www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
23 janvier 2018

Compte-rendu du GT CTSD Carte scolaire du 23 01 18

Présents : Mme Orlay IA-DASEN ; M Bustreau IA adjoint ; M Hugon , M Rouy, M Rousseau IEN ; Mme Grison SG ; M Czekala Mme Meuleman pour l’administration 1 représentant SGEN-CFDT, 3 représentants, SE-UNSA, 1 représentant SNUDI-FO et vos représentants du SNUipp-FSU87 au CTSD Marie-Mélanie Dumas, Fabrice Prémaud, Franck Lenoir et Pascal Lavigerie

Le Recteur a décidé d’appliquer avec un certain zèle les annonces gouvernementales de « dédoubler » les classes de CP et CE1 en Haute-Vienne.

Bien-sûr, nous avons récupéré 9 postes chez nos voisins de Corrèze, bien sûr, nous allons récupérer un moyen CMPP après un départ en retraite, reste que le compte n’y est pas. Ceci d’autant plus que nous avons à faire face quotidiennement à un manque criant de remplaçants et que certaines écoles sont un tantinet surchargées. Est-il utile de rappeler que notre département est à la traine au niveau du célèbre P/E c’est-à-dire du taux d’enseignants pour le nombre d’élèves (87ème rang des départements ) ? L’administration souhaite donc créer 8 postes de remplaçants, 25 postes en REP/REP+, soit 33 postes à trouver… sans compter les besoins urgents de créations de classe que nous avons fait remonter mais que curieusement l’administration n’avait cru bon de mentionner dans les documents de travail.

Les PDMQC sur les CP dédoublés sont régularisés et bénéficieront de 10 points de fermeture s’ils souhaitent participer au mouvement.

L’IA-DASEN explique que la formation des élèves est impactée par l’organisation de la carte scolaire ; qu’il faut aller chercher les élèves là où ils sont pour ne pas en perdre en chemin ; comment former les élèves pour qu’ils soient adaptés à la société (écrire, compter, lire, coder et se respecter) quel que soit le territoire ?

Nous, le SNUipp-FSU nous demandons si c’est vraiment la question...

Malgré les demandes unanimes des syndicats d’une demande de rattrapage de dotation de postes depuis 10 ans, le ministère reste sourd et il est très surprenant de lire dans leur propre document du CTM que "le dédoublement des classes de CP en REP, et son coût induit " soit un objectif pour la rentrée 2018 !

L’ IA-DASEN réaffirme que la carte scolaire se fait dans le cadre donné par l’administration. Elle rappelle que son niveau de répartition est le département, et qu’elle fait avec ce qu’elle a…Selon l’administration, l’équité sur le département ne se fait pas obligatoirement par la répartition égalitaire des moyens. Les études sociologiques montrent les inégalités de territoire et la répartition des moyens se fait en fonction des territoires et de leurs situations.

Vos représentants du SNUipp-FSU87 ont regretté que les dédoublements CP et CE1 se fassent à vitesse accélérée au détriment des autres écoles, sans bien évidemment remettre en cause les besoins spécifiques de ces écoles. Il n’empêche que l’on ne peut pas faire fi des besoins des écoles rurales ou d’autres écoles urbaines qui ont le même profil socio-économique que les écoles REP mais dont le collège de rattachement n’est pas étiqueté REP et qui pourtant auraient un besoin criant d’allégements d’effectifs et plus largement d’amélioration des conditions de travail.

Après avoir échangé autour des 52 écoles « à risque » figurant sur les documents de travail et après que nous ayons pu faire remonter vos remarques et autres arguments, l’administration a finalement classé les écoles en 3 priorités…. P1 fermeture probable, P2 fermeture possible, P3 fermeture peu envisageable… et la charrette est chargée.

Les décisions finales se prendront en CTSD le 6 février prochain. D’ici là, si vous avez des infos complémentaires, des remarques à nous faire remonter, n’hésitez-pas…

La carte scolaire s’avère rude pour de nombreuses écoles ; le SNUipp FSU national a d’ores et déjà déposé un préavis de grève pour couvrir cette période et les actions qui seront menées dans les départements. Le SNUipp FSU 87 n’exclue pas des mobilisations pour obtenir du gouvernement les postes nécessaires à la mise en place de sa politique afin que les autres écoles ne paient pas le tribut des moyens alloués, à juste titre, à certaines.

Vos représentants du SNUipp-FSU87 au CTSD Marie-Mélanie Dumas, Fabrice Prémaud, Franck Lenoir et Pascal Lavigerie

 

23 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.