www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / CTSD, CTA et CDEN (carte scolaire, rythmes,...) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 septembre 2020

CTSD ajustements de rentrée

Les IEN sont venus se présenter (Antoine Emmanuel Artur H-V 4 ; Véronique Gerde H-V 2 ; Marie-Paule Lapaquette H-V 3 ; Evelyne Guionnet H-V 5 ; Thomas Bordet H-V ASH)

Présents : IA-DASEN Mme Orlay, IA-IEN M. Gauthier, SG Mme Grizon, Administration Mme Meuleman et M. Czekala, 1 SGEN-cfdt, 3 SE-UNSA, et vos représentants FSU : Julie Reversat, Cécile Dupuis, Marie-Mélanie Dumas, Pascal Lavigerie, Fabrice Prémaud .

Ordre du jour :

– Tour de table

– éléments de rentrée

– carte scolaire

Déclarations liminaires :

Mme Orlay : L’inquiétude et l’inconnu n’empêche pas le plaisir de rentrée.

La qualité du dialogue est réelle à l’échelle locale.

Carte scolaire :

Comme chaque année il y a moins d’élèves qu’attendus au moment du constat de rentrée.

La perspective scolaire doit être renouvelée en prenant en compte tous les paramètres connus. Il restera toujours des paramètres inconnus et imprévisibles qu’il faudra traiter au fur et à mesure.

La question des directeurs d’écoles : circulaire parue pendant l’été : elle sera traitée en H-V quand la DSDEN aura modifié en fonction de cette circulaire tardive ce qui avait été prévu par les équipes de H-V.

La FSU demande un point COVID dans les écoles car 2 écoles nous ont été signalées :

La DASEN rappelle qu’il y a plusieurs niveaux de vigilances (suspicion, contact, cas positifs, …) et que l’EN est en étroite collaboration avec l’ARS qui organise les divers protocoles.

L’équipe de la DSDEN va nous faire parvenir le protocole établi avec ARS, préfecture, collectivités locales pour savoir comment agir dans les divers scénarii possibles.

Mme Orlay explique qu’elle n’écoute pas les médias et qu’elle prend les informations sur le virus auprès de 4 universités pour éviter tout aspect polémique, politique et se baser sur des éléments fiables et déconnectés de la peur.

M. Gauthier précise que les enseignants absents à la rentrée ont été remplacés.

L’UNSA demande si de recrutements supplémentaire de contractuels auraient lieu en précisant ne pas soutenir la contractualisation.

. La FSU revendique l’ouverture de la liste complémentaire du concours CRPE pour pallier le manque de remplaçants.

La DSDEN confirme le recrutement de 11 contractuels.

La question posée selon l’IA-DASEN est : quel projet de société, quel système éducatif pour notre société ?

La FSU réaffirme la nécessité de recruter des enseignants. Il y a des collègues en attente d’INEAT.

L’administration annonce que les INEAT sont clos. La FSU signale que certains viennent juste d’obtenir leur EXEAT et qu’ils attendent donc désormais leur INEAT.

La FSU demande une méthodologie claire pour que les écoles, les parents puissent se retrouver dans les diverses situations de COVID (cas avéré, cas contact, suspicion de cas, suspicion de contact…) . Cela rassurerait à la fois les familles et les équipes.

La communication du ministère (interview télé à 20h) empêche le bon déroulement et la mise en place de la méthodologie locale qui se pense et se réajuste au niveau de la DSDEN dans le respect du cadre national.

Les mesures de carte scolaire :

distribution des documents en séance…

En juin beaucoup d’incertitudes quant aux inscriptions dans les écoles. 15 jours à la rentrée pour fiabiliser les effectifs de rentrée.

Le constat provisoire d’ONDE est beaucoup plus bas qu’attendu.

400 élèves de moins mais certains vont arriver (rentrées échelonnées en maternelle, retour tardifs par exemple). La situation est assez similaire aux autres années.

2 postes en réserve utilisés pour 2 ouvertures :

- 1 classe à Jean Le Bail élémentaire

- 1 classe à l’école élémentaire de St Exupéry à Isle est aussi concernée par une hausse importante des effectifs

D’autres écoles ont des effectifs hauts mais selon l’administration elles n’auraient pas les locaux disponibles.

La FSU précise qu’à Odette Couty élémentaire, il y a une salle à libérer pour permettre l’installation d’une nouvelle classe. En effet la moyenne des effectifs dans cette école est très haute dans un contexte d’intégration des élèves de l’UPE2A. La FSU s’interroge sur la conséquence de la fermeture d’une classe en juin dans une école voisine sur celle-ci.

Hors Limoges : le RPI Châlus/Pageas est bien chargé en terme d’effectifs…

L’administration nous dit l’avoir remarqué et sera attentive. L’IEN sera attentif et prendra contact avec les écoles et les maires mais ça ne sera pas pour cette rentrée.

A ce jour (constat provisoire) :

– 50 écoles ont moins de 20 élèves par classe (plus 8 en REP impactées par les effectifs de CP et CE1 dédoublés),

– 60 écoles ont plus de 24 élèves par classe

– 130 écoles sont entre 20 et 24 élèves par classe.

Les situations dans les IME soulevées par les syndicats ne peuvent pas être traitées à ce CTSD de rentrée car il s’agit de réajustements mais l’administration reconnaît qu’il faudra se questionner sur l’organisation des moyens dans ces structures au regard de l’externalisation, en collaboration avec les PEP pour permettre une bonne coordination des équipes et une augmentation du temps avec les enfants.

Matériel COVID :

dotation masques en tissus : le ministère a calibré 4 masques par personnel.

Les écoles peuvent faire remonter au secrétariat de la circonscription, leurs besoins en masques supplémentaires (dans la limite du raisonnable). Pour les personnels très vulnérables (pathologie ALD, pathologies lourdes) qui n’ont pas eu de masques type 2, ils peuvent se faire connaître via le secrétariat de circo.

Les masques transparents pour les maternelles et ASH : pas d’information supplémentaire…

La FSU demande que les écoles soient dotées de masques en nombre suffisant pour permettre de faire la semaine complète et non 4 masques qu’il faut laver donc tous les 2 jours…

L’administration ne peut plus donner les listes de congés formation, de départ en retraite ou toute autre liste nominative.

Les syndicats font remonter que certains départements ont donné ces informations aux syndicats…

Les écoles qui étaient passées temporairement sur 4 jours en raison du coronavirus et du dé-confinement sont repassées à 4 jours et demi à la rentrée.

vos représentants FSU : Julie Reversat, Cécile Dupuis, Marie-Mélanie Dumas, Pascal Lavigerie, Fabrice Prémaud

 

47 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.