www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / CTSD, CTA et CDEN (carte scolaire, rythmes,...) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
17 avril 2020

Comptes rendus CTSD & CDEN du 17 avril

présents : Mme Orlay, IA DASEN, M. Gauthier, IENA, Mme Grizon, SG de la DSDEN 87, M. Meuleman, secrétaire responsable de la DSDEN, 1 collègue du SGEN-CFDT, 4 collègues du SE UNSA et Marie-Mélanie Dumas, Franck Lenoir, Pascal Lavigerie, Julie Reversat et Fabrice Prémaud vos collègues de la FSU

Nous avons lu une déclaration liminaire faisant suite au CTSD tenu ce mardi 14 avril.

A la suite des déclarations liminaires, Mme Orlay prend la parole :

- confirme que l’ouverture sur le RPI Vaulry/Chamberet mais précise que celle-ci se fera à Vaulry (comme demandé par le SNUipp-FSU 87 mardi)

- confirme l’ouverture d’une classe à Victor Hugo conjuguée aux 2 fermetures des dispositifs PDMQC et dispositif "moins de 3 ans" : statu-quo avec suivi en juin dans la cas où les inscriptions en TPS l’exigeraient.

- PDQMC : fermeture confirmée partout. Mme Orlay redit que ce dispositif a été prolongé d’un an l’année dernière et qu’elle se trouve au bout des possibles.

- ERUN : Mme Orlay fait part d’un grand étonnement à ce sujet et se demande d’où vient le malentendu. Les ERUN, l’usage numérique : leur activité sera recentrée.

Le projet reste donc à l’identique de celui proposé à l’issue du CTSD de mardi.

L’administration se sert de la fermeture de la halte-garderie dans le quartier de Victor Hugo, pour réaffirmer que cela prouve que les effectifs n’y sont pas. Le nombre de 20 est un nombre qui n’a jamais été présents à l’école.

SNUipp-FSU 87 : nous revenons sur le chiffre de 6 élèves annoncé pour le nombre d’enfants accueillis dans le dispositif "moins de 3 ans" et nous le confrontons à la réalité vécue tout au long de l’année. Nous faisons état de la liste portée à la connaissance de l’administration du nombre potentiel de 20 TPS à accueillir lors de la prochaine rentrée. Nous renouvelons l’argumentaire déjà porté lors du CTSD de mardi.

Mme Orlay explique que le chiffre de 6 élèves dans le dispo - de 3 ans est un constat de rentrée. L’administration réaffirme que la mairie de Limoges a certifié continuer les inscriptions. Elle confirme la fermeture du dispositif tout en précisant qu’elle suivrait de très près cette situation en juin et prendrait les mesures qui s’imposeront. Elle affirme qu’elle ne laissera pas une maternelle chargée dans cette école.

SNUipp-FSU 87 : à propos de la vigilance de juin : la situation des inscriptions ne sera pas revenue à la normale entièrement au regard de la crise sanitaire et qu’il faudra étendre cette vigilance jusqu’en septembre, le potentiel de scolarisation étant de 20 élèves.

- Mission de brigade assurant des missions autre que mission classe (c’est à dire du remplacement dans les classes).

Mme Grizon explique que les services ont aussi eu besoin de suppléance.

- A propos des conseillers pédagogiques :

Plus de CPD sciences car chaque CPC sera généraliste avec une part mathématiques donc sciences disparaît. Le Pôle ressource sciences sera organisé en fonction de sa fréquentation réelle et des moyens que cela nécessite.

A propos de la demande de la décharge supplémentaire pour les écoles de Boisseuil et Feytiat maternelle ou la mise en place d’un service civique, M. Gauthier rappelle que ces écoles ont déjà des moyens spécifiques liés au dispositif ARAMIS et le dispositif DAJE et qu’elle en restera au cadre réglementaire.

Le SNUipp-FSU 87 revient sur la demande qu’il a formulée mardi d’une ouverture de classe à la maternelle de Feytiat, en renouvelant là-aussi l’argumentaire déjà donné mardi. Nous demandons que la situation de cette école soit VRAIMENT sous surveillance et que ses effectifs sont d’ores et déjà annoncés comme très chargés, qu’une ouverture nous semble inéluctable.

Mme Orlay soumet sa carte scolaire, qui est celle issue des discussions du CTSD de mardi 14 avril, au vote.

Comme lors du CTSD de mardi, le vote en CONTRE est fait à l’unanimité.

Cette nouvelle unanimité démontre bien que d’autres moyens sont vraiment nécessaires et nous confirme une nouvelle fois qu’un plan de rattrapage en termes de postes à créer est vital pour notre département et ce, SANS PRENDRE DES MOYENS SUR LES AUTRES DÉPARTEMENTS, dont la Creuse et la Corrèze.

Marie-Mélanie Dumas, Franck Lenoir, Pascal Lavigerie, Julie Reversat et Fabrice Prémaud vos collègues du SNUipp- FSU 87

Compte rendu du CDEN

Ce CDEN s’est tenu en audio conférence. Initialement, celui-ci devait se tenir sous forme d’échange de mails mais nous avons demandé qu’il soit organisé sous forme de vision conférence.

Plusieurs déclarations liminaires ont été lues dont 2 par la FSU :

Déclaration liminaire sur la sortie annoncée de confinement

Déclaration sur la carte scolaire

Les échanges ont eu lieu de manière beaucoup plus mécaniques qu’à l’accoutumé, en raison de la forme d’organisation.

Nous avons à plusieurs reprises pris la parole afin de dénoncer plusieurs des mesures proposées et dont nous avons déjà fait part.

Les membres du Conseil Départemental 87 et du Conseil Régional 87 ont à chaque fois fait part de leur accord avec nos expressions.

La carte scolaire a été votée et adoptée sans pour autant recueillir le moindre vote en Pour ! :

7 Abstentions et 17 Contre (dont à nouveau les organisations syndicales dont la FSU à l’unanimité)

Et n’oubliez pas, en ces temps de confinement où le temps passe parfois plus lentement, de vous en servir et d’aller ICI ou LA !

 

14 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.