www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / CTSD, CTA et CDEN (carte scolaire, rythmes,...) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
6 septembre 2018

Compte rendu du CTSD du 06/09/18

Ajustements de rentrée

Compte rendu du CTSD du 6 septembre 2018

Présents : Mme Orlay (IA-DASEN), Mme Grizon SG, Mme Meuleman et M Czekala (administration), les IEN : Rainui Hugon HV 1, Gilles Sacher hv2, Isabelle Deburghgraeve hv3, Jean Marc Maupome hv4, David Baduel hv5, Patrice Rousseau hv6, Jean Luc Gauthier : ien adj IA

1 collègue du Snudi-FO, 1 du SGEN-CFDT, 3 du SE-UNSA et 3 FSU : Julie Reversat, Franck Lenoir, Pascal Lavigerie du SNUipp-FSU.

Tour de table de présentation

Lecture des déclarations liminaires FSU puis SE, SGEN

Mme Orlay répond aux déclarations liminaires que les recteurs ont reçu une feuille de route qui, espère-t-elle, fera objet de débats. Elle souligne l’importance de la gestion de proximité mais aussi que la gestion à distance permet de réguler les choses et ainsi de tendre vers l’égalité.

La signature de la convention ruralité a été possible même si les élus ne sont pas vraiment d’accord, ils l’ont signée. Elle ne leur a pas caché que le problème démographique serait prégnant. Le nombre de postes est arrivé officiellement le 20/08. »

M. Gauthier précise que la convention ruralité met en avant l’exercice particulier de l’enseignement dans le monde rural.

Les postes ainsi créés ne seront pas implantés dans l’immédiat. (Ils sont rattachés à la brigade départementale). L’administration souhaite tracer ces postes afin de « permettre d’améliorer la scolarité en milieu rural ». Malgré nos demandes nous n’en saurons pas plus alors que les besoins urgents sont nombreux aussi bien pour les ouvertures de classes (notamment dans le milieu rural !) que pour réabonder la brigade départementale.

Madame Orlay rappelle que son rôle est de mettre en place les orientations ministérielles :
-  Cp Ce1 dédoublés (et pas allégés !) en Rep et Rep+(maximum 12 élèves par classe)
-  Conforter le remplacement
-  Soutenir l’école en milieu rural.

Priorités de l’IADASEN pour les ajustements de rentrée :

L’IA ne souhaite ni toucher aux postes restants PDMQDC, ni impacter négativement la brigade. De plus, malgré des baisses constatées dans certaines écoles (par rapport aux prévisions), Madame Orlay ne souhaite pas récupérer de postes par des fermetures de rentrée. Pour se mettre en conformité avec les annonces du ministre en Rep et Rep+, L’Ia revient sur six situations d’écoles qui sont légèrement en dehors du cadre :
-  Pour Joliot Curie élémentaire, elle exige une réorganisation pédagogique (4 jours après la rentrée !!!!) pour la mise en place d’un 4eme CE1 sans poste supplémentaire.
-  Une création est prévue à Madoumier en CP ou CE1
-  Une création à Aigueperse en CE1
-  Une création à Jean Le Bail en CE1
-  Deux autres écoles ont été étudiées pour une ouverture potentielle (Proust et Le Vigenal) A priori, ces écoles ne seront pas pourvues.

En dehors des REP et REP+, seule la situation de St Exupéry (Elem) à Isle obtiendrait une ouverture (moyenne avant ouverture 27.73).

De nombreuses autres écoles nous avaient fait remonter des situations aussi difficiles mais elles n’ont pas fait l’objet d’une étude approfondie.

Synthèse des cas portés lors du CTSD :

- Léon Berland maternelle avait 160 en prévision et est désormais à 168 dans un contexte de recrutement difficile. Donc ré OUVERTURE DEMANDE

- Ambazac maternelle : demande d’ouverture maintenue au regard de la situation classes à 29 et des élèves en situation de handicap présents dans les classes

- Isle élémentaire : la demande d’ouverture est toujours demandée et attendue. Il y a une ULIS et 12 élèves à inclure.

- Bessines élémentaire : 190 élèves pour 7 classes. + 10 élèves en ULIS à inclure. Donc OUVERTURE DEMANDE

- RPI Bersac sur Rivalier/Laurière : 1/2 moyen supplémentaire demandé : 57 élèves pour 2 classes à Bersac : 26 en CE1- CE2 et 31 en CM1-CM2, avec une arrivée en novembre en CM2 ( non comptabilisée encore)...au moins 5 élèves en TRES grande difficultés ( non lecteur en CM1 par exemple), qui n’ont pas pu avoir d’aide l’an passé, faute de psychologue scolaire.

Eymoutiers : 109 inscrits pour 4 classes, soit une moyenne de 27,5 élèves par classe. Donc OUVERTURE DEMANDE

maternelle de Feytiat : 201 élèves pour 7 classes dont deux classes de GS à 30 et trois classes de PS-MS à 29. Donc OUVERTURE DEMANDE

Saint priest taurion 160 eleves presents pour 6 classes. Soit 26.6 de moyenne. Cp 27 cp ce1 24 ce1 ce2 27 ce2 cm1 27 cm1 cm2 27 cm2 28. Une demande d’ouverture avait été faite a la fin de l’année scolaire. Donc OUVERTURE DEMANDE

Même si nous nous satisfaisons de la création de postes en éducation prioritaire, nous déplorons que cela se fasse au détriment des moyens de la brigade (qui reste de fait au même niveau que lors de la rentrée 2017, sachant que plus de 1 800 jours n’ont pas été remplacés l’an dernier). Malgré la volonté de l’IA de ne pas impacter la brigade, nous constatons avec regret que les 4 moyens qui lui étaient dévolus lors de la dernière carte scolaire, servent en fait aux ajustements de rentrée.

Les problèmes liés au non remplacement ne sont donc pas prêts à voir le début de l’esquisse… d’une solution.

L’Ia se félicite du recrutement de trois psychologues scolaires, ce qui pour elle veut dire que les rased sont complets. La disparition des maîtres E et des maîtres G dans l’immense majorité des écoles nous conduisent à penser que les rased n’ont plus de réseaux que le nom. L’IADASEN propose un vote sur l’ajustement de la carte scolaire. Au vu des points suivants :
-  Pas de créations dans de nombreuses écoles aux moyennes élevées.
-  Situation du remplacement toujours aussi sinistrée.
-  Remise en question, quelques jours après la rentrée, d’organisations pédagogiques faites par les équipes et validées par les Ien pour répondre aux injonctions ministérielles concernant les Cp et Ce1 dédoublés. Nous votons contre comme l’ensemble des représentants du personnel.

Suite au vote en contre, un nouveau CTSD est convoqué la semaine prochaine. Nous invitons les collègues à nous faire part de leurs situations (chiffres à l’appui).

Les décisions définitives de carte scolaire ne seront actées que lors de ce CTSD ; espérons que la DASEN tiendra compte de nos remarques et de l’opposition unanime suscitée par ses propositions. .

Questions diverses sur les AESH : L’administration a étudié 180 dossiers avec la MDPH (+ 120 à venir). Les moyens humains sont globalement en baisse : grosse diminution du nombre de contrats aidés et augmentation dans une moindre mesure des contrats AESH.

Vos représentants SNUipp-FSU au CTSD : Julie Reversat, Franck Lenoir, Pascal Lavigerie

 

3 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.