www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / compte-rendu de groupes de travail à l’inspection  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 octobre 2019

Compte rendu du GT Inclusion, PIAL, AESH du 14/10/19

Présents : Mme Grizon SG de la DSDEN, M. Rousseau IEN ASH, M. Vaubourdolle responsable de la DIPER, Mme Serier et M. Meilhac de la DIPER, 4 SE-UNSA, 1 SGEN-CFDT, 4 FSU (Cécile Dupuy SNES, Virginie Dupuy, Fabrice Premaud et Pascal Lavigerie SNUipp)

A lire le point de vue du SNUipp-FSU au sujet des PIAL

Nous commençons la séance en regrettant l’absence de M. HABIBI Mounir, AESH qui est notre référent AESH dans la profession mais qui, de par son statut en Cui, s’est vu refusé la décharge syndicale que nous lui avions donnée. Notre 5ème siège lui avait pourtant été réservé. Nous déplorons qu’un AESH ne puisse être présent, le GT portant pourtant bien en partie sur les AESH. Les 12 derniers contrats en cui étant amenés à être ensuite basculés en contrats AESH à leur issue, nous comptons bien sur Mounir pour la deuxième partie de l’année scolaire.

Pendant ce GT avait également lieu un CTA, où nous avons lu cette DECLARATION LIMINAIRE.

M. Rousseau présente :

1. Faire le point sur l’école inclusive.

Point historique : à partir de loi 2005, jusqu’à la loi sur l’école inclusive dans la loi Blanquer.

Aujourd’hui, avec les Pial, on passe d’une logique de droits à une logique de besoins. Le but est de donner la main au local pour gérer au plus près les besoins.

C’est à la mdph qu’arrivent les gevasco, en réalité la plupart sont des renouvellements et c’est la mdph qui évalue les besoins et qui prescrit les aides sous la forme de mesures de compensations (financières, humaine…) De même les besoins en termes d’apprentissages sont évalués par la mdph : en quoi l’aide humaine doit être adaptée en fonctions des évolutions de l’enfant (autonomisation, progrès…)

Il y a un objectif de professionnalisation des aesh.

L’appui du médicosocial est recherché au plus près des collectifs d’établissement.

FSU : problème de la formation ou co-formation entre les différents acteurs autour de l’élève.

M. Rousseau : formation en fonction des troubles particuliers… formation initiale, formation continue etc…

Quelques chiffres :

- 1110 élèves relevant de la Mdph en école : 854 en ordinaire, 256 en ulis répartis sur 19 écoles publiques et 4 écoles privées)
- Collège : 658
- Lycée : 296
- 3.6% des élèves en ash en Haute-Vienne (2.5 au niveau national)

FSU : Les chiffres sur la maternelle révèlent qu’elle est en première ligne pour la « découverte du handicap » auprès des familles.

M. Rousseau : il faudra de la formation sur les relations avec les familles.

A cette rentrée, se met en place la circulaire de rentrée 2019- école inclusive qui aboutit à :

La création d’un SDEI (service départemental de l’école inclusive)

La mise en place d’un Numéro unique pour les usagers : 05 55 11 41 85, chargé d’orienter les familles vers les bons interlocuteurs.

Du côté des personnels :

L’accompagnement administratif des personnels : responsable : M. Vaubourdolle.

Il reste 12 personnes en CAE CUI, mais fin mars, il n’y aura plus que des aesh.

Numéro unique d’accueil : 05/55/11/40/50, M. Meilhac. aesh87@ac-limoges.fr adresse de contact.

La gestion des aesh ht2 (hors titre 2) s’effectue au lycée Jean Monnet (établissement des feuilles de payes, signature des contrats…)

La gestion des aesh t2 (titre 2) est assurée par la dsden 87

FSU : Nous constatons des problèmes en termes de gestion de carrière, de passage d’échelons (+ 5 points d’indice liés au reclassement) qui tardent à se concrétiser.

Mme Grizon promet une nouvelle campagne à venir avec effet rétroactif.

Retour sur la présentation de M. Rousseau :

Cette année a été créé un poste d’enseignant ressource du spectre autistique (Il bénéficie d’une formation spécifique actuellement). Le but de ce poste est de renseigner les enseignants sur les problèmes du trouble autistique, mais il n’est pas d’intervenir ou de poser des diagnostics.

FSU : Nous évoquons la possibilité de création du poste d’AESH référent (ce rôle serait tenu par un AESH) : Mme Grison nous affirme que cette mise en place est souhaitée, mais qu’ils attendent la mise en place des PIAL puis ils feront une fiche de poste, et enfin choisirons une personne.

M. Rousseau : l’accueil des élèves porteurs de handicap est un moyen de professionnaliser les enseignants (par rapport à tous les enfants difficiles mais ne relevant pas du champ du handicap)

Les PIAL :

Un accompagnement humain défini au plus près des besoins de chaque élève afin de développer son autonomie.

Une plus grande flexibilité dans l’organisation des accompagnants et une amélioration de leurs conditions de travail.

Une professionnalisation des accompagnants

Les trois types de pial :

- pial premier degré (rattaché à une école)

- pial second degré (rattaché à un établissement du second degré collège ou lycée

- pial inter-degrés

Présentation de la carte des pial en Haute-Vienne (nous avons demandé à être destinataire de ces deux cartes)

FSU : Nous soulevons la question de la convocation des directeurs à des réunions de présentation des pial. Nous rappelons qu’ils se sont déjà vus supprimer la reconnaissance des heures accordées en compensation des réunions de directeurs sur les animations pédagogiques .

Mme Grizon : Je ne peux répondre, nous allons étudier la question.

FSU : nous reviendrons sur cette question demain, lors de notre audience avec l’IA DASEN.

Le coordonnateur et le pilote des pial doivent gérer les demandes et les moyens (324 Equivalent Temps Plein pour 530 AESH) et voir si les moyens sont bien utilisés pour les enfants notifiés et pas d’autres...

But : chiffrer pour anticiper la rentrée suivante.

FSU : l’inclusion se comprend par les collègues, pour des notifications de 24h par semaine, comme ayant lieu tout le temps de la journée, or les aesh ne sont pas là tout le temps, leur quotité de temps de travail les en empêchant.

Mme Grizon annonce une circulaire à venir sur les aesh, leurs conditions d’exercice etc…

Avec la circulaire de rentrée, il y a eu :

Beaucoup de participation aux 3 réunions de présentation : beaucoup de questions des aesh.

Une mise en place des réunions de présentation parents aesh enseignant…

La mise en route de la messagerie professionnelle pour chaque AESH est prévue (adresse mail en @ac-limoges.fr)

Un envoi du NUMEN par courrier papier a été réalisé à tous les aesh.

Au sujet de la formation continue : elle est surtout à destination des « cdisés », mais s’il reste des places … (89 cdisés sur le département ont bénéficié d’un module de six heures)

La formation initiale comprend 60h dont 31h en présentiel et 29h à distance, soit en magistère : formation sur l’Institution puis sur les différents types de troubles, troubles dys, comportement etc… Il y aura un stage académique de formation.

Les aesh sont sur des contrats de trois ans (renouvelable une fois avant CDIsation), avancement tous les trois ans une campagne annuelle de promotion.

L’évaluation des aesh : la circulaire académique n’existe pas !

Le remplacement est à mettre en place…avec la dotation budgétaire 2020 : il faudra faire des choix.

La dotation actuelle est de 324 ETP (équivalent temps plein) pour 1100 élèves soit 530 personnes physiques.

Augmentation des quotités : on retombe sur la même problématique : l’enveloppe budgétaire est contrainte et il faudra faire des choix ! Moins de personnels avec plus d’heures ou plus de personnels mais un plafond d’heures ne couvrant pas toute la période scolaire !

Pour le SNUipp-FSU, la notion de partage du travail ne peut se faire à ce niveau d’action. Le temps partiel contraint, qui soit dit en passant permet de communiquer en positif sur les chiffres du chômage, ne peut être toujours plus contraint. Nous préférons donc des quotités de travail revues à la hausse plutôt que plus de contrats avec des quotités inférieures. La semaine de classe est de 24h pour un élève, sans compter les APC, les contrats des AESH devraient donc être de 24h à minima.

Voici deux liens importants :

1. Le vadémécum des PIAL 

2. Le livret d’accueil des aesh 

Virginie Dupuy, Fabrice Premaud et Pascal Lavigerie vos collègues du SNUipp-FSU 87

N’hésitez plus à nous rejoindre, à nous renforcer, allez ICI ou LA !

 

19 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.