www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Actualités et actions locales 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
28 novembre 2019

Grève du 5 décembre, et après ?

Comment faire pour qu’ils battent en « retraite » ?

On l’entend partout, on le sait, la journée du 5 décembre contre la réforme casse des retraites sera une réussite (pensez à consulter le compteur d’écoles en grêve et à le remplir pour la vôtre). On pourrait se laisser aller à l’optimisme… et il y aurait bien des raisons de l’être : une convergence rare des colères puisque tous les secteurs professionnels sont concernés, les renforts conjugués des étudiants précarisés, des hospitaliers dans la détresse, et les gilets jaunes, et les cheminots… il suffit d’écouter un député bredouiller maladroitement ses arguments (voir ICI) ou de voir le regard vide et le front humide d’un ministre tentant d’esquiver la question de la fluctuation des points (et donc de votre retraite !) pour s’en convaincre : ils hésitent, ils flippent ! Même le fait que le seul régime spécial, en dehors de celui des députés, auquel ils refusent de toucher soit celui des gendarmes et des policiers montre leur peur.

Mais on l’entend partout, et on le sait bien aussi, il faudra aller plus loin pour gagner. Qu’ils nous craignent c’est une chose, qu’ils fuient c’en est une autre. Ils ne veulent pas lâcher parce que cette casse des retraites serait non seulement une énorme perte pour nous mais aussi (surtout ?) un énorme cadeau aux plus riches et aux secteurs financiers (retraites complémentaires boostées, capitalisation des caisses…).

On l’entend partout, on le sait, il nous faudra très certainement d’autres jours de grèves… mais bon, quand la réforme casse prévoit de nous piquer entre 400 et 800 euros par mois durant toute notre fin de vie, que pèse le sacrifice de quelques jours de salaire ? Il faut donc, au plus vite, se préparer à cette idée de reconduire la grève… des dates sont déjà en discussion. Mais que faire pour que ces dates ne soient pas qu’une économie de salaire pour le Ministère ? Que faire pour gagner ?

Il n’y a pas de recette et Gagner la grève pour les nuls n’est toujours pas dispo en librairie ! Les plus anciens ont bien des souvenirs de 1995, les plus jeunes du CPE, mais depuis nous n’avons pas connu que des victoires… Chaque victoire a été le fruit d’une forte mobilisation. La forte mobilisation est la condition première de la réussite. Vu l’ampleur de l’attaque, celle-ci est nécessaire.

Alors, par les RIS, les visites d’écoles, les discussions avec les collègues du département et d’ailleurs, on est allé à la pêche aux idées. Et entre celles-ci et celles issues de l’expérience des combats précédents, on peut essayer de dresser une sorte de recette. On n’est pas sûr de la nouvelle cuisine ! Parfois un peu fourre-tout contradictoire, ce sera plutôt un gros ragoût bouillant de colère, un salmigondis joyeux et créatif qui se donnerait tous les moyens pour écœurer le gouvernement. Voilà les ingrédients que vous nous proposez et que nous mettons en discussion, la liste n’est pas exhaustive :

- Reconduire vite la grève pour profiter du fait que la réforme n’est ni votée ni promulguée et ne pas s’essouffler avec un faux rythme. Réfléchir aussi à comment se donner les moyens de faire un mouvement qui dure et qui fasse plus mal à nos adversaires qu’à nos finances : grèves tournantes comme en fait parfois le secteur hospitalier ? quelles modalités pour nous ?

Pour se préparer à toute éventualité, et SANS AUCUN RISQUE DE PERDRE DE JOUR DE GRÉVE NON FAIT, nous vous proposons d’ores et déjà de vous signaler comme potentiel gréviste en effectuant une déclaration d’intention de participation à tout jour de gréve APRES le 5 décembre, dans le cadre d’une reconduction du mouvement.

Plus notre DSDEN recevra de déclarations d’intention, plus la pression sera forte et permettra d’envisager la VICTOIRE.

Déclaration individuelle d’INTENTION de participer à une grève : école semaine à 4 jours

Déclaration individuelle d’INTENTION de participer à une grève : école semaine à 4,5 jours

opendocument text - 12.7 ko
DÉCLARATION INDIVIDUELLE semaine à 4 jours
opendocument text - 17.1 ko
DÉCLARATION INDIVIDUELLE semaine à 4,5 jours

Circonscription : …....................

École : …...................…...................…...................…...................…...................

Je soussigné·e …...................…...................…...................…...................…................… déclare avoir l’intention de participer aux grèves suivantes : 5, 6, 9, 10, 11, 12, 13, 16, 17, 18, 19, 20 décembre 2019.

Cette déclaration d’intention ne préjuge en rien de ma participation effective, totale ou partielle, à ces journées de grève.

Fait à ……………., le …....../…....../…......

Signature :

déclaration en ligne, cliquez sur votre circonscription :

- Haute-Vienne 1->ce.0870074h@ac-limoges.fr

- Haute-Vienne 2->ce.0870076k@ac-limoges.fr

- Haute-Vienne 3->ce.0870651k@ac-limoges.fr

- Haute-Vienne 4->ce.0870073g@ac-limoges.fr

- Haute-Vienne 5->ce.0870077l@ac-limoges.fr

- Haute-Vienne 6->ce.0870075j@ac-limoges.fr

- limoges A.S.H.->secretariat.ash@ac-limoges.fr

- Occuper le terrain : l’espace médiatique comme la rue, la semaine par des journées de grèves, le samedi par des manifs. Parler autour de nous.

- Transformer les grèves en journées d’actions. Selon les disponibilités et les envies de chacun, les idées sont nombreuses : profiter des grèves pour convaincre d’autres de nous rejoindre (tournées d’écoles, affiches, actions symboliques…), bloquer l’économie (ronds-points, A20, barrages filtrants…), pour débattre (AG, débats citoyens…). En tout cas tous constatent que la « manif planplan en centre-ville » ça ne suffit plus, c’est pourquoi le parcours du 5 décembre sera bien différent, plus visible et plus efficace pour bloquer la ville. Il faudra donc être nombreux.

Des idées vous en avez certainement d’autres encore. Nous faisons le pari que la recette pour gagner se devra d’être nouvelle et créative. C’est pourquoi nous vous invitons à continuer ces discussions dans les salles des maîtres, à nous donner vos avis sur notre courriel (snu87@snuipp.fr, au téléphone 05 55 43 27 30, sur portable au 06 71 64 13 33 ou 06 79 00 81 72, à venir le plus nombreux possible aux manifs et actions pour porter vos propositions et votre force, à venir nombreux, que vous soyez syndiqués ou non, aux assemblées que nous avons l’intention d’organiser les jours de grèves comme celle du jeudi 5 décembre :

PROGRAMME DE LA JOURNÉE DE JEUDI 5 DÉCEMBRE

9h00 : Réunion sous forme d’Assemblée Générale

salle de la Maison du Temps Libre (Léo Lagrange) (derrière la mairie de Limoges)

10h30 : rassemblement carrefour Tourny suivi d’un défilé

14h00 : nouvelle réunion sous forme d’Assemblée Générale

salle de la Maison du Temps Libre (Léo Lagrange) (derrière la mairie de Limoges)

Ces idées sont belles mais elles n’auront de sens que si on se les échange, on en débat, on décide entre nous et qu’on s’organise ! Bref, donnons-nous les moyens ! Et, qui sait, si on l’écrivait ensemble le Gagner la grève pour les nuls ?!

Pour être plus fort encore, pour pouvoir peser encore plus et empêcher que le gouvernement mène à son terme son projet de réforme des retraites, nous avons besoin d’être renforcés. Pour ce faire, il suffit d’aller ICI ou LA !

 

20 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.