www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : AE-AVS-EVS... 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 juin 2018

Réunion AESH/CUI du 7 juin 2018

Après un bref historique sur les emplois-jeunes, la discussion s’est installée avec les participants (une vingtaine de collègues AESH et pour la FSU , Cécile Dupuis, Stéphane Lajaumont et Liliane Raynaud.)

Des infos ont été rapportées par les collègues et débattues :

  L’administration a annoncé à des CUI qu’il n’y avait plus actuellement de recrutement d’AESH (plus de budget)

Il faudra pourtant bien accompagner les élèves dans les écoles, les collèges et les lycées ….

  Les AESH devraient passer à 20h15 à la rentrée donc mise en conformité avec la législation (calcul sur 39 semaines et non sur 36) .

Nous avions dénoncé fortement cette atteinte au droit mais nous avions demandé que le temps de travail ne soit pas baissé (et qu’il soit même augmenté notamment pour coïncider avec le temps scolaire, 24 heures dans le 1er degré ainsi qu’avec les notifications des élèves … nous avions donc demandé à ce que la quotité de travail soit augmentée en conséquence à minima à 58% … payée 58 % ! ).

Concrètement, les AESH ont travaillé 22h15, depuis plusieurs années maintenant, pour une rémunération équivalente à 20h15.

L’administration profite de la précarité des collègues pour qui il est bien difficile de se mobiliser quand c’est la reconduite de leur poste qui est en jeu !

- la durée de travail de CUI est toujours de 24 heures dans le département bien que ce soit illégal et malgré nos nombreuses interventions sur le sujet.

Là encore l’administration profite de la précarité de ces sortes de contrats pour imposer un temps de travail illégal ; des recours auprès des prud’hommes ont déjà été menés et gagnés ; certains CUI présents envisagent ce type d’action notamment quand leur contrat sera arrivé à terme.

  Renouvellement contrats CUI et PEC :

Le problème des collègues dont le contrat arrive à échéance est soulevé ; le gouvernement actuel a annoncé la fin des contrats aidés et l’avènement d’un nouveau contrat : le PEC (parcours emploi compétences) il s’agit d’un contrat précaire, plus précaire que précaire … proposé par pôle emploi d’une durée minimale de 9 mois et maximale de 12 mois.

Des informations différentes ont été données à des collègues en fin de contrat CUI dont certains étaient encore éligibles à cette forme de contrat.

Après renseignement, le cadre général de ce type de contrat ne correspond pas à la prolongation d’un contrat type CUI et c’est ce qui explique la réponse de certains conseillers de pôle emploi … sauf que l’état ne veut pas non plus embaucher trop de gens en contrat de droit public (CDD ou CDI d’AESH) mais que les besoins sont là ! donc le rectorat finit par obtenir gain de cause et recrute des PEC en place des actuels CUI …

Si vous êtes en fin de contrat CUI , le mieux est d’obtenir une embauche en tant qu’AESH ; signalez bien à l’administration que vous souhaitez être embauché en tant qu’AESH mais si ça ne marche pas il reste donc encore une « chance » pour que vous puissiez basculer sur un contrat PEC …

Cette situation est totalement inadmissible et doit être dénoncée haut et fort ; les missions sont pérennes, les emplois doivent l’être aussi. Quel gâchis de se priver de l’expertise de certains parce qu’ils sont en bout de contrats aidés pour embaucher (ou pas !) d’autres personnels sans aucune formation…

De même , 6 ans de contrats à durée déterminée comme AESH , après parfois 2,3, 4 … ans de CUI, pour espérer obtenir un CDI, c’est évidemment trop ! Il faut également trouver des solutions pour que le métier d’AESH puisse correspondre à un temps complet.

  Frais de déplacements : pour pouvoir prétendre à des frais de déplacements il faut exercer dans plusieurs communes non limitrophes … les AESH et les CUI ont droit au remboursement de 50% de leur frais de transport (pour les transports en commun uniquement)

Les journées de formation ouvrent droit également à remboursement ; ces remboursements sont souvent effectués avec beaucoup de retard ! Gardez bien vos convocations afin de pouvoir attester de votre présence à ces formations.

Un groupe de travail aura lieu (enfin !) avec le rectorat mardi 3 Juillet, nous y ferons remonter vos revendications ! Le compte-rendu sera à retrouver sur notre site et sera bien sûr envoyer à tous ceux qui se sont inscrits sur notre liste de diffusion.

Pour s’inscrire sur cette liste, il suffit d’adresser un mail à snu87@snuipp.fr précisant « je souhaite être inscrit(e) sur la liste de diffusion AESH/CUI » et préciser votre adresse mail. Cela vous permettra de recevoir en direct toutes les infos.

Nous avons besoin de nous rassembler et d’avoir des actions collectives pour faire avancer les droits de tous !

Cette semaine, au collège de Couzeix, la quasi-totalité de l’équipe enseignante était en grève pour dénoncer la diminution du nombre de postes d’AESH (vous pouvez retrouver les articles dans la presse locale) ; cela atteste bien d’une reconnaissance des personnels accompagnants et prouve que nous devons lutter ensemble.

Liliane Raynaud, co-secrétaire départementale du SNUipp-FSU87

 

12 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.