www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Archives 2007 - 2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
23 juin 2008

Mardi 17 juin 2008 : 1 enseignant sur 3 était en grève dans notre département

Nos mots d’ordre : EMPLOI, SERVICE PUBLIC, RETRAITES, SALAIRES

Retraites : travailler plus, plus longtemps pour gagner moins ?

D’autres solutions sont possibles : taxation des stock options, des revenus du capital, “niches fiscales”…

Salaires : 8% de perte de pouvoir d’achat depuis 2000.

Pas question de renoncer à nos revendications !

Plusieurs milliers de manifestants du public et du privé réunis ont battu le pavé ce mardi, faisant la démonstration que, décidemment, les mesures gouvernementales ne passent pas.

Le cortège va passer devant le rectorat avant de se retrouver devant la préfecture.

Le savez-vous ?

Premier degré : 2 heures de moins en primaire soit une perte de 96 journées sur la scolarité primaire (de la petite section au CM2) pour tous les élèves, réécriture des programmes sans concertation, traitement de la difficulté scolaire en dehors du temps de classe obligatoire,....

Second degré : liquidation du bac professionnel en 4 ans, suppressions massives d’options et dilution de la diversité des voies de formation en lycée,... Autrement dit, démolition de tout ce qui avait permis de réels progrès dans les vingt dernières années.

Comment les élèves pourraient-ils apprendre plus et mieux en travaillant moins ?

Ces mesures ne visent en aucun cas à la réussite de tous, mais ne sont guidées que par la recherche « d’économies » à grande échelle.

Des dégâts considérables s’ensuivront creusant davantage les inégalités sociales.

Investir dans l’éducation, c’est possible, c’est nécessaire, c’est préparer l’avenir, c’est faire de la formation et de la culture un levier de développement économique et social.

Le coût du renoncement aujourd’hui sera exorbitant demain.

Ce ne sont pas les slogans qui manquent... ni les raisons de les répéter !

Service minimum : c’est NON !!!

Education maximum : c’est OUI !!!

11 500 postes en 2008… - 23 000 en 2009 ?… - 85 000 de 2009 à 2012…

Suppressions massives de postes : c’est NON !!!

Exigeons la priorité à l’éducation, un même droit à la réussite dans un service public ouvert à tous.

 

9 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.