www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Actualités et actions locales 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
20 novembre 2019

Direction d’école & jour de décharge sup...

Nous avions réagi auprès de Mme Orlay, IA DASEN, à la proposition faite aux directrices et directeurs de venir à une réunion avec l’IEN pour parler de leurs conditions de travail (cf ICI).

Le 14/11/2019 à 14:14, SNUipp-FSU 87 - Haute-Vienne a écrit : Mme L’Inspectrice d’Académie DASEN,

Vous avez envoyé ce mardi 12 novembre un courrier aux collègues en charge de la direction d’école les informant qu’elles et ils allaient être convié.es, sur la base du volontariat, à des rencontres avec leur IEN de circonscription.

Vous indiquez que ces rencontres ouvriront droit à la demande de frais de déplacements. Mais vous ne dites rien à propos de la reconnaissance de ce temps de réunion. Or, il s’agit bien de parler des difficultés croissantes rencontrées dans l’exercice de la fonction de direction et de la multitude de tâches qui, empilées les unes aux autres se révèlent particulièrement chronophages. Aussi, ne pas prendre en compte ce temps de réunion serait une bien étrange signal. Afin de faciliter la participation de tous les collègues qui le souhaitent, le SNUipp-FSU a demandé au ministère que ces réunions soient organisées sur temps d’enseignement, avec remplacement et a refusé que les 108h, déjà insuffisantes, servent encore de variable d’ajustement. Le ministère a répondu par la récupération sur une animation pédagogique librement choisie.

Nous vous demandons donc de permettre la reconnaissance de ce temps afin que chacune et chacun qui le souhaite puisse venir et participer autrement que sur leur temps libre.

Dans l’attente d’une réponse permettant d’engager le maximum de collègues dans l’échange que vous initiez, je vous prie d’agréer, Mme L’Inspectrice, l’expression de plus haute considération,

Fabrice Prémaud, co secrétaire du SNUipp-FSU 87

Nous avons été joint ce mercredi matin par M. Gauthier, IA DASEN, qui nous a dit que Mme Orlay acceptait de reconnaître ce temps de réunion sur 3 heures d’animation pédagogique. Dont acte. Notre action aura permis d’obtenir au moins cette forme de reconnaissance là...

M. Gauthier nous a informé que communication auprès des directeurs allait être faite afin qu’ils puissent répondre au questionnaire du ministère (cf ICI).

Mme Orlay, IA DASEN, a communiqué aux collègues en charge de la direction d’école pour leur signifier qu’un jour de décharge supplémentaire allait leur être donné d’ici aux prochaines vacances.

Mesdames les directrices, Messieurs les directeurs,

Dans le cadre des premières mesures visant à alléger et simplifier le travail des directeurs d’école, monsieur le ministre de l’Éducation nationale a demandé qu’une journée de décharge supplémentaire soit allouée à l’ensemble des directeurs d’école sur la période novembre - décembre 2019. Pour que les 240 directeurs du département puissent bénéficier de ce jour sur la période indiquée, il est nécessaire de mettre en œuvre la mesure dès cette fin de semaine. Le service de la DIPER travaille à la mise en place du calendrier d’attribution afin que chaque directrice et directeur soit informé du jour de décharge supplémentaire qui lui sera alloué.

Difficile d’imaginer que ce jour supplémentaire sera effectué par la ou le collègue assurant son complément de service. Ce jour de plus risque donc aussi de générer du travail de préparation en plus.

Pour les services de notre DSDEN, voilà un bien beau nouveau casse-tête.

Un cadeau de Noël avant l’heure ?

Quelles seront ensuite les étrennes ?

Une statue... statut de sable aux apparences dorées ?

Dans la période, beaucoup de jours sont calés, avec des organisations particulières : spectacles, rencontres diverses et variées, entre classes, écoles, écoles ouvertes... Les collègues vont-ils pouvoir choisir leur jour supplémentaire de décharge ?

M. Gauthier nous a expliqué que la mise en place du calendrier de décharge était déjà très complexe et difficile à mettre en place, pour ne pas accorder une journée supplémentaire au même moment que le jour de décharge normal par exemple et qu’il n’était pas possible de choisir son jour de décharge.

La réponse imposée par le ministère pour communiquer sa conscience de la difficulté de la tâche des directrices et des directeurs est bien décalée... Donner un jour pour pouvoir dire que la situation est traitée, ou même en cours de traitement, démontre bien le décalage existant entre les acteurs de terrain et ceux des cabinets. La profession dans son ensemble attend une toute autre réponse que celle-là.

Peut-être, ici ou là, ponctuellement, ce jour supplémentaire pourra-t-il servir. Mais dans de telles conditions, les tâches seront-elles allégées ? Et après ? A la prochaine rentrée, que va-t-il se passer ? Comment sera prise en compte la difficulté d’exercer son métier dans de meilleures conditions ?

Les directrices et les directeurs ont besoin de plus de moyens, de plus de temps. Mais pas pour pouvoir assurer la transmission de remontées d’informations inutiles et servant uniquement à permettre le remplissage des ces beaux tableaux et autres camemberts qui fleurissent et se répandent, comme autant d’arguments pour justifier de la mise en place de la politique décidée par le gouvernement, sans bien sûr n’avoir jamais consulté ni tenu le moindre compte de ce que pouvait bien dire les enseignants.

La DSDEN devrait pouvoir permettre qu’un.e collègue brigade vienne remplacer un.e collègue lors de la tenue d’une équipe éducative ou d’une ESS. Cela allégerait le travail de la directrice ou du directeur. Nous avons aussi fait part de cela à M. Gauthier.

Connaissant la situation du remplacement, comment cette situation va-t-elle être gérée ? Des formations vont-elles être annulées ? Ou plus d’écoles encore vont se retrouver sans remplaçant ?

M. Gauthier, lors de notre échange téléphonique de ce mercredi 20 novembre, nous a éclairé. Il a dit que la journée de décharge supplémentaire accordée à toutes les directrices et tous les directeurs représentait un volume de 240 jours. Toutes les actions de formation continue ces 4 prochaines semaines sont donc annulées...

Nous avons parlé des formateurs, de leur travail empêché, des collègues qui avaient eu un stage aussitôt annulé. Donner un jour de décharge aux uns en enlevant des jours de formations aux autres...

Nous avons demandé à ce que les collègues en charge de la direction ne souhaitant pas "bénéficier" de cette journée de décharge supplémentaire ne subissent aucune pression.

M. Gauthier a répondu qu’ils pouvaient y renoncer mais que cela ne pourrait pas permettre de remettre en place les actions de formation continue annulées. Cela pourra permettre d’avoir moins de jours de classe non remplacés...

Nous avons longuement développé l’argumentaire exposé ci-avant au sujet de la direction d’école, parlé du mirage statut, des difficultés journalières.

M. Gauthier a dit que la complexification des tâches était réelle mais inévitable. Il fallait donc trouver des solutions pour pouvoir gérer cette complexité.

Nous sommes preneurs de toute remarque que vous pouvez nous faire sur le sujet, tout témoignage que vous pourrez nous apporter et qui pourront nous être précieux pour défendre une autre école que celle imposée par le ministère et des conditions de travail pour chacun.e enfin améliorées.

N’hésitez pas à porter à notre connaissance votre éventuel refus de cette journée de décharge supplémentaire

par mail : snu87@snuipp.fr

par téléphone : 05 55 43 27 30 ou au 06 71 64 13 33

Pour être plus fort encore, pour pouvoir peser encore plus et empêcher que le gouvernement traite par le petit bout de la lorgnette le lourd sujet des conditions de travail des enseignants, notamment ceux en charge de la direction d’école, nous avons besoin d’être renforcés. Pour ce faire, il suffit d’aller

ICI

ou LA !

 

24 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.