www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / compte-rendu de groupes de travail à l’inspection  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 janvier 2019

Compte rendu du GT carrière du 16/01/19

présents : Mme Grison, SG de la DESDEN, Mr Gauthier IEN Adjoint à l’IA-DASEN, M. Vaubourdolle & M. Sherpereel de la DIPER, Laurianne Léon et Fabrice Prémaud pour le SNUipp-FSU 87 et 4 représentants du SE UNSA 87

Objet : avancement accéléré, bonification d’ancienneté pour les personnels au 6ème (dans la 2ème année ) ou au 8ème échelon (entre 18 et 30 mois d’ancienneté ) après le RDV de carrière.

A la prochaine CAPD, on traitera de l’avancement portant sur la période allant du 1er septembre 2018 au 31 août 2019. Pour rappel, cette CAPD se tenait auparavant courant octobre / début novembre. Nous avions déjà alerté à ce sujet (lire ICI).

SE : Les RDV de carrière ne sont pas basés sur des éléments de formation, ils ressemblent fortement à une inspection. Possibilité que les demandes de formation formulées par les collègues soient intégrées au PDF. Les collègues passent beaucoup de temps à rédiger les documents préparatoires.

M. Gauthier rappelle que le document préparatoire n’est pas obligatoire mais que c’est le seul document sur lequel l’IEN peut se baser dans le cadre du RDV de carrière.

L’administration commence ce GT en nous expliquant que nous sommes là pour discuter d’un barème qui départagerait des ex aeco entre des collègues ayant la même appréciation de la DASEN.

SNUipp-FSU : Nous nous étonnons de cet ordre du jour, nous sommes ici pour parler du barème global concernant l’accélération d’un an du 6ème au 7ème échelon et du 8ème au 9ème. Il ne faut pas oublier que nous sommes dans une période transitoire entre l’ancien système de promotion à 3 vitesses ( Grand Choix / Choix / Ancienneté ) et le nouveau issu de PPCR.

Nous aurions souhaité des passages automatiques d’un échelon à l’autre pour TOUS les échelons mais n’avons pas été entendus au plan national.

Nous souhaitons que le barème d’accélération tienne compte de l’AGS des collègues promouvables. Les collègues au 6ème échelon y sont arrivés avec déjà 1 année de plus ou de moins. Cela va jusqu’à 3,5 ans d’écart au 8ème. Dans le cadre de PPCR, le temps pour accéder au 11ème échelon ira de 24 ans (si l’on a bénéficié de 2 fois 1 an d’accélération de passage) à 26 ans (sans aucune accélération). Il y a donc 2 ans maximum d’écart.

Notre souhait ait qu’il y ait un barème qui tienne compte de l’AGS afin de ne pas aggraver la valeur en années de l’écart entre les collègues durant leur carrière dans la classe normale.

Le SE UNSA est intervenu avec les mêmes objectifs, proposant même 2 barèmes d’accès, un pour l’accès au 7ème, un autre pour l’accès au 9ème.

L’administration, par les interventions de Mme Grison et de M. Gauthier, n’a pas montré un grand enthousiasme quant à notre positionnement commun.

SNUipp-FSU : nous souhaitons être entendus, nous sommes, et ce n’est pas toujours le cas, en accord avec nos collègues du SE-UNSA. Ne pas tenir compte de nos demandes serait un échec et signifierait que ce groupe de travail n’avait pas raison d’être convoqué.

SNUipp-FSU : nous rappelons que dans les critères d’accès est indiqué que les promotions doivent se faire en tenant compte de la répartition Hommes/Femmes parmi les promouvables.

Mme Grison confirme.

Mme Grison puis M. Gauthier présentent les propositions de l’administration :

Proposition : 4 avis : excellent ( 4 points ), très satisfaisant ( 3 points ), satisfaisant ( 2 points ), à consolider ( 1 point ) !! INCROYABLE !! Un barème est déjà décidé sans aucune concertation !

Les inspecteurs donnent leur avis sur les 11 items portés à la connaissance de l’IA-DASEN qui émet une appréciation finale portée à la connaissance de chaque enseignement.

Avec cette proposition, l’écart va rester, pire même, s’accentuer... L’AGS ou l’ancienneté dans l’échelon ne sont pas proposés comme des critères par l’administration...

Promotions au le 1er sept 2018 :

Toujours 30% de collègues éligibles selon le ministère.

Dans l’échelon 6, 57 promouvables et 17 auront une promotion accélérée.

9 collègues ont un avis excellent, 30 ont très satisfaisant, 15 ont satisfaisant, 3 ont non renseigné.

Cette année, les 3 collègues n’ayant pas pu avoir leur RDV de carrière ont été évalués sur dossier par les IEN concernés (un avis donné sur l’ensemble de la carrière sans RDV carrière). Il s’agit d’un traitement transitoire. A partir de la prochaine campagne de RDV de carrière, il y aura des RDV de carrière de rattrapage (au 1er sept 2019).

Pour l’accès au 9ème echelon : 75 promouvables, 22 auront une promotion accélérée

19 : excellents, 46 : très satisfaisants, 9 satisfaisants, 1 non renseignée

Il n’y a pas de quota prédéfini pour les avis.

Nous réinsistons pour que l’AGS entre dans le barème et pondère l’avis de l’IA DASEN. L’objectif est bien de gommer les écarts entre les collègues dans une situation transitoire.

Mme Grison : Il faut faire attention à ce que le barème choisi ne fasse pas sortir de l’accélération d’un an, quelqu’un qui est excellent.

L’administration est à l’origine des écarts car les inspections n’ont pas été faites à la même vitesse en fonction des circonscriptions, des inspecteurs.. certains de nos collègues n’ont pas eu d’inspections pendant 7, 8, 10 ans ! Quand d’autres ont pu être inspectés tous les 3-4 ans.

Dans les conditions de cet ancien système, il y a déjà de gros écarts entre l’ancienneté et les échelons pour certains de nos collègues qui ne sont pourtant pas moins "méritants" que les autres.

L’administration nous rappelle qu’il faudra tout de même analyser les situations d’ex æquo, plus l’échelon est bas, plus la probabilité d’ex æquo est grande.

Il y a des collègues qui ont la même AGS et la même appréciation : critère de départage proposé par M. Gauthier : compter le nombre d’items qui ont obtenu "excellent".

SNUipp-FSU : La question de l’harmonisation des critères entre les inspecteurs est posée. Est-on bien sûrs qu’il y a la même valeur professionnelle derrière chaque appréciation pour chaque item ?

M. Gauthier : Oui, les appréciations ont été harmonisées entre les IEN. La publication des appréciations en 2 temps permet d’avoir bien le temps de la concertation.

SNUipp-FSU : le nombre de promouvables est différent en fonction des circonscriptions. Quelle est votre méthode ?

M. Gauthier : tout est globalisé. Il n’y a pas de nombre de promus par circonscription.

M. Gauthier souhaite que la promotion accélérée soit effective pour tous les collègues ayant eu les avis excellents.

Mme Grison indique qu’elle transmettra à Mme Orlay, IA DASEN, nos propositions et c’est elle qui tranchera.

Nous sommes reçus ce lundi 21 janvier à 17h en audience intersyndicale de rentrée par Mme Orlay, à sa demande. Nous aurons donc l’occasion de renouveler et d’expliquer encore notre demande.

Laurianne Léon et Fabrice Prémaud, vos élus du SNUipp-FSU 87 à la CAPD

 

9 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.