www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Archives 2007 - 2011  / Archives 2007-2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
13 octobre 2009

CAPD promotion PE et formation continue le 23 octobre

Il y a 3 manières possibles de changer d’échelon : au grand choix, au choix, à l’ancienneté.

Le SNUipp revendique d’ailleurs le passage au grand choix pour tous les collègues et exige pour les enseignants du 1er degré une classe unique à l’indice terminal 783 avec un rythme unique d’avancement pour tous.

La situation des PE est examinée du 1er septembre au 31 août.

Un collègue est promouvable s’il a passé le temps nécessaire dans l’échelon inférieur ( cf tableau ).

EchelonGrand ChoixChoixAnciennetéIndice*
113 ans4 ans 6 mois5 ans 6 mois658
103 ans4 ans5 ans612
92ans 6 mois4 ans5 ans567
82 ans 6 mois3 ans3 ans 6 mois531
72 ans 6 mois3 ans3 ans 6 mois495
62 ans 6 mois3 ans3 ans 6 mois467
52 ans-2 ans 6 mois439

- Echelon 4 : avancement automatique : 1 an (indice 416)
- Echelon 3 : avancement automatique : 9 mois (indice 395)
- Echelon 2 : avancement automatique : 3 mois (indice 376)
- Echelon 1 : avancement automatique : 9 mois (indice 349)

Indice fonction publique (valeur du point) : (*) au 01/10/2009 55,2871 € soit 4,607 € par mois.

On classe les collègues promouvables par barème (Ancienneté Générale des Services + Note).

Dans les collègues promouvables au Grand Choix, on en promeut 30%. Dans les collègues promouvables au Choix, on en promeut 5/7. Les collègues promouvables à l’ancienneté sont obligatoirement promus. En cas d’égalité de barème, le collègue le plus âgé est promu.

LES REVENDICATIONS DU SNUipp

Une des priorités du SNUipp est l’unité de la profession. Nous faisons le même métier, nous avons les mêmes missions, les mêmes responsabilités, mais nous n’avons pas la même carrière. Trois échelles de rémunération pour une seule et même profession : institutrices/teurs, PE recrutés ou intégrés soit par liste d’aptitude soit par reconstitution de carrière, PE hors classe…Des fins de carrière avec des écarts de rémunération jamais connus !

Le début de carrière des PE doit être revalorisé. L’écart entre le traitement du 1er échelon et le SMIC n’a cessé de diminuer ces dernières années.

L’accession simultanée, à partir du 7ème échelon de PE, sortis d’IUFM et d’instituteurs intégrés par liste d’aptitude ou concours interne, provoque un bouchon imposant une évolution de carrière à l’ancienneté pour les PE sortis d’IUFM.

Tout PE doit partir en retraite en ayant atteint au moins le 11ème échelon. On est loin du compte !

Aujourd’hui, moins de 15% d’entre eux partent à la retraite après l’avoir atteint alors que c’est le cas de plus de 63% des certifiés et surtout plus de 62% des PE partent sans atteindre la 11ème échelon.

Les inégalités dans le déroulement de nos carrières, notre rémunération, nos conditions et notre temps de travail méritent un réel traitement.

Le SNUipp exige pour les enseignants du 1er degré une classe unique à l’indice terminal 783 avec un rythme unique d’avancement pour tous.

 

11 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.