www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / CAPD (mouvement, formation, permutations informatisées, INEAT EXEAT, temps partiel, promotion,...), CAPN 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
24 juin 2020

Mouvement des TRS (MAJ 25)

Les résultats du mouvement sont désormais connus par chacun, pour lui-même. La transformation de la Fonction Publique portée par M. Blanquer dans l’Education Nationale a abouti à une loi votée en août 2019. Cette loi empêche désormais tout contrôle par les représentants des personnels élus sur le mouvement. Toute vérification est donc rendue impossible.

Lire ICI pour plus d’infos.

Le seul levier qui reste est individuel, c’est celui du recours.

Concernant les TRS, de gros changements ont eu lieu, qui nous ont partiellement été présentés lors d’une réunion d’information avec les services de l’administration se substituant au traditionnel groupe de travail.

Les TRS vont candidater sur des écoles de rattachement. L’objectif est de faire candidater les TRS à titre définitif et de leur donner les résultats assez rapidement. Les blocs seront crées autour des écoles de rattachement. Même organisation pour les TRS d’écoles d’application avec une école de rattachement. Il y a une volonté de stabiliser des titres définitifs. Le bloc évoluera chaque année mais l’école de rattachement restera la même. Seule la décharge de direction est stable dans le bloc.

Comme indiqué dans une communication antérieure, une liste de 80 écoles a été définie pour servir d’école de rattachement principale aux TRS à titre définitif. lit-on dans le message reçu.

Nous sommes intervenus à plusieurs reprises pour expliquer qu’il fallait proposer bien plus d’écoles de rattachement qu’il n’existe de postes de TRS à titre définitif, de façon à ne pas contraindre des collègues à avoir un poste à titre définitif qui ne correspondrait pas du tout à un souhait. Les dernier.e.s TRS à titre définitif se voient contraint.e.s à ordonner la quasi totalité des écoles de rattachement ! Nous avions bon espoir d’avoir été entendus, il n’en a malheureusement rien été. Mais nous avions prévenus les services !

Nous allons nous attacher à défendre toutes celles et ceux qui le souhaiteront et poursuivre notre travail afin que ce mouvement, de plus en plus opaque, ne perdure pas sous cette forme là.

REMARQUE : on entend à l’occasion de chaque réunion institutionnelle ou dans les éditos de Mme Orlay qu’il faut raisonner en pensant d’abord aux enfants.

Question : est-il mieux, dans l’intérêt des élèves, d’avoir un.e maître.sse là par choix (aussi minime soit-il) ou parfaitement contraint ?

A propos du classement des TRS, l’administration dit :

Le classement des TRS a été repris selon le rangement des candidats par l’algorithme de l’application mouvement, le rang restera fixé à ce résultat. Si des explications devaient être apportées elles se feront par le biais d’une information générale à l’attention de tous les participants.

L’algorithme de l’application mouvement... Mais qui c’est celui-là ? Comment fonctionne-t-il ? Qu’en sait-on ? Le connaît-on ?

Nous avons demandé à être reçu par l’IA DASEN en audience au sujet du mouvement. On nous refuse la demande, invoquant le caractère désormais individuel de gestion des opérations de mouvement.

Par individuel, il faut donc comprendre : MÉCANIQUE, DÉSHUMANISÉ, RIGIDE mais aussi ANTI-COLLECTIF.

La liste des écoles offertes manque donc de lignes !

CONSEIL : si une fois les écoles ordonnées dans le sens de ses choix, plus aucune ne correspond ni de près ni de loin à ses aspirations, il devient alors inutile de les classer. Puisque l’administration n’a pas voulu écouter nos conseils, qu’elle décide mais n’oblige pas à choisir entre telle ou telle école qui ne sera pas plus choisie l’une que l’autre. SI vous n’êtes pas satisfait.e du résultat, nous serons là pour vous accompagner si vous le souhaitez dans une démarche de contestation du poste obtenu (recours), puisque celui-ci aura changé par rapport à celui générique de TRS paru au mouvement.

Plusieurs TRS se sont d’abord vus attribué.e.s leur poste à titre provisoire puis changée en "à titre définitif" ;

Extrait du mail :

Vous avez été affecté(e) à titre provisoire en tant que TRS.

Il s’avère que cette modalité d’affectation vous a été attribuée alors que vous auriez pu être affecté(e) à titre définitif : nous allons procéder à ce changement de modalité.

Ainsi, cette modification vous permet d’effectuer des vœux sur un rattachement administratif comme tout TRS ayant bénéficié d’une affectation à titre définitif, au lieu du choix d’une circonscription.

je vous remercie de faire part d’une éventuelle réserve sur cette modification à réception de ce message et jusqu’au 29 juin inclus.

Il peut être judicieux de souligner, au titre de la réserve proposée, que les choix d’écoles de rattachement ne sont pas suffisants pour ne pas se trouver en position de subir une affectation. Cette mention pourra servir d’appui pour ne pas se retrouver "enfermé.e" sur un poste qui n’a pas été initialement demandé. Pour rappel, le poste de chacun en l’état est bien le 256, "titulaire secteur".

POUR EFFECTUER SES VŒUX, QUELQUES ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION :

- l’école de rattachement obtenue donnera lieu à l’attribution à TITRE DÉFINITIF du poste de TRS rattaché à elle. Pour changer d’école de rattachement, nous manquons encore sérieusement de certitudes mais il pourrait bien, pour ce faire, d’être obligé.e l’année suivante d’effectuer son mouvement en postulant sur des vœux précis de TRS associés chacun à une école de rattachement nommée.

- dans sa réflexion, être le complément d’un.e PESA est une donnée importante. Certain.e.s sont intéressé.e.s, d’autres pas. Dans les 2 cas, il faut bien penser à raisonner au delà de cette seule année scolaire à venir. Une école peut être sans PESA cette année, mais avec l’année d’après. Ce critère n’a donc de réalité que pour un an.

Pour info, voici la liste des postes bloqués au mouvement pour servir de support à l’accueil d’un.e PESA et la dernière liste en date des supports pour les PESA envoyée par l’administration.

- les blocs ne seront proposés qu’après l’attribution des écoles de rattachement. Les négociations autour des blocs ainsi obtenus pourront donc se faire au niveau de la circonscription concernée.

Dans le message envoyé par l’administration, on trouve :

Cette fiche est à retourner au plus tard le samedi 27 juin à diper.dsden87@ac-limoges.fr

Comme déjà précisé :
- Tous les TRS peuvent candidater sur toutes les écoles de la liste : le bloc sera ajusté à la quotité réelle de travail.
- Les postes de TRS à titre définitif seront fixés à l’école principale de rattachement obtenue, qui deviendra l’affectation définitive du TRS au 1er septembre prochain. Le TRS conservera son ancienneté dans le poste sur ce nouveau support.

L’école de rattachement et l’organisation de service retenue vous sera communiquée le vendredi 3 juillet (date prévisionnelle).

Cela va donc être très difficile de contacter les écoles concernées et les collègues pour les pourtant nécessaires échanges en vue de l’organisation du travail pour l’année prochaine. Comme chaque année, vous pourrez nous solliciter afin que nous vous mettions en contact avec les collègues dont vous assurerez le complément de service.

N’hésitez pas d’ores et déjà à nous solliciter pour toute aide ou conseil par mail à :

snu87@snuipp.fr

par téléphone à :

05 55 43 27 30 ou 06 71 64 13 33

Les TRS à titre provisoire doivent se positionner sur des circonscriptions. Nous ne disposons pour l’instant pas de plus d’infos.

Et n’oubliez surtout pas, la campagne de syndicalisation pour 2020 - 2021 a déjà commencé : le SNUipp-FSU 87 a besoin de forces pour pouvoir vous défendre au mieux. Plus d’hésitations, c’est ICI que ça se passe !

 

43 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.