www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / compte-rendu de groupes de travail à l’inspection  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 novembre 2019

GT formation continue mardi 5/11

Présents : Mr Gauthier, Hélène Bertin( remplaçante de MP Lapaquette), 2 Unsa, et pour le SNUipp-FSU 87 Antoine Guillaumie et Pascal Lavigerie.

Hélène Bertin, nouvellement chargée du suivi de Gaïa, et de la formation continue, a eu à faire face aux difficultés nombreuses posées par un logiciel considéré par tous depuis longtemps comme inadapté et obsolète. L’objet des documents et de cette réunion est d’aborder les candidatures volontaires aux stages, les formations obligatoires ne seront pas traitées ici. 288 candidatures (dont 3 doublons)

Barème et règle d’attribution, une évolution positive :

Nous saluons le choix de l’administration d’avoir accédé à la demande des organisations syndicales de modifier le mode d’arbitrage d’accès aux stages. L’arbitrage prend toujours en compte le barème de formation : barème calculé sur la base de l’Ancienneté Générale de Service divisé par le nombre de jours de formations auxquels on a le droit sur une carrière (2/an), moins ceux déjà pris. Telle qu’elle était appliquée auparavant cette règle entraînait le fait que le logiciel attribuait l’ensemble des demandes de stages aux forts barèmes (collègues ayant eu de longues carrières et « consommé » peu de jours de stages) et rendait impossible l’accès aux stages aux barèmes plus faibles. Aujourd’hui, le barème est pondéré par l’ordre des vœux et une observation des besoins en fonction de la classe qu’on a ou d’autres aspects (projets…). Quelqu’un qui a eu son vœu 1 au barème n’est plus prioritaire pour son 2eme stage… ainsi nous serons plus nombreux à voir nos vœux acceptés.

Au centre des discussions, un progrès en demi-teinte : la formation « plus à la carte » des T1 T2

La formation des T1-T2 impactera cette année l’accès aux stages de l’ensemble des collègues. En effet, suite à leurs demandes et à la prise en compte de celles des organisations syndicales, les T1-T2 voient à présent leur formation composée pour 50 % de stages choisis (T1 : 4 jours de stages spécifiques + 4 j au choix ; T2 : 2j/2j). M Gauthier assure que si les T1-T2 sont prioritaires sur le positionnement sur les stages cela n’enlève pas de jours de formations aux autres collègues, puisque des journées de stages équivalentes à celles de formations spécifiques ancienne formule ont été ajoutées.

Pour autant ce fonctionnement, même s’il est un progrès évident mérite des réaménagements afin de fluidifier l’accès de tous aux formations. En effet, entre la complexité de Gaïa, la surcharge d’informations nouvelles et la lourdeur d’une rentrée pour nos collègues néos, 11 T2 n’ont pas remplis leurs vœux à temps après relance. Ils seront donc inscrits d’office à des formations estimées proches de leurs besoins. Nous faisons la proposition que les T1-T2 se positionnent en amont, lors des journées de pré-rentrée, afin d’être prioritaires mais que l’administration ait le temps de proposer des jours supplémentaires sur les stages déjà considérablement remplis.

De même, certains stages sont particulièrement demandés par les T1-T2 laissant peu de places aux autres collègues. Cela démontre certains manques dans la formation initiale que nos jeunes collègues ont identifiés et qu’ils tentent alors de pallier lors des stages de formation continue. C’est particulièrement le cas au sujet du stage multi-niveaux pris d’assaut où de nombreux collègues, T1-T2 comme plus anciens, n’auront pas de places. Nous nous étonnons du fait que ni la formation initiale ni la formation continue n’offre un espace satisfaisant à cette question, dans un département comme le nôtre où les classes à plusieurs niveaux sont nombreuses. M Gauthier propose qu’à l’avenir une formation obligatoire multi-niveaux soit ajoutée dans la formation spécifique T1-T2 pour libérer des places en formation continue. Dans l’immédiat, au vue du nombre de vœux rejetés et puisqu’elle est incapable de répondre aux besoins de formation identifiés, nous demandons à ce que l’administration relâche la pression sur les difficultés liés aux niveaux multiples, lors des visites aux collègues néos comme plus anciens.

Encore peu d’infos précises...

Les documents de Gaïa ne sont que préparatoires, le logiciel ne prenant pas en compte l’ensemble des critères, de nombreux arbitrages doivent encore avoir lieu et Mme Bertin devant encore réexaminer de nombreuses listes et vœux. Nous faisons donc ici le choix de publier que ce qui nous semble vérifié et collectivement utile, toute info individuelle étant pour le moment sujette à changement. En outre, M Gauthier s’engage à nous faire passer au plus vite des documents plus complets pour que nous puissions les vérifier et compléter cette publication. Il s’engage aussi à faire parvenir plus rapidement que de coutume les convocations aux stages.

Stage directeurs réactualisation des connaissances : pas rempli, a priori toutes les candidatures seraient retenues.

Stage directeurs plan mercredi : stage supprimé par manque de participants (4), en remplacement une journée de formation sera proposée le 21/11 sur le plan mercredi. Les moyens de ce stage seront redéployés pour proposer une cession supplémentaire du stage maternelle très demandé.

Stage maternelle : beaucoup de candidats, une cession sera ajoutée (voir plus haut), passe de 45 à 60 places. Nous insistons pour que les candidats inscrits sur cette cession se voient proposer une formation équivalente en durée à la cession initialement prévue et qu’il n’y ait pas d’inégalité de traitement contrairement à ce qui nous était annoncé : une cession initiale de 3 jours et une cession nouvelle réduite à une journée.

Formation croisée Pe/atsem : en attente de vérifications. 8 collègues concernés. Besoin que les maires autorisent les atsem à participer. Devrait avoir lieu le mercredi 22/01, sera rattrapée en donnant le lundi 27/01 aux collègues. Les atsem récupèreront leurs heures aussi mais selon des modalité vues en mairies (ménages…).

Stage multi-niveaux : voir plus haut question T1-T2… attente de vérifications. Prépa certification FLS : aura lieu le 14/11 et le 30/01. Candidatures toutes retenues.

Projet danse : places dispo, tous retenus.

Autres stages : média-info, valeurs de la Rep et laïcité, éducation à la santé, lecture/écriture C2 débuter au CP, lecture/écriture C2 mettre à jour ses connaissances, scolarisation EANA, différencier numérique, évaluation au service des apprentissages, organiser l’enseignement de l’anglais, plan chorale, numérique approche robots : en attente de vérifications et rééquilibrages...

Questions annexes :

Anims Péda : problème du premier inscrit / premier servi. Introduire un barème ou une règle ? M Gauthier estime que c’est un problème que la jauge des salles soit ce qui bloque souvent, réflexion autour de la possibilité de multiplier les cessions qui ont du succès à l’inscription. Besoin aussi de s’interroger sur les AP en amphi, ni agréables pour l’auditeur ni pour le conférencier.

Réunions d’information syndicales  : M Gauthier propose que les collègues puisse indiquer au moment de l’inscription aux AP s’ils souhaitent participer aux RIS afin qu’il y ait moins « d’inscrits fantômes » aux AP. Mais si un volet est ajouté sur le logiciel, nous insistons pour qu’il ne soit qu’à titre indicatif sans obligation d’aller à la RIS et aussi avec la possibilité d’y venir sans s’inscrire, et qu’elle reste toutefois décomptée.

Stage de proximités : Sont à l’initiative des circos, peuvent avoir lieu dès la rentrée. La circo essaye de caler les contenus en fonction des besoins. Mais les IEN peuvent difficilement ajouter des stages en cours d’année à cause du manque de remplaçants… nous ne commentons pas !!!

 

24 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.