www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / compte-rendu de groupes de travail à l’inspection  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 octobre 2019

CR du GT Bilan mouvement 2019

présents : SG Mme Grizon, Secrétaire Générale de la DSDEN 87, M. Vaubourdolle, responsable de la Division des personnels (DIPER) de la DSDEN 87, M. Scherpereel, secrétaire de la DIPER , M. Gauthier, IA-adjoint, 4 collègues de SE-UNSA, 1 collègue du SGEN CFDT et Marie-Mélanie Dumas, Emilie Vennat Louveau, Pascal Lavigerie & Fabrice Prémaud, vos collègues du SNUipp-FSU 87

Nous nous sommes appuyés sur plusieurs éléments préparés en amont de ce groupe de travail et que nous avons pu porter grâce aux contributions des collègues nous ayant sollicités et/ou alertés sur des situations particulières (cf ICI)

Mme Grizon a présenté ces opérations du mouvement 2019, mouvement qui s’inscrit dans un cadre national du mouvement rénové.

Elle précise que ce groupe de travail se tient à la demande des organisations syndicales, demande effectuée dès l’issue de la phase de mouvement.

Elle rappelle les nouveautés en termes de points attribués : Rapprochement de conjoint, garde d’enfant et parent isolé.

Elle rappelle que l’AGS (Ancienneté Générale des Services) a été renforcée (demande du SNUipp-FSU 87), que la RQTH a gardé une valeur déterminante (100 points). Elle indique enfin que ce mouvement était le dernier avec une bonification (1 ou 2 points) pour occupation d’un poste à titre provisoire.

Elle dit que dès le prochain mouvement, la réitération du 1er vœu engendrera un bonus, restant encore à préciser.

Elle rappelle que le nombre de voeux a été porté à 40, à la demande des organisations syndicales.

Enfin, elle revient sur la nouvelle modalité : les mugs.

Le calendrier a été impacté par des contraintes techniques : 3 semaines de décalage.

SNUipp-FSU 87 : nous avons demandé qu’une deuxième phase du mouvement soit remise en place. Cela permettrait d’éviter d’imposer des postes à des collègues. En termes de ressources humaines, et reprenant la formule de Mme Grizon, nous indiquons qu’il vaut mieux être sur un poste le moins subi possible de façon à pouvoir s’y impliquer au mieux. Pour les collègues concernés, c’est quand même mieux, pour les élèves aussi !

Mme Grizon : Cette phase unique a permis d’affecter l’ensemble des personnels puis d’organiser les services des TRS. A propos de cette organisation, l’administration a été obligée de modifier plusieurs blocs pourtant obtenus dans leur phase initiale et validé en CAPD.

Une quinzaine de situations a été dénouée après la sortie scolaire.

Les blocs de l’éducation prioritaire notamment ont nécessité d’être réajustés.

La carte scolaire a obligé a des réajustements après la rentrée. Un ineat a été accepté la première semaine de septembre. 3 exeat ont été suivi d’effet (sur 7 acceptés par le département.

Solde bien inférieur aux années précédentes. Peu ou pas de mouvement entre les départements.

M. Vaubourdolle explique que la communication a été moins fluide ; très peu de réponse express ; beaucoup de personnes qui n’ont pas donné suite. Le solde reste équilibré. +5 sur le département.

SNUipp-FSU 87 : comment sont choisis les ineats ? Manque de transparence malgré la demande du ministère qui demande un barème. L’avantage d’un barème c’est de quantifier les éléments afin d’établir un ordre. Sans ce barème difficile de s’assurer de l’équité des traitements des dossiers.

L’administration confirme qu’il existe un barème qui dépend du département d’origine. Le calendrier ne permet pas toujours d’un département à l’autre d’utiliser les barèmes.

Tous les ans le calendrier est contraint font remarquer les organisations syndicales.

Les supports stagiaires doivent être prévus en amont selon l’administration qui reconnaît qu’ils changent systématiquement afin de s’adapter aux réalités.

ESPE change pour l’INSPE mais pas encore d’annonce de changements pour les modalités des PESA. Les mi-temps sont toujours d’actualité.

Le SNUipp-FSU87 s’inquiète de l’équité de traitement des PESA. Un PESA prolongé est en REP, à cause des conditions dans lesquelles il exerce. Le mi-temps n’est pas un principe qui devrait être prioritaires sur les lieux et les conditions d’exercice.

Mme Grizon dit que les PESA, ce sont 66 berceaux à trouver dans le 87.

Le SNUipp-FSU87 demande qu’il n’y ait pas de PESA en REP même en prolongation. Il en va de l’équité de traitement.

SNUipp-FSU 87 : concernant les barèmes, des erreurs ont eu lieu, concernant notamment les T2 considérés comme T1.

Une collègue n’a ainsi pas pu obtenir un poste qui pourtant aurait du lui revenir !

Comment peut-il y avoir des erreurs sur l’AGS étant donné qu’il ne s’agit pas d’une opération manuelle ? Pas de réponse...

Les accusés de réception ont été reçu par les collègues sans le barème dans un premier temps ce qui a empêché le contrôle.

13 personnes ont demandé les priorité nationales : 3 rapprochements de conjoint, 6 parents isolés et 4 séparation des parents.

Mais les bonifications obtenues n’ont pas permis à 6 d’entre elles d’obtenir quelque chose dans le champ des vœux précis.

Mesures de carte scolaire de juin : 2 collègues ont été touchées par une fermeture de classe. Elles n’ont pourtant pas été prioritaires sur les postes créés lors de ces ajustements, ce qui aurait du être le cas. Nous nous sommes battus, avons réussi à faire évoluer les choses mais sans obtenir une gestion attendue et équitable des choses. Nous demandons à nouveau que lors du prochain mouvement il en soit tenu compte pour les collègues concernées.

Le SNUipp-FSU demande que les collègues amené.es à être dans cette situation soient prioritaires. Il va de soi, et nous en faisons la demande unanimement, que par ajustement, on ne devrait comprendre que création avec des moyens réservés à cet effet, et non dégagés par des mesures de fermeture aussi tardive, dont les collègues concerné.es subissent les conséquences sans n’y pouvoir rien faire.

L’administration répond que cette question sera réinterrogée.

Le calendrier doit être anticipé pour permettre aux personnels de savoir à quoi s’en tenir pour le mouvement. En raison des élections municipales il y a deux calendriers de prévus. L’administration attend les consignes du ministère. Pour éviter les ajustements en fermeture en juin et en septembre il faut rester « raisonnables dans la première phase de carte scolaire » selon l’administration. Les contraintes de dédoublement et d’effectifs à 24 rendent la prévision incertaine et le cadre rigide.

Dans le cas de collègues victimes de réajustement le SNUipp-FSU réaffirme sa volonté qu’ils soient prioritaires.

Les MUGS : ordre des postes sera-t-il modifiable ? Techniquement c’est possible mais c’est une volonté départementale de mettre en premier les directions.

11 personnes ont été concernées par les affectations automatiques.

Pour l’administration : Installer un maximum de personnels à titre définitif permet d’éviter les affectations automatiques.

Le cas des 5 TRS qui auraient du avoir un poste à titre définitif et qui en ont un à titre provisoire. Le SNUipp-FSU87 demande que cela ne se reproduise pas. Les 5 collègues concernés doivent bénéficier d’une priorité absolue sur le poste de TRS au prochain mouvement.

L’administration souhaite augmenter le nombre de TRS à titre définitif sans que cela n’impacte la carte scolaire. Mme Grizon indique que notre demande va être étudiée.

Le SNUipp-FSU87 redemande qu’il n’y ait que des blocs à 100 %. C’est la meilleure solution pour maintenir au maximum la stabilité sur les blocs, étant également entendus qu’il faut également que les blocs ne soient pas détruits d’une année sur l’autre, quand, bien sûr, cela est possible.

La constitution de blocs à temps partiels, calqué peu ou prou sur le nombre de TRS à temps partiel ne permet pas à chaque collègue TRS de faire leurs choix de la manière la plus libre possible.

M. Gauthier interroge le fait même qu’il y ait un mouvement des TRS. DAns son ancien département, les choses ne fonctionnaient pas ainsi. Etait-ce mieux ? Ne vaut-il pas mieux que le maximum de collègues puissent effectuer des choix plutôt que de se voir imposé des blocs ?

SNUipp-FSU 87 : il ne peut pas y avoir de globalisation du temps concernant les brigades mais aussi les TRS. C’est à dire, et la note de service n°2014-135cdu 10/09/2014 sur la récupération des heures d’enseignement en dépassement des ORS (Obligations de service) hebdomadaires l’explique clairement, que tout dépassement doit être récupéré mais que tout service d’enseignement inférieur ne peut être utilisé en compensation.

Si vous pensez être concerné.es, n’hésitez pas à nous le faire savoir à snu87@snuipp.fr ou en appelant au 05 55 43 27 30.

Mme Grizon : Recherche d’un fonctionnement pour les blocs de TRS qui favorise la stabilité de ceux-ci. Fiabiliser et stabiliser le tableau initial ; puis travailler avec IEN et équipes de circonscriptions pour travailler au plus prêt du terrain.

Postes à profil : demande du SNUipp-FSU87 de réduire voire de supprimer ces types de postes. Le CHSCT a fait remonter que ces postes entraînent de la souffrance au travail quand les personnels ne sont pas retenus sur ces postes suite aux entretiens. En outre cela opacifie les règles du mouvement aux yeux des collègues. Les règles se complexifient et cela jette le trouble sur l’attribution des postes.

Administration : stabilisation des membres des commissions.

Demande unanime des syndicats : si plusieurs collègues sont jugés aptes à la sortie de la commission d’entretien, alors que ce soit le barème qui départage les candidats.

M. Gauthier : Difficulté de trouver des volontaires pour être CPC…

Rappel est fait du compte rendu de visite du CHSCT quant aux missions des CPC.

SNUipp-FSU 87 : les missions ont changé...

Mme Grizon : Un conseiller de proximité en ressources humaines : mis en place cette année dans chaque département ; personnel exclusivement chargé d’accompagner tous les personnels enseignants dans leur projet professionnel. 2 personnes qui se partagent le 87. Demande individuelle et confidentielle.

Mme Milord Marlène qui a un bureau à la DSDEN ; elle aura des coordonnées sous peu et peut se déplacer sur le territoire pour tenir des permanences et ou accompagner les personnels dans leur projet.

SNUipp-FSU 87 : Pré-professionnalisation : 16 jeunes à partir de la 3ème année de licence sont concernés. Pourquoi ceux engagés dans le cursus en sciences de l’éducation n’ont-ils pas pu avoir accès à ce dispositif ?

L’administration cherchera des informations sur le sujet et reviendra vers les syndicats.

Direction Bellevue : pas d’appel à candidature...Comment est-ce possible ?

L’IA-adjoint souhaite que le directeur puisse être désigné au sein de l’équipe enseignante de l’école.

Le SNUipp-FSU 87 réaffirme que cela reste possible mais sur la base du volontariat et seulement sur cette base.

SNUipp-FSU 87 : Les brigades : pourrait-il y avoir une organisation des affectations sur remplacement après formulation de vœux, notamment sur les préférences en termes de durée du remplacement, de niveau de classes, de géographie... Des collègues souhaitent être sur des remplacements longs et se retrouvent sur des courts, d’autres souhaitent des courts et sont sur des longs... Nous déplorons aussi que des collègues à qui il avait été signifié un remplacement long a un endroit soient informés à la veille de la rentrée de changements d’affectation... Quid du travail de préparation effectué pendant les vacances ?

Conclusion : il reste beaucoup à faire, les choses peuvent être grandement améliorées, le SNUipp-FSU 87 a des propositions. Mais comment les prochaines opérations se passeront-elles ?

Nous avons demandé ce que devenaient les CAPD.

Personne n’a pu répondre...

Marie-Mélanie Dumas, Emilie Vennat Louveau, Pascal Lavigerie & Fabrice Prémaud, vos collègues du SNUipp-FSU 87

N’hésitez plus à nous rejoindre, à nous renforcer, allez ICI ou LA !

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.