www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Archives 2007 - 2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
27 mars 2009

La formation continue sacrifiée pour palier, insuffisamment d’ailleurs, les carences en remplaçants

"Un message va être envoyé aux écoles pour rappeler les coordonnées informatiques de la cellule de remplacement. En effet, les directeurs appellent la cellule en dehors du créneau horaire 8h30 - 10h30 dédié au remplacement." peut-on lire sur ce mail de l’adminisration reçu dans les écoles aujourd’hui. Quand un directeur, qui accessoirement peut avoir sa classe à faire, appelle et se retrouve face à une boîte vocale saturée, que doit-il faire ? Se débrouiller et ne plus ennuyer l’administration avec ça !

Face à la pénurie de remplacements, une nouvelle fois les brigades TICE, BFC et prochainement CLIN (la dernière semaine de la période) sont réquisitionnés : l’administration décide d’annuler 4 semaines de stages (et sûrement 5, jusqu"aux vacances.)

"Pour faire face aux difficultés persistantes de remplacement, les stages du lundi 30 mars au vendredi 10 avril sont supprimés." Une chose est claire, la formation continue EST la dernière des préoccupations de notre administration. D’ailleurs, à l’image de la formation initiale, a-t-elle un avenir ?

"Les 2 animateurs TICE sur poste "brigade" sont toujours affectés sur des remplacements." Les projets TICE en cour, avec les élèves, sont-ils importants ?

Voilà les variables d’ajustement trouvées pour palier les insuffisances en matière de remplacements !

Cerise sur le gateau : "Nous ferons le point jeudi 9 avril pour décider d’éventuelles mesures pour la dernière semaine de la période." Comme chaque jour 30 collègues ne sont pas remplacés et ce depuis plusieurs mois, commencez à vous faire une raison, votre stage prévu depuis longtemps n’aura pas lieu !

En fait, quel est le problème ? Il n’y a pas plus de collègues arrêtés que les années passées mais il y a moins de remplaçants.

Alors, la solution ? Créer des postes ! (euh, 30 de remplaçants parce que ça devrait permettre que les 30 collègues non remplacés chaque jour le soient, non ? Mais aussi... autant que nécessaires dans les écoles !)

Mais non, il ne faut pas réduire les choses aux seules questions des moyens ! C’est faire preuve de passéisme, de conservatisme. Il faut être moderne, novateur ! Il ne faut pas faire de l’entrave systématique à toute réforme que ce bon, honnête et droit gouvernement met en oeuvre... Il est vraiment temps de dire : "STOP !!!"

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.