

- 0 poste pour ouvrir des classes

La carte scolaire devra donc se faire à moyen constant sur notre académie !

Mais que l’on soit rassuré : c’est la même dotation pour Poitiers, Bordeaux et Clermont-Ferrand ! Sur l’ensemble du territoire nationale, il y a 3880 créations de postes, bien loin de la réalité des besoins et avec des dotations positives nécessaires mais pas satisfaisantes (Créteil, + 682, Versailles + 609, Mayotte + 180, Guyane + 189...)

Quels seront les choix de notre recteur ? Déshabiller Paul et/ou Jacques ( la Corrèze et/ou la Creuse ) pour habiller Pierre ( la Haute-Vienne) ou le contraire ? Continuer à embaucher des contractuels sur 10 mois en précarisant les jeunes et en mettant dans les classes des enseignants sans aucune formation ?

Dans notre département, la carte scolaire s’annonce difficile... A ce sujet, si vous ne l’avez pas encore fait, pensez à remplir notre enquête "Carte scolaire". On a dépassé les 60% de retours d’écoles, ce qui va nous permettre d’être outillé pour vous défendre au mieux. N’oubliez pas, pour toute modification d"effectifs, à nous en faire part.

On ne sait toujours pas s’il y aura dès la prochaine rentrée la mise en place des CE1 dédoublés en REP+ (et REP ?) mais ce que l’on sait, c’est donc qu’il n’y a aucun moyen dédié, comme l’année dernière avec les CP 100% Réussite.

On le constate malheureusement chaque jour, on manque de remplaçants. Il faut donc continuer à créer des postes. En effet, des formations sont annulées (reportées !), des directeurs-trices qui se transforment en remplaçant-es les jours prévus de leur décharge, des collègues devant se répartir les élèves des classes non remplacées... On compte cette année 125 brigades, il en faudrait 160 pour atteindre les 10% nécessaires pour une bonne gestion des absences... Il y aurait donc nécessité à ce qu’un plan de rattrapage en termes de postes soit décidé pour notre département et ce, bien évidemment, sans prendre à nos voisins, notamment Creusois et Corréziens, dont la ruralité est plus prononcée que chez nous... Notre département a la particularité d’avoir 2 aspects bien différents en termes de répartition de sa population : 1 partie urbaine centrée autour de Limoges et 1 partie rurale, hors de la 2ème ceinture autour de Limoges pour schématiser. Notre p/e est passé à 5,24, ce qui est un petit mieux mais notre département est au... 87ème rang sur 101 (ça ne s’invente pas, mais on ne peut se satisfaire d’un tel classement !).

Lors du dernier CTM (Conseil Technique Ministériel), le SNUipp-FSU a fait préciser au ministère ce qui est déjà spécifié dans le document fourni aux organisations syndicales : chaque classe de CP ou CE1 à 12 est bien comptabilisée pour une classe dans la décharge de direction. Ceci est bien normal, mais là encore, pas de moyens dédiés !

L’école primaire française largement sous-investie et marquée par des inégalités insupportables doit faire l’objet d’un engagement financier massif pour réaliser les transformations nécessaires, à commencer par une baisse des effectifs. Le budget 2018 ne répondait pas à cet enjeu de société. Les choix faits par le ministère y répondent encore moins.

La dotation globale est largement insuffisante au regard des priorités nationales qui vont absorber tous les postes :

 dédoublement des classes de CP en REP, et son coût induit (décharges de direction, remplacement) ; déjà effectué chez nous cette année.

 dédoublement des classes de CE1 en REP+ partout où les locaux le permettent. Pour notre académie de Limoges, si cela doit se faire lors de cette rentrée, c’est pas moins de 28 postes supplémentaires dédiés dont on aurait besoin...

Une provision de postes est également prévue pour financer les nouvelles conventions départementales « ruralité » (100 ETP) et créer de nouvelles ULIS école (100 ETP).

 

17 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.