www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / compte-rendu de groupes de travail à l’inspection  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
27 janvier 2020

Compte rendu de GT sur la direction

Présent.es : Mme Orlay, IA DASEN, M. Gauthier IENA, M. Rousseau IEN ASH, Mme Grizon, SG de la DSDEN, Mme Morellet, conseillère technique du pôle social en faveur des personnels à la DSDEN, M. Vaubourdolle, responsable de la DIPER, Sophie MICHEL, directrice de l’école élémentaire de Gorre, Virginie BLONDEAU, directrice de l’école primaire de Chaptelat, Elsa NICOT, directrice de l’école élémentaire de Sauviat-sur-Vige, Thierry DORE, directeur de l’école élémentaire Landouge à Limoges, Juliette LABROUSSE, directrice de l’école de Nouic, Jean-Baptiste DELPECH, directeur de l’école élémentaire de Saint Germain les Belles, 3 collègues du SE-UNSA, 1 collègue du SGEN-CFDT et Licinia DUQUEROIX, Fleur BIDON & Fabrice PREMAUD, vos collègues du SNUIPP-FSU 87.

Ce groupe de travail était initialement convoqué en décembre mais a du être reporté en raison des grèves.

Il fait suite à la réponse donnée par l’institution au profond malaise mal-être après le suicide de notre collègue directrice en Seine Saint Denis, Christine Renon.

En préambule, un tour de table a été fait, chacun se présentant.

SNUipp-FSU 87 : nous demandons des explications sur le format de cette réunion à laquelle ont été invités à la fois des collègues des organisations syndicales représentatives mais aussi des collègues directrices et directeurs d’école. Nous avions prévenu ces derniers concernés que nous demanderions pourquoi elles et ils étaient invités à titre individuel au même titre que les collègues représentant les personnels.

M. Gauthier a expliqué qu’il s’agissait d’avoir une personne par circonscription et une équilibre homme femme avec diversité d’ancienneté dans la fonction et de taille d’école.

SNUipp-FSU 87 : nous nous étonnons de l’absence de collègues de REP et REP+.

M. Gauthier : Le but de la réunion est de présenter la synthèse des remontées d’enquêtes et de réunions de circonscriptions de décembre dernier concernant notre département.

SNUipp-FSU 87 : Nous rappelons que la situation des collègues en charge de la direction d’école est connue depuis maintenant des années. Le SNUipp-FSU a rappelé qu’il a, à plusieurs reprises, produit des enquêtes et participé à des groupes de travail sur le sujet. Cette réunion n’a pas engendré de grandes découvertes mais devra obligatoirement avoir des suites concrètes. La question des moyens est évidemment centrale.

Le tableau de synthèse a été projeté, commenté et amendé durant toute la réunion. Ce tableau présentait deux colonnes, une portant sur les constats effectués, l’autre sur les remédiations proposées.

Nous sommes a de nombreuses reprises intervenus, ainsi que plusieurs collègues, notamment en faisant des propositions de remédiations et en nous servant de notre synthèse des remontées issues de notre enquête et de nos mandats :

 

Point de synthèse des remontées d’enquête

• dégager du temps :

- augmenter les volumes de décharge (1 journée par semaine minimum). La journée offerte en cadeau de Noël ne saurait être une solution. Elle s’est faite à moyens constants, en ayant comme conséquences la suppression de stages de formation continue. Cette décision n’avait pour autre but que d’apporter une réponse à la suite de suicide de Christine Renon. - décharge totale des APC, y compris les adjoint.es pour dégager du temps de travail en équipe - supprimer les exigences de remontées inutiles pour les élèves comme pour les enseignants et chronophages. Stopper les exigences de justifications diverses, faire confiance

• temps de rencontres entre directeurs, notamment au sein des RPI

• cas des chargés d’école : même travail de direction, mêmes besoins que les autres collègues !

• formation initiale et continue

• remplacements pour les équipes éducatives, les ESS...

• aide administrative : un vrai métier, sans précarité. Aide également de collègues, y compris ceux qui se retrouvent en grande difficulté en classe

• exigences de l’administration en termes de documents (doublons avec ONDE...)

• soutien de la hiérarchie sans faille

• les 2 jours de pré rentrée : pourquoi le 2ème jour n’est-il plus reconnu ?

• plus de reconnaissance financière pour tous

• pas de statut

Il a été question aussi du problème de non remplacement des AESH. Nous avons à nouveau insisté sur la nécessité de créer un volant de remplaçants.

La question du statut a été abordée en toute fin de réunion. Nous avons rappelé les mandats du SNUipp-FSU sur cette question et sur la nécessité d’améliorer les conditions d’exercice des collègues en charge de la direction d’école. Un statut ne saurait changer les difficultés constatées dans l’exercice de cette fonction. Par contre, une conséquence directe risquerait bien d’être un plus grand ISOLEMENT. Et nos collègues du 2nd degré, qui ont à faire avec les chefs d’établissements, nous mettent en garde sur la tentation de mettre en place un statut. A lire l’intervention de Claude Lelièvre, historien de l’éducation, en page 3 du 4 pages présenté ICI et qui est un rappel précieux.

Quant à la question de donner le pouvoir aux directeurs de noter leurs collègues, elle se révèle bien étrange : nous ne sommes plus notés depuis la mise en place de PPCR, alors, euh..., on nous noterait à nouveau... ?

Le tableau de synthèse sera envoyé aux organisations syndicales et aux collègues présents pour relecture puis diffusion.

Nous vous tiendrons informés de la synthèse finalisée.

Lire ICI l’analyse du SNUipp-FSU sur cette question essentielle de l’organisation de l’école.

Un nouveau groupe de travail sera convoqué ultérieurement pour poser des actes nous a dit Mme Orlay.

Licinia DUQUEROIX, Fleur BIDON & Fabrice PREMAUD, vos collègues du SNUIPP-FSU 87.

Penser à nous aider à avoir les moyens de défendre une autre conception de l’école et de son organisation que celle portée par M. Blanquer & co. Pour ce faire, se syndiquer est la meilleure des solutions. Il suffit d’aller ICI ou LA !

 

18 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.