www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Archives 2007 - 2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
3 décembre 2008

Dans chaque école, organisons des rencontres avec les parents sous une forme conviviale : "l’apéro sans alcool des écoles"

Opération "Apéro sans alcool des écoles" : pourquoi (argumentaire)

Lundi 8, mardi 9, avant, après ? Qu’importe ! Expliquons pourquoi nous étions en grève le 20, pourquoi nous combattons résolument ce gouvernement et son régime sec (sauf pour les privilégiés, les plus riches)
Supprimer 30 000 postes de fonctionnaires permettent d’ économiser 776 millions d’euros sur le budget 2009, alors que, pour prendre ce seul exemple, un incident de "trading" vient de faire perdre 751 millions aux Caisses d’épargne .

BUDGET 2009 : Comment se décomposent les suppressions de postes ? Quel Projet ?

Après la suppression de 11 200 postes en 2008, ce sont 13 500 emplois que le gouvernement veut faire disparaître dans l’éducation en 2009 : 5 500 dans les écoles maternelle et élémentaires, 7500 dans les collèges et lycées, 500 administratifs. Et.... 20 000 par an les années suivantes. C’est une immense régression qui se confirme.

35% des départs à la retraite ne seront pas remplacés dans l’Éducation nationale, 3 000 maîtres "E" et "G", exerçant en Rased, seront "sédentarisés" dans des écoles "en difficultés" : c’est la disparition des RASED . Même si (dans un premier temps...) un quart de leurs postes seront concentrés dans les zones sensibles... il ne restera plus grand chose ailleurs...

4450 postes de stagiaires seront supprimés, dont 3000 pour le premier degré. Cela correspond à des fermetures de postes aux concours de recrutement, donc moins d’emplois pour les jeunes. C’est la fin des "PE2" avec un quart de postes en moins aux concours... en attendant l’embauche au niveau Master...

1 500 personnels mis à disposition "totales ou partielles", dans des "structures et des associations diverses", seront réaffectés "devant les élèves". Les associations complémentaires de l’école, USEP, OCCE, ... etc... sont visées...

500 emplois de personnels administratifs sont supprimés : 120 à l’administration centrale, sur un total de 3 000 personnes, et 380 dans les rectorats et les inspections académiques.

500 postes supplémentaires seront créés dans le premier degré pour correspondre à une augmentation des effectifs de 16 000 élèves à la rentrée 2009, selon les prévisions du ministère soit 1 poste d’enseignant pour 32 élèves. Cela ne compensera pas le manque d’enseignants accumulé lors des années précédentes (création d’un poste pour 50 élèves en moyenne). Le ministère parle de : " l’amélioration du remplacement, qui permet un "gain" de 3000 postes uniquement pour le second degré. En effet, dans le premier degré, la loi instaurant un droit d’accueil (1) , prévoit un dispositif de remplacement en cas d’absence d’un professeur." Autrement dit, le service minimum d’accueil est appelé à se développer aussi en cas de petits ( ?) congés maladie...

 

14 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.