www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Actualités et actions locales 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
5 novembre 2010

Suite de l’action : après le rassemblement du 4 et le communiqué intersyndical

Ce jeudi soir a connu une nouvelle action (une de plus !) démontrant, si besoin en était encore, que l’on est pas prêt à être d’accord avec cette "réforme" ! Devant la préfecture, nombre de manifestants se sont rassemblés à l’appel de l’Intersyndicale départementale avant de partir manifester à travers les rues du centre ville. Pour continuer à dire qu’une véritable réforme est possible, pour continuer à espérer à une société plus juste, pour continuer à se battre, à lutter.
JPG - 88.8 ko
La préfecture symboliquement encerclée par les manifestants décidemment pas enclins à s’arrêter !
JPG - 55.3 ko
Et toujours et encore des enseignants du 1er degré étaient là !

Communiqué commun de l’intersyndicale du 4 novembre 2010 CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FSU, SOLIDAIRES, UNSA

Les organisations syndicales se félicitent du succès de la mobilisation des salariés du privé, du public et des jeunes le 28 octobre dernier alors que nous étions en pleine période de vacances scolaires et après le vote définitif de la loi sur les retraites au parlement.

La détermination des salariés qui ne faiblit pas depuis des mois, appuyée par l’opinion publique, démontre qu’il y a de nombreuses inquiétudes sociales, un refus de cette réforme des retraites et un profond mécontentement face à un gouvernement qui a choisi le passage en force. Les organisations syndicales réaffirment leur détermination face à une réforme gouvernementale qui demeure injuste, inefficace, inacceptable et qui ne répond pas aux enjeux actuels. Elles confirment leur appel à une mobilisation massive samedi 6 novembre 2010 partout en France. Le gouvernement porte seul la responsabilité de la situation actuelle. Il doit entendre qu’un véritable débat sur le devenir des retraites reste indispensable.

Les organisations syndicales, comme les salariés, sont attachées au travail intersyndical qui perdure depuis deux ans et aux actions unitaires. Elles décident de poursuivre le travail commun sur l’emploi, les salaires, le pouvoir d’achat et les conditions de travail en actualisant leur déclaration commune du 29 janvier 2009.

En écho aux préoccupations des salariés, les organisations syndicales appellent d’ores et déjà à un nouveau rendez-vous national de mobilisation dans la semaine du 22 au 26 novembre dont les modalités et le contenu seront déterminés lors de la réunion du 8 novembre prochain.

Point FSU

L’intersyndicale d’aujourd’hui a pris deux décisions : un nouveau rendez-vous de mobilisation dans la semaine du 22 au 26 novembre et l’engagement de continuer à travailler ensemble sur les questions d’emploi, de pouvoir d’achat, de conditions de travail...dans le droit fil de la déclaration commune de janvier 2009. Il est important et positif que dans le contexte économique et social actuel et suite au mouvement sur les retraites, la dynamique unitaire perdure.

Sur les retraites, l’analyse commune est que si la mobilisation a été moins forte le 28 octobre dernier, elle reste d’un haut niveau avec une tonalité revendicative forte dans les manifestations. Cela indique une attente des salariés vis à vis de l’intersyndicale à poursuivre la mobilisation sur la question des retraites mais aussi sur les sujets que nous avons contribué à poser ensemble en lien avec celle des retraites (emploi, pouvoir d’achat, inégalités, répartition des richesses...). L’idée d’une poursuite de l’action, sous d’autres formes que celles initiées jusqu’ici, a fait assez rapidement l’accord de tous (sauf FO). Le débat a par contre porté sur la date de cette journée (non connaissance de la date de promulgation de la loi, de la hauteur du 6 novembre...) et sur les modalités d’action. Pour la FSU nous avons dit que cette nouvelle journée devait être différente des autres (pas une nouvelle journée de grève). Ceci est partagé par beaucoup d’organisations (Solidaires, CFDT, UNSA...). Nous avons réitéré notre proposition de manifestation nationale. Seule Solidaires dit y être maintenant favorable.

Un certain nombre d’organisations ne souhaitant pas aller ce soir au-delà de l’annonce de la perspective d’une nouvelle journée d’action, nous avons chuté sur la semaine du 22 au 26. Et il a été convenu de se revoir dès lundi pour préciser la date, les modalités et l’élargissement de la plateforme revendicative aux autres sujets revendicatifs (emploi, salaires...). Cela permettra aussi de prendre en compte la journée du 6, les échos étant à ce jour partagés...

 

8 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.