www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : AE-AVS-EVS... 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
12 juin 2009

17 juin : les EVS se mobilisent pour dénoncer le mutisme du gouvernement

Le 27 mai dernier, les organisations syndicales SE-UNSA, SGEN-CFDT, SNUipp-FSU, UNSEN-CGT et l’UNCEVS ont rassemblé des centaines d’EVS qui ont manifesté dans de nombreux départements et diffusé une pétition qui a recueilli plus de 60 000 signatures.

Depuis 2006, dans le cadre du plan Borloo de cohésion sociale, 42 500 employés de vie scolaire (EVS) chargés de l’accompagnement des élèves handicapés à l’école et de l’aide à la direction d’école travaillent dans les écoles. 30 000 d’entre eux seront en fin de contrat en juin prochain sans autre solution que l’inscription au Pôle Emploi.

Les rassemblements, manifestations, audiences auprès des Préfets, des autorités académiques ou responsables de l’emploi dans les départements ont permis de dénoncer une politique gouvernementale qui va laisser sans perspective d’emploi durable des milliers de salariés.

Dans le même temps, nos organisations avaient demandé à être reçues par le Premier Ministre. Il a fait le choix de ne pas nous recevoir, se retranchant derrière une question d’agenda et renvoyant la question au seul ministère de l’Education Nationale. Sollicité, ce dernier n’a pas daigné répondre à notre demande.

Quand le gouvernement sait s’émouvoir publiquement sur des plans sociaux de grandes entreprises comment interpréter ce silence ? Doit on comprendre que 30 000 salariés de droit privé recrutés sur des contrats dit « aidés » dans la fonction publique et se retrouvant au chômage fin juin ne méritent pas que le gouvernement se penche sur leur situation ?

Ce n’est pas en refusant d’affronter la réalité que l’on élimine les problèmes. Des mesures doivent être prises pour prolonger les contrats en cours afin de permettre la mise en œuvre de formations donnant accès à un véritable parcours d’insertion professionnelle. Les tâches effectuées par les EVS correspondent à des missions pérennes qui nécessitent des personnels stables bénéficiant d’un statut fondant un véritable métier, une véritable formation et une rémunération décente.

Le 13 juin, les EVS seront dans les manifestations interprofessionnelles aux côtés des autres salariés. Le 17 juin, ils se rassembleront devant les Pôles Emploi dans tous les départements pour dresser des murs de la honte. Une délégation réunissant des représentants de l’ensemble de nos organisations se rendra à l’Hôtel Matignon et au Ministère de l’Education Nationale avec la ferme intention d’y être reçue et de déposer les pétitions.

Paris, le 12 juin 2009

 

5 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.