www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / CAPD (mouvement, formation, permutations informatisées, INEAT EXEAT, temps partiel, promotion,...), CAPN 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
4 juillet 2019

CR CAPD Hors classe / classe EX du 4/07

Etaient présents : M. Gauthier (IA adjoint), M. Rousseau IEN , M. Baduel IEN, M. Hugon IEN, M. Maupomé IEN, M. Sacher IEN, M. Lévêque IEN, M. Sherpereel, M. Vaubourdolle DIPER, Mme Grison SG de l’IA, Virginie Dupuy Renaud, Emilie Vennat Louveau, Laurianne Léon et Fabrice Prémaud, vos élus du SNUipp-FSU 87 et 4 représentants du SE-UNSA. Sont excusées : Mme DEBURGHRAEVE IEN HV3 en commission de titularisation des PESA et Mme Orlay Directrice académique

Introduction de Mme Orlay via M Gauthier : l’inspectrice académique souhaite prendre en compte les promotions des personnels le plus largement possible. Elle organisera donc un GT sur l’ensemble des questions non traitées du 1er degré et portera à la connaissance de tous les éléments du GT pour que les collègues comprennent mieux les fonctionnements de l’avancement de carrière et du mouvement.

Nous avons d’abord lu notre déclaration liminaire.

M Gauthier : le vivier des collègues est constitué des collègues non promus l’an dernier et de nouveaux collègues qui arrivent dans ce vivier. La très grande majorité des nouveaux a eu un RDV de carrière donc l’avis en dépend. Pour les collègues qui n’ont pas eu de RDV de carrière l’avis est rédigé à partir des anciens avis d’inspection ; ce cas de figure reste rare.

PROMOTIONS HORS CLASSE

Nous sommes ré intervenus sur la question des avis rendus par les IEN sur dossier. Le SNUipp-FSU dénonce ces avis donnés qui sont peu lisibles et souvent ressentis comme une injustice pour de nombreux collègues. Nous avons également dit qu’il n’était pas impossible de revenir sur un avis, sous conditions : lors d’un groupe de travail avec la DGRH au Ministère, en réponse à la demande insistante du SNUipp-FSU, celle-ci a reconnu que, dans des situations exceptionnelles, certains avis « à consolider » ou « satisfaisant » pouvaient évoluer quand la révision peut s’appuyer sur des éléments « objectivables ».

Un recours exceptionnel peut être fait à la DASEN (cf modèle ICI).

L’administration nous a communiqué 3 documents de travail :

- la version 1 avec comme critère de départage à barème égal : ancienneté dans la plage d’appel des promouvables à la hors classe, soit une ancienneté comptée à partir du 9ème échelon + 2 ans dans le corps des PE

- la version 2 avec comme critère de départage à barème égal : Ancienneté générale de service.

Les ex aequo avec 160 de barème sont classés par AGS.

- la version 3 avec comme critère de départage à barème égal : discriminant 1 : instit, discriminant 2 : AGS

Les anciens instits sont classés en premier. Les ex aeco sont à 160 de barème. Les anciens instits et les PE sont ensuite classés par AGS.

Dans les 2 dernières versions autant d’anciens élèves instits sont "repêchés". C’est un message fort envoyé à la profession avec la prise en compte de ces années de travail.

Il y a 530 collègues promouvables.

80 personnes sont promues.

Le SNUipp-FSU a demandé que l’AGS soit prise en compte comme premier élément discriminant dans les départages, comme le permet la note de service 2019-026 du 18 mars 2019 (avancées obtenues lors des négociations avec le Ministère).

Le barème minimum pour être promu était de 160 et le critère qui a été utilisé à notre demande expresse est celui de l’AGS permettant ainsi à 6 collègues issus du corps des instituteurs d’accéder à la hors classe.

Le SNUipp-FSU a soulevé le problème de la non cohérence de répartition entre les hommes et les femmes. Dans les documents, on trouvait 17 hommes sur les 80 premiers soit 21,25 % des promus alors que l’on trouvait 100 hommes sur les 530 promouvables, soit 18,86 % des promouvables. Nous avons donc demandé à l’administration de se rapprocher de ce quota. Par conséquent 3 femmes supplémentaires ont accédé à la liste des promu-e-s. Nous rappelons que la parité est un critère objectif que le SNUipp-FSU revendique.

QUESTIONS DIVERSES :

- Quand seront connues les affectations des étudiants en pré professionnalisation ? L’administration n’a toujours d’information à ce sujet.

- Secteurs et interventions des psyEN l’an prochain ? De 1 à 3 contractuel-s seront recrutés selon le jeu des INEATS EXEATS. Un psyEN a été reçu au concours et interviendra sur le terrain avec son tuteur sur HV2.

- Ecoles de rattachement des brigades : de nouvelles écoles peuvent-elle servir de support ? Pourra-t-on avoir connaissance des écoles de rattachement des brigades ? Les nouvelles brigades départementales connaitront prochainement leur école de rattachement. L’administration essaiera de dans la mesure du possible de veiller à la proximité avec le domicile.

- bilan des jours de classe non remplacés : moins de 1000 jours sans remplacement.

- les collègues TRS affectés en complément des PESA recevront-ils une communication à ce propos ? Auront-ils comme ce doit être le cas pour les autres avoir une journée de tuilage ? L’administration répond que oui !

- La prime MAT sera versée en fin d’année scolaire.

- Point ineat / exeat. L’exeat a été accordé pour les 7 personnes en situation de rapprochement de conjoint. 3 ineats ont été accordés à des collègues de la Creuse et 1 ineat pour 1 collègue de Corrèze. Le ministère demande que ce soit le barème des permutations qui soit considéré pour les ineats exeats. Mais c’est difficile à mettre en place car les informations tombent au fil de l’eau. Mme l’inspectrice veut rester prudente, on ne sait pas si les 7 collègues vont vraiment sortir.

- Affectations suite aux mesures de carte scolaire et postes à profils : Mme Dupuy ira à l’école élementaire Jules Ferry, LIMOGES à titre définitif Mme Delhoménie ira à l’école maternelle Jules Ferry, LIMOGES à titre provisoire.

Maison d’arrêt : Mme Lejeune Isabelle ( ULIS Léon Berland )

- Concernant les fermetures de classe suite à la canicule, la décision de fermer une école revient au maire de la commune et au préfet. L’administration n’est donc pas décisionnaire de la fermeture ou non des écoles. Suite à notre déclaration liminaire, M Baduel précise que les comptes rendus de travaux réalisés demandés aux équipes ne doivent pas être interprétés comme un manque de confiance de la part de l’administration. L’objectif était de savoir ce qui avait été décidé et travaillé par les équipes (préparation de la rentrée...).

- Deuxième journée de pré-rentrée : l’académie de Limoges a décidé que cette journée aura pour objectif la formation et l’accompagnement des équipes sur la question de l’école inclusive. Nous demandons que cette journée s’appelle donc "journée de post-rentrée" ! ;-)

PROMOTIONS CLASSE EXCEPTIONNELLE

Etaient présents : M. Gauthier (IA adjoint), M. Rousseau IEN , M. Baduel IEN, M. Sherpereel, M. Vaubourdolle DIPER, Mme Grison SG de l’IA, Fabrice Prémaud, votre élu du SNUipp-FSU 87 et 1 représentante du SE-UNSA.

A l’issue de la CAPD "Hors-classe" s’est tenue la CAPD "Classe exceptionnelle".

- 7 collègues étaient candidats au vivier 2, ces 7 collègues ont été promus car le nombre de promouvables était de 7.

3 hommes et 4 femmes femmes étaient promouvables soit 43% d’hommes...

- 46 collègues étaient candidats au vivier 1 étaient promouvables et 22 ont été promus.

18 hommes sur 46 étaient promouvables, soit 39% des promouvables et donc 61% de femmes

7 hommes et 15 femmes ont été promus soit 31 % d’hommes et 69% de femmes.

Mme Grizon a demandé si nous souhaitions que les ratios H/F soient respectés.

SNUipp-FSU : la réalité de notre profession, c’est 81% de femmes. La parité est un de nos mandats forts et nous travaillons pour que l’égalité femmes-hommes soit une réalité. Donc nous ne sommes pas favorables à augmenter le nombre d’hommes accédant à la classe exceptionnelle au détriment des femmes. Au début de cette décennie, l’accès à la Hors classe concernait en majorité des hommes dans un contexte de métier tout autant féminisé. L’égalité femmes/hommes suit son chemin, mais il y a encore à faire.

- Pas de promotion cette année à l’échelon spécial

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question au 05 55 43 27 30 ou au 06 71 64 13 33 ou par mail à snu87@snuipp.fr

Virginie Dupuy Renaud, Emilie Vennat Louveau, Laurianne Léon et Fabrice Prémaud, vos élus du SNUipp-FSU 87

Ah, au fait, pour se syndiquer, c’est important et c’est ICI ! ou en cliquant sur l’image ci dessous :

GIF - 187.6 ko
bandeau_syndic

 

12 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.