www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / CTSD, CTA et CDEN (carte scolaire, rythmes,...) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
20 juin 2019

Compte rendu du CTSD du 20/06

présents : Mme Orlay, IA DASEN, M. Gauthier, IENA, Mme Deburghghraeve, IEN HV 3, M. Rousseau, IEN HV 6, M. Maupomé, IEN HV 4, Mme Grizon, secrétaire générale de la DSDEN 87, Mme Meuleman et M. Czekala, secrétaires administratifs

L’UNSA a lu un propos liminaire.

Nous avons, au nom de la FSU, lu notre déclaration liminaire.

En réponse à notre déclaration, Mme Orlay convoque Victor Hugo : "Les maîtres d’école sont des jardiniers en intelligences humaines".

- Approbation du PV du 14 février

- Ajustement de la carte scolaire :

Concernant l’article de presse sur l’école de Saint-Pardoux : agacement de la DASEN qui y voit un déni du travail de l’institution. Elle dénonce des attitudes instrumentalistes.

M Gauthier rappelle qu’une délégation de parents d’élèves élus a été reçue pour leur fournir des explications. Le résultat ne pouvait pas leur être donné avant la tenue des instances, CTSD et CDEN.

SNUipp-FSU 87 : nous disons qu’aucun amalgame ne doit être fait avec les collègues des écoles concernées. Cette situation n’est pas de leur fait ni même de leur initiative.

Les situations discutées :

Aujourd’hui, la DSDEN dispose de 4 moyens de réserve.

Mme Grizon rappelle que la ville de Limoges représente 64 écoles, 1/3 de la totalité des élèves du département et justifie par là le fait que des ajustements sont nécessaires car les chiffres ne peuvent être définitifs en février. Les 3 ouvertures et 3 fermetures proposées sur Limoges en sont donc la conséquence.

SNUipp-FSU : nous demandons que soient présentées les situations dites à suivre lors de la carte scolaire du 14 février dernier (cf ICI) :

Condat : 357 élèves soit 25,5 de moyenne Maternelle : en deçà de la hausse espérée 184 élèves

Landouge : les effectifs ne sont pas suffisants pour faire une ouverture

Rappel du collègue du SGEN-CFDT : Marcel Proust qui ne souhaitait pas d’ouverture de classe sur un argument de locaux ; la situation n’a pas bougé 21 CP et 26 CE1

Beaune les mines : maternelle ouverture maternelle / fermeture élémentaire.

SNUipp-FSU 87 : Pour l’élémentaire, il s’agit d’un creux… Le risque étant bien d’avoir une ouverture pour la rentrée 2020. C’est une décision à court terme. Cela va déstabiliser les équipes.

La DASEN rappelle bien que la carte scolaire est annuelle. Elle serait favorable à une carte scolaire tri-annuelle. Elle rappelle que l’administration travaille avec les moyens dont elle dispose.

Maternelle Blanchot : La FSU rappelle les conditions sociales et d’exercice sur le quartier. Le projet de mesure de carte rendrait plus difficile la réalisation de l’objectif de réussite de TOUS les élèves. Les chiffres remontés sont de 101 élèves. La fermeture entraînerait une moyenne de 25 élèves par classe. On trouve également de nombreux élèves en situation de handicap. Dans la projection des GS dédoublés en 2020, il y a encore pour cette situation, une vision à court terme.

Mme Orlay puis M. Gauthier disent que si on ne ferme pas, ce serait une façon de préparer la rentrée prochaine dans le cadre de ce dédoublement des GS (à 12 ou 14) . M Gauthier explique qu’il n’appartient pas à chaque équipe de faire une organisation interne si des moyens ministériels leur étaient alloués (non repris dirions nous plutôt) et que chaque équipe doit mettre en place la politique nationale. Il y voit sinon un risque de "libéralisation".

SNUipp-FSU : rappelle que la répartition et l’organisation pédagogique sont choix du conseil des maîtres. Il ne faudrait pas qu’en cas de non fermeture, ce moyen soit "impérativement" destiné à une classe à 12. Dans la plupart des écoles, les collègues travaillent les répartitions avec le soucis de faire réussir Tous les élèves. Et l’Ecole de la Confiance alors ?

Nous rappelons que le nombre d’élèves par classe n’est pas un objectif en soi mais bien un moyen à mettre au service de la réussite des élèves.

M Gauthier semble partager cet avis mais rappelle que les équipes ne doivent pas se soustraire à des demandes ministérielles.

Les Homérides : la FSU regrette qu’une telle mesure soit prise à ce moment de l’année et qui aurait pu être anticipée. Une fermeture a des conséquences en termes de personnels (ATSEM), d’organisation, de commandes... qui la rend d’autant plus compliquée qu’elle a lieu tard dans l’année.

SNUipp-FSU : nous rappelons l’engagement pris et tenu depuis maintenant 4 ans de n’effectuer aucune fermeture de classe en septembre.

2. Création de RPI

- Nouic/ Val d’Issoire
- Saint Hilaire la Treille/ Saint Léger Magnazeix/ Dompierre les Eglises

3. Fusions d’écoles

regroupement de l’élémentaire C Sylvestre et des Rochettes. Le poste de direction bénéficiera d’une demi-décharge. L’autre poste est transformé en poste d’adjoint. Accord des Conseils d’Ecole.

4. Transformation de poste

Transformation du poste « Chargé de mission magistère/formation continue » en poste de conseiller pédagogique. Il a été choisi par l’administration d’étiqueter correctement ce poste pour qu’il puisse apparaitre au mouvement.

Nous rappelons que pour les transformations de poste, il aurait été préférable que ce choix fut fait lors d’un CTSD et un CDEN en amont du mouvement des enseignants.

5. Accompagnement de l’inclusion scolaire

Dotation supplémentaire d’un poste inter degré de professeur ressource « trouble du spectre autistique »

Seront examinées au CDEN l’après-midi les demandes de modifications horaires

→ suspension de séance pour présenter les derniers projets de carte scolaire. Mme Orlay s’étant retirée du CTSD pour recevoir Mme la rectrice, présente dans les locaux.

Présentation de la carte scolaire :

Pas de fermeture à Blanchot.

Solde négatif de 0,5 ETP qui sera pris sur la brigade pour ne pas modifier les propositions d’ouverture.

Toutes les autres mesures de fermeture ou d’ouverture sont actées :

- Fermetures :

maternelle Homérides Limoges

élémentaire Jacques Brel Beaune les Mines Limoges

- Ouvertures :

maternelle Jacques Brel Beaune les Mines Limoges

RPI Saint Pardoux / Saint Symphorien (ouverture à Saint Symphorien)

élémentaire Jules Ferry Limoges

élémentaire Jean Zay Limoges

primaire Veyrac

maternelle Nexon (réouverture)

coordonnateur REP (O,5)

Bilan 2 fermetures pour 6,5 ouvertures

Traitement des collègues qui vont subir la mesure de carte scolaire : priorité sur les ouvertures à titre provisoire + points de mesure de carte pour le mouvement 2020. Nous demandons à ce que les postes qui se dégageront à l’issue des attributions des postes à profil apparaissent aussi. Mme Grison dit qu’elle aura un regard particulier pour ces personnels.

Pas d’autre demande d’ouverture possible malgré plusieurs besoins pourtant bien identifiés (ex élémentaire Bénédictins Limoges)

Pas de moyen dégagé pour l’USEP, moyen demandé à l’administration lors de l’assemblée générale annuelle de cette association.

Il est noté que les représentants syndicaux n’ont pas tous été remplacés !

ABSTENTION : Unanimité 9 votes

Modifications des horaires des écoles (rythmes scolaires)

10 communes reviennent à l’école à 4 jours

9 communes demandent de modifier les horaires dans le cadre de la semaine de 4,5 jours

SNUipp-FSU : nous faisons noter les modifications d’étiquetage de classes concernant les communes de Nouic et Val d’Issoire et nous soulevons le cas de Veyrac dont la proposition doit être retravaillée, Veyrac, et c’est heureux, ayant une création de classe à l’issue de ces ajustements de rentrée.

Julie Reversat, Pascal Lavigerie, Fabrice Prémaud vos collègues du SNUipp-FSU, Marie-Pierre Doumeix du SNEP-FSU et Cécile Dupuis du SNES-FSU

 

64 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.