www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Archives 2007 - 2011  / Archives 2007-2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
18 juin 2009

2ème mouvement : CAPD le 30 juin

L’administration envoie un courrier ce vendredi : les opérations se feront à partir du milieu de la semaine prochaine
Dès maintenant, les collègues peuvent consulter la liste provisoire des postes vacants ainsi que la totalité des services partagés (la liste des services partagés sera mise à jour après l’affectation des personnels chargés des décharges).

La liste des postes vacants à l’issue du 1er mouvement vient d’être publiée par l’Inspection Académique. Pour la consulter, cliquer ICI

A propos des postes pour l’Itep Suzanne Léger (Le Prat), ICI

Il faudra rajouter à cette liste les blocs de décharges de directions et de temps partiels vacants à l’issue du mouvement des brigades décharges. Nous nous félicitons que l’Inspecteur d’Académie ait bien voulu, suite à notre intervention, revoir sa position concernant les temps partiels sur autorisation qui avaient été refusés dans un premier temps.

La CAPD 2ème mouvement aura lieu mardi 30 juin à partir de 8H30. Les collègues ne connaitrons donc leur affectation qu’après l’avant dernier jour de classe : ils devront donc prendre contact avec leurs nouveaux collègues... le jour de la sortie. D’ici là, un groupe de travail se tiendra (peut-être mardi 23 après-midi) avec comme sujets l’attribution des blocs aux brigades décharges de directeur et aux titulaires brigades de circonscriptions à 80 % ainsi que celle des postes réservés aux T1.

Lors de la CAPD du 30, seront au menu :

- affectation des collègues sans poste à l’issu du 1er mouvement

- affectation des brigades décharges directeurs et EMF

- affectation des futurs T1

- passage à la hors-classe des PE : 22 collègues auront cette chance (soit 5 de plus que l’année passée) mais on ne sait toujours pas si les directeurs bénéficieront d’1 point de plus au barème. Nous rappelons que nous défendons un barème basé sur l’ancienneté. L’accés à la hors-classe reste exceptionnel (on a 1 chance sur 20 environ d’y accéder un jour !) et la distribution de points de bonus déterminante (et donc discriminante).

- Ineat-Exeat : l’IA nous a déjà dit qu’il n’y aurait vraisemblablement pas d’ineat chez nous cette année. Il est déplorable que la porte de notre département soit fermée à double tour alors que les situations personnelles des demandeurs sont souvent difficiles. Le gouvernement ne jure que par la mobilité professionnelle mais pas pour les enseignants dans ce cas-là ! Et il n’aura échappé à personne que les moyens manquent (pénurie de remplaçants, classes surchargées...). La raison principale de ce refus d’intégration est les surnombres : moins de collègues que prévu partent à la retraite (Tiens, tiens, mais pourquoi donc ?).

CONCLUSION : il y a plus de personnels (une vingtaine) que de postes ! Quand on pense aux 40 collègues qui chaque jour ne sont pas remplacés, par manque de remplaçants, on a du mal à comprendre... La solution est donc de tirer profit de cette situation : transformer les surnombres en postes et accepter les ineats ! Mais on ne peut pas supprimer 13 500 postes par an et avoir cette solution-là. A moins que...

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.